Enorme coup de coeur pour les accessoires signés Les Dormeuses de Madapolam, derrière lesquels se cache l’adorable Fanny. Des accessoires de têtes, boucles d’oreilles, bracelets et sautoirs délicats et inspirés, aux accents rétro délicieusement charmants. Et ces headbands! De véritables petites merveilles! C’est simple je les aime tous!

Fanny, la créatrice, répond à quelques questions…

Comment sont nées les Dormeuses de Madapolam ? Depuis toute petite, je suis attirée par la création, dessin, tricot, couture et j’en passe. Donc après le bac et une prépa en arts appliqués, je suis entrée dans une école où j’ai suivi pendant 2 ans des cours pour apprendre les techniques et savoirs faire du métier de costumier. Cela a été très formateur et c’est aussi là que je me suis rendue compte que j’étais plus attirée par les accessoires. J’ai donc eu la chance de faire une spécialisation en Accessoires de Mode où j’ai appris des techniques de broderie, chapellerie, fleurs et plumes, le rêve quoi ! Et après des expériences dans différents ateliers (bijoux et chapeaux), j’ai décidé de lancer ma marque en novembre 2010 sous le nom “Les Dormeuses de Madapolam”.

Mais pourquoi les Dormeuses de Madapolam me direz-vous ? “Dormeuses” parce c’est pour les filles, parceque ce sont aussi un style de boucles d’oreilles (car je fait aussi un peu de bijoux), parceque je trouve ça doux, féminin et décalé à la fois et que cela évoque le rêve. “Madapolam”, un mot trouvé dans une revue de mode des années 20, c’était un tissu utilisé à cette époque et qui provenait d’une ville portant le nom de Madapolam. Cela évoque pour moi le voyage dans le temps et ailleurs et l’Inde est un pays que j’aime. Et j’aime la sonorité.

Mes inspirations ? Les années folles et aussi les années 40, 50, 70. Le rétro, les voyages, la nature, les fleurs, le folk, mes trouvailles en brocantes…

Mes créations ? Elles sont réalisées à la main, en pièces uniques ou en  petites séries, et fabriquées en France. Tous les produits sont réalisés sur commande.
Les matériaux (perles, boutons, rubans, dentelles) peuvent être de récup’, chinés, c’est d’ailleurs pourquoi certaines créations ne sont disponibles qu’en quantité limitée. J’utilise principalement des soies ou des cotons.
Retrouvez les accessoires des Dormeuses de Madapolam sur Dawanda et A Little Market, ainsi qu’une sélection dans 2 boutiques à Paris : Les Mégères (16 rue de Cotte, paris 12) et chez French Touche (1 rue Jacquemont, paris 17).

Et pour les jolies lectrices de La mariée aux pieds nus, Fanny et moi même avons décidé d’offrir à l’une d’entre vous une jolie surprise! Un headband répondant au doux nom de Mila, et dont la gagnante pourra choisir la couleur. Beige, indigo, nude ou corail, laissez parler vos envies! Comment participer? Il suffit de laisser un petit commentaire sur cet article, et de nous dire quelle couleur siérait le mieux à vos envies.

Le tirage au sort aura lieu le vendredi 29 juillet à 20 heures.

commentaires

Sublimes accessoires. Un air des années folles au XXIe siècle … J’adore ! Et un coup de coeur pour la couleur “corail” très tendance !

Ouh la la j’ai craqué, je crois que je vais m’en offrir un pour mon mariage en 2012!!!
Si j’avais la chance d’avoir ce petit bijou, je le prendrai en rose pâle pour mettre en valeur mes jolies chaussures et ma robe de mariée courte !!

coucou,
Je viens tenter ma chance aussi, le corail pourquoi ??? car il irai a merveille avec le theme de notre mariage l année prochaine, theme retro liberty British un petit mélange d’idée trouver ici et la … j’imagine déjà la coiffure …. 😉

Nessa B. -

Le concours est a présent clos! Merci a tous et a toutes d’avoir participé! Les résultats bientôt!

LAISSER UN COMMENTAIRE

PETITE NOTE :
-
Les commentaires ne doivent pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire raciste ou antisémite, diffamatoire ou injurieux ou qui serait contraire au bon déroulement des échanges.
Les reportages publiés sur LMAPN sont avant tout des morceaux d'histoires de vrais couples ayant accepté de partager ici leur ressenti et leurs souvenirs, merci de garder cet espace courtois et enthousiaste. -
Nessa