Que celle qui n’a pas immédiatement pensé à sa robe une fois la demande de monsieur prononcée me jette le premier escarpin! Oui, la robe de mariée, c’est un peu l’obsession de chaque fiancée. Les recherches, les essayages, les retouches, l’habillage… tous ces moments rythment les préparatifs d’un mariage, et le moment où l’on range sa précieuse dans sa housse les festivités passées est un moment qui pour moi a été particulier. Ma robe, j’ai choisi de la garder. Elle est là dans mon dressing. Et je sais qu’un jour, je retrouverai probablement ma fille transformée en princesse devant le miroir, dans cette robe de tulle trop grande pour elle. C’est cette image que j’ai en tête quand je pense à ma robe, c’est pour ce moment là que j’ai envie de la conserver.

Lorsque Laetitia a créé J’aime ma robe, elle a pensé à toutes les mariées qui ont envie de garder intacte leur plus belle robe, elle nous en dit un peu plue sur son concept…”Passionnée de linge ancien de mode et de brocante, je rêvais d’ouvrir une boutique de robes de mariées « vintage ». Alors que je me demandais quelles étaient les précautions à prendre pour préserver les textiles fragiles, une visite exceptionnelle des archives du Musée Galliera a changé ma vie ! J’y ai découvert comment sont préservées les collections nationales et je me suis aperçu que ces techniques de préservation, réservées aux musées étaient inaccessibles au grand public. J’ai alors décidé de mettre ces outils à la portée de tous. La gamme de méthodes de préservation J’aime ma robe a vu le jour en décembre 2012. De nombreux conservateurs et historiens de la mode m’ont aidée à me former sur les techniques de préservation. Aujourd’hui, mes fournisseurs sont les mêmes que ceux des plus célèbres musées.

Je m’attache chaque jour à valoriser la Fabrication Française et à développer mon entreprise dans le respect des hommes et de l’environnement. Ce souci permanent du service, de la qualité et du détail me vient des 10 années passées à travailler pour des maisons de luxe et de ma formation à l’Institut Français de la Mode.”

Greg Finck

– Avant le jour J, tenez votre robe éloignée de toute nourriture, boisson, maquillage, stylo, enfant, animal. Bref, on évite les risques en amont du jour J. Même si la tentation est grande de l’admirer sans cesse une fois ramenée de l’atelier dans son dressons!

– La personne qui vous aidera à vous habiller doit avoir les mains propres, et ne pas porter de bijoux qui risqueraient d’accrocher la dentelle de votre robe.

– Si vous êtes déjà maquillée, et que vous devez enfiler votre robe par le haut, couvrez avec un linge propre, comme un joli foulard, votre visage. On évitera ainsi les tâches de blush sur le décolleté.

– Evitez tant que possible la laque et le parfum sur votre robe.

– Si vous coupez l’étiquette de lavage, conservez-la précieusement. Vous pourrez ainsi la confier à votre teinturier une fois le jour J passé.

– N‘essayez jamais de nettoyer vous-même les taches de votre robe. En cas de petite catastrophe, vous pouvez à la rigueur, tamponner délicatement avec un mouchoir en tissu blanc ou une serviette en coton blanc. Jamais de serviette en papier de couleur ! Et ne frottez pas, cela pourrait abîmer le tissu.

– La housse fournie par votre boutique est une housse de transport, pas de conservation. Non seulement elle ne protège pas mais, elle aggrave la dégradation des fibres (jaunissement, décoloration, moisissures etc.) Faites nettoyer la robe dans les 15 jours qui suivent. Le plus tôt sera le mieux.

– Choisissez un teinturier qui travaille à l’ancienne, pas une chaîne bon marché.

– Précisez au Teinturier, autant que possible la nature de chaque tache. Plus vous serez précise et plus il aura de chances de les traiter de façon appropriée.

– Précisez que vous souhaiteriez qu’elle soit lavée dans un « bain propre » et que pour cela, vous êtes prête à attendre un peu s’il le faut.

– Lorsque vous récupérerez votre robe, inspectez-la consciencieusement, en présence du teinturier, pour éviter toute mauvaise surprise une fois rentré à la maison.

Et parce que le lundi est souvent synonyme de surprise sur le blog, Laetitia a aujourd’hui décidé d’offrir à l’une d’entre vous son Coffret Couture, une boite de conservation qui vous permettra de préserver longtemps votre précieuse. Comment participer? Racontez nous pourquoi vous avez envie de garder votre robe de mariée, ce qu’elle représente pour vous, ce qu’elle vous évoque…

Clôture des participations le dimanche 6 juillet 2014, à minuit.

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage

Direction artistique: Made in You / Robes de mariées, boléro et voile: Stéphanie Wolff / Photographe: Greg Finck / Vidéo: WEDDREAM PRODUCTIONS / Fleurs: Madame Artisan / Nuisette: modèle Céleste de Simone Pérèle / Chaussures, Headband et  Alliance: Arts&Facts / Make-up: My Beauty Corner / Modèle: Charlotte C. / Lieu: Privé

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

PETITE NOTE :
-
Les commentaires ne doivent pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire raciste ou antisémite, diffamatoire ou injurieux ou qui serait contraire au bon déroulement des échanges.
Les reportages publiés sur LMAPN sont avant tout des morceaux d'histoires de vrais couples ayant accepté de partager ici leur ressenti et leurs souvenirs, merci de garder cet espace courtois et enthousiaste. -
Nessa