Un mariage campagne chic à la Bastide Saint Mathieu

Cap sur la Provence aujourd’hui sur le blog, avec le mariage chic et champêtre d’Odile et Pascal immortalisé par Reego Photographie. Un couple qui a choisi de se dire oui en compagnie de leurs amis les plus proches et de fêter leur bonheur dans la sublime Bastide St Mathieu, à Grasse.

“Dire que nous aurions pu nous rencontrer même dans notre jeunesse ! Moi qui vivais en Corse et lui qui y allait en vacances, moi qui passais mes vacances d’été dans le Jura et lui qui y allait en famille… Mais entre une marseillaise et un parisien, l’histoire s’est construite tardivement mais sûrement, comme une évidence, à Paris où nous vivions et travaillions tous les 2. Nous partageons les mêmes valeurs profondes, ainsi que le goût de la fête, de l’amitié et nous nous complétons au niveau caractère. Avec mon tempérament du Sud, il me calme !!  Et m’a appris le mot sérénité.

Après 4ans et une succession d’épreuves qui nous ont encore rapprochés ( décès familiaux, mon cancer du sein… ) , nous nous marions ( avec une décision deux mois avant ) à la mairie de Paris 17ème le 21 juin 2013, heureux, souriants, émus, entourés de nos mamans et frères, et de nos amis. Quelle belle journée et soirée !! Une fête de la musique et jour de l’été à 50 personnes sur notre terrasse, beaucoup de sourires, d’émotion, de cadeaux et d’attentions de nos amis… si heureux pour nous… Ils nous ont tellement soutenus pendant une année et demi si difficile. Nous avons tellement aimé nous marier… que nous avons décidé de remettre ça un an après, jour pour jour !! Et oui, Pascal a proposé de choisir la même date… ainsi, impossible de se tromper de date…normalement !”

“Un coup de cœur pour une belle Bastide à Grasse, un traiteur que nous n’avons même pas mis en concurrence tellement nous connaissions et aimions ses prestations de qualité, du vin fourni par mes 2 témoins et le mari de ma marraine, un nombre volontairement restreint d’invités, 75 personnes, que des très proches, afin de profiter de chacun… une bénédiction simple, authentique, et nous voilà partis pour ce qui restera assurément le plus grand moment de notre vie de couple !

Nous avons voulu un mariage chic et champêtre, guidés par le lieu magique, et souhaitions inviter nos familles et amis, comme si nous les recevions chez nous !!ainsi, vendredi soir, nous étions avec nos 7témoins pour un barbecue sur la terrasse : une super occasion de profiter d’eux, en plus petit comité, et les remercier également de leur présence et leur rôle, en les logeant sur place dans les magnifiques chambres de la Bastide !! nous avons marqué cette soirée par un lâcher de lanterne thai dans le ciel de Grasse, après avoir tous écrit un vœu dessus…nous sommes certains qu’ils vont se réaliser !;-)

Petit déjeuner ensemble, piscine, atelier « préparation finale des petits cadeaux invités » ensemble, rires partagés, buffet froid avec nos mamans et frères en plus…et nous voilà partis pour se préparer, maquiller, coiffer, habiller…”

“Moi qui croyais que je serai terriblement stressée, j’ai réussi à me détendre, assurément parce que j’étais entre les mains de mon ami d’enfance/témoin/coiffeur/maquilleur, donc totalement en confiance quant à mes préparatifs ! il me connait tellement bien…nous n’avions pas fait d’essai coiffure ! il connaissait ma robe, et mes envies : un chignon pas trop strict, chic, mais pas trop tiré pour ne pas « durcir » mes traits, qu’il a ensuite agrémenté de gypsophyle une fois le voile retiré. C’était frais, joli, simplement parfait !

J’avais délégué la décoration des tables et de la terrasse à Vanessa, d’Amour et de Déco, je lui faisais totalement confiance et avais juste hâte de découvrir ce que nous avions élaboré ensemble pendant 6mois ! le résultat était si beau, si chic et sobre en même temps ! tout ce blanc, de petites touches de vert, une harmonie avec la papeterie qui reprenait le thème de nos faire parts, et des fleurs superbes : des pivoines, du gypso, des brins d’olivier ou de romarin…

Arrivée à l’église dans la superbe Porsche ancienne, surprise louée par Pascal, et au bras de mon frère, l’émotion s’est déversée d’un coup, et voir mon mari avec les larmes aux yeux devant l’autel n’a rien arrangé…je suis arrivée en larmes devant le prêtre !! je crois que c’est un souvenir imprimé dans mes yeux et ma mémoire que je n’oublierai pas de sitôt… mon mari si ému qu’il en a eu les larmes aux yeux à de nombreux moments de la bénédiction, des discours de ses témoins et frère…je ne m’y attendais pas, c’était attendrissant et je ne l’aimais que davantage de le voir s’abandonner ainsi, lui qui n’est pas extraverti côté sentiments… La bénédiction nuptiale était plein d’émotion, beaucoup de nos amis (en plus de nos mamans bien sûr, ont versé une larme… nous avions pourtant choisi des chants gais, et des textes sur le thème de l’amour et de l’amitié, du partage…des valeurs importantes à nos yeux. Il y a même un ami qui a perdu ses lentilles sous le coup de l’émotion !!”

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-conseil

“Nous voulions absolument n’oublier aucune photo de groupes, alors nous avions préparé une liste : photos avec la famille, avec les témoins, avec les amis du Sud, ceux de Paris, les amis de nos mamans… Je conseille aux futurs mariés de faire cette liste et la donner au photographe quelques jours avant, ainsi on n’est pas déçus de ne pas avoir eu le temps ou la présence d’esprit le jour J…une fois qu’on est pris dans le tourbillon du cocktail et du diner ! Autre conseil : donner cette liste à votre wedding planner ou à un témoin, (c’était mon beau frère&témoin) une personne qui secondera le photographe pour rassembler les personnes par groupe et optimiser ce temps de photos !

Une autre bonne idée : si vous avez beaucoup de témoins, comme nous, (7car le 8e était malheureusement hospitalisé), répartir les discours ou surprises dès le cocktail ! cela permet de ne pas allonger le temps du dîner, de rythmer la soirée, et cela anime la partie cocktail si vous avez prévu un long cocktail comme nous… émotions et rires assurés dès le début de la soirée !”

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-souvenir

“Notre entrée en musique improvisée 5min avant, mais qui a visiblement fait son effet…. Dire que nous nous demandions si, en arrivant tous les deux sur cette musique follement entrainante et joyeuse « I follow rivers » de Lykke Li, nos invités réagiraient, seraient pris par l’ambiance festive…Nous n’avons pas été déçus !! Une ambiance dingue, des sourires, des films, des applaudissements… cette entrée sur la terrasse illuminée de bougies et de guirlandes guinguette, c’était un grand moment, que nous avons vécu de façon spontanée, pas préparée, en improvisant une danse à deux, en s’éclatant tous les deux, en passant au milieu des 8 tables d’invités….et que nous avons le bonheur de revoir à présent, grâce aux films spontanément réalisés par les smartphones de chacun !! Quel top moment ! nous qui n’aimions pas les entrées avec chorégraphie travaillée !! et cette chanson est devenue « la nôtre », tous nos amis y repensent en l’entendant et nous…on se met à danser immédiatement. ”

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-idee

“Je crois que la sincérité, surtout lorsqu’on se marie « tard », à plus de 40 ans, permet d’assurer un mariage qui nous ressemble. Nous voulions une journée, une soirée et un week end de fête, mais surtout de partage et d’échanges…tout le monde a semble t il ressenti celà, jusque dans le brunch/barbecue que nous avons géré nous-mêmes le dimanche midi.

Les attentions aussi ont participé à ce sentiment d’accueil, de bien être et d’amitié… nous avions prévu comme cadeaux d’invités des dragées (bio !excellentes !merci Vanessa) mais aussi des petites bouteilles d’huile d’olive, achetée au grand père d’un de nos amis présents…une surprise pour lui aussi ! Les vins étaient ceux commercialisés par mes 2 témoins filles. Le dessert avait été réinventé par Pascal. Nous avions choisi les noms de nos tables (noms de cocktail) en clin d’œil à nos amis et leurs boissons préférées ! Nous avions même prévu des bières sans alcool pour les 2 femmes enceintes, et des cigares pour les hommes… Bref, plein de petites attentions qui ont touché et ému, et qui étaient importantes selon nous pour personnaliser ces moments.

Etre disponibles, naturels, le bonheur simple et évident se ressent et se transmet….je me suis alimentée des sourires de nos familles et nos amis, cela a permis de vite sécher mes larmes à l’église !

Le 21 juin est définitivement NOTRE date, on a tellement aimé se marier 2 fois à cette date là….qu’on a hâte de prévoir les prochaines fêtes le jour de l’été…. pour nos 5 ans de mariage sûrement !”

 Reego Photographie

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-adresses

Robe de mariée et voile Rime Arodaky (modèle Liberty, aaah son dos nu !) / Costume de marié & nœud papillon : sur mesure Hackett, coupe & tissu chic mais simple, ainsi Pascal le remettra pour travailler / Chaussures de la mariée : Tara Jarmon, mes chaussures du mariage civil, 9centimètres de talons aiguilles, mais un confort sans faille ! / Chaussures du marié : Santoni, superbe cuir italien, nombreuses couleurs originales ou plus classiques, très confortables (le marié les a achetées 7j avant le jour J et ne les a pas portées pour les « faire »…et aucune ampoule ) / Lieu : la Bastide St Mathieu, à Grasse, un écrin aussi magique à l’extérieur qu’à l’intérieu / Lumières et sono : Riviera Organisation, Peter est aussi pro et efficace que sympathique / Tente : Organic concept, une tente originale d’inspiration nomade, utilisée pour se protéger de la chaleur le dimanche au brunch, qui se fondait parfaitement dans le beau jardin, ne gâchait pas le paysage comme beaucoup de tentes ! et une équipe adorable / DJ : Alban / Déco et fleurs : Vanessa, D’amour et de Déco, l’alliance du chic, du professionnalisme, un sourire à toute épreuve, une écoute au top, et des fleurs sublimes ! / Photographe : Gregory Romagnoli – Reego Photographie, talentueux, sympa, avec un œil parfait pour immortaliser des ambiances, des détails…nous avons redécouvert des éléments en voyant ses 500 photos plus belles les unes que les autres ! / Maquillage & coiffure : Paul-François Matraja, mon ami d’enfance et témoin, extrêmement doué !et je suis objective…puisqu’il dirige le salon de la Mamounia à Marrakech !! quel luxe d’avoir été sublimée par lui le jour J /

Si vous êtes un couple de futurs, jeunes mariés ou mariés tout court, Pacsés ou tout simplement amoureux, que vous vous retrouvez dans l’esprit de La mariée aux pieds nus, et que vous souhaitez nous faire parvenir des photos de votre D-Day, d’une séance d’engagement, ou d’un save the date original…Ne soyez pas timide et envoyez nous un mail à lamarieeauxpiedsnus{@}gmail{.}com.

Choisir ses accessoires de mariée

Greg Finck

Vous avez choisi robe de mariée et chaussures, il ne vous manque plus que les accessoires qui complèteront votre coiffure de mariée. Headband strassée, couronne délicate, ou peigne vintage, une chose est sûre vous avez l’embarras du choix de ce côté là. Aujourd’hui Sandrine d’Orchidée de Soie partage avec vous quelques astuces pour choisir l’accessoire parfait… et vous vous avez opté pour quoi?

Le headband ou bandeau l’accessoire de mode par excellence ! A porter sur tous styles de coiffures ou de look. Il accompagne aussi bien les mariées aux cheveux longs lâchés, coupes courtes ou le chignon déstructuré.Choisissez-le dans la couleur de votre tenue ou tranché avec une autre couleur, en association par exemple de vos jolies chaussures. Adaptez le style de l’accessoire à l’esprit de votre tenue ou robe de mariage.

Le pic à chignon. C’est l’accessoire de coiffure choisi pour orner et accompagner le travail délicat de votre chignon. Le choix s’effectue en fonction de sa taille.Comme pour le headband, choisissez votre pic en fonction des couleurs et du style de votre tenue. Si vous avez choisi un pic à chignon imposant, tout en volume et en textures, portez le en solo ou accompagné d’un deuxième pic identique dans le style mais de plus petite taille. Vous pourrez par contre porter  plusieurs pics à chignon discrets en nombre impair de préférence.

Le peigne est un accessoire qui accompagne le mouvement de la coiffure on le retrouve généralement posé sur le coté en asymétrie de la coiffure pour suivre les mouvements des mèches ou à l’arrière de la tête pour orner le travail du chignon ou de la coiffure flou.La voilette donne un style bien particulier et apporte un effet rétro chic. Elle peut être portée en asymétrie pour ne dévoiler qu’une partie du regard.

La voilette se décline également en bandeau dans se cas précis elle nécessite deux points d’attaches de part et d’autre de la coiffure. La voilette est idéale pour apporter un style rétro vintage.

Et si jamais vous étiez encore à la recherche de votre accessoire chouchou, Sandrine a réservé aux lectrices du blog, une bien jolie surprise! L’une d’entre vous remportera cette semaine un bon cadeau d’une valeur de 100 euros à valoir sur sa collection. Comment participer? Rendez vous sur le shop d’Orchidée de Soie pour y dénicher votre bijou préféré, et revenez ici nous donner son petit nom. Le commentaire de la gagnante sera tiré au sort dimanche prochain. Et pour découvrir le nom de celui ou celle qui a remporté sa bague Gemmyo personnalisée, filez vite sur la page facebook de La mariée aux pieds nus.

 Clôture des participations le dimanche 27 juillet 2014 à minuit.

Une séance photo pour leur 63eme anniversaire de mariage

Parce qu’on a tous envie, au delà du photobooth, du bar à bonbons, ou de la belle robe, de fêter soixante trois années de vie à deux, je suis ravie de vous faire découvrir ou re-découvrir cette jolie série de photos, réalisée par Lovely Pics pour Yovonne et Jean.

Nos amoureux du jour, partagent avec nous leur histoire…”Jean, 90 ans, pur nivernais, né au pied du Morvan, yeux bleus, belle chevelure blonde, disparue depuis longtemps. Yvonne 82 ans, des Pyrénées Orientales, native de la Tour de Carol, d’origine italienne par son père, catalane par sa mère, des yeux de braise, très brune mais devenue très blanche, cela ne la dérange pas. Ce métissage a donné 63 ans de mariage avec beaucoup d’amour, de compréhension, de confiance et d’entente. Qui prétend que cela n’existe pas ???”

“Nous avons eu trois enfants, deux filles et un garçon, qui nous ont donné entière satisfaction et actuellement nous prodiguent beaucoup d’amour. Cinq petits-enfants et un arrière petit-fils font aussi notre joie. Famille élargie, recomposée, métissée.

C’est à l’occasion d’une fête donnée par notre fille aînée pour les 90 ans de son père et ses 60 ans que l’idée nous est venue de faire appel à Chloé, jeune photographe talentueuse et très professionnelle, – qui nous est chère par ailleurs -. Elle est venue à notre domicile faire ces photos et nous nous sommes beaucoup amusés pendant cette séance. Ces photographies resteront pour notre famille le souvenir d’un couple en bonne santé, solide et aimant avec la volonté d’aller encore plus loin ensemble.”

Lovely Pics

Chloé, la photographe, nous en dit plus sur cette séance un peu particulière…”Lorsque Jean et Yvonne ont annoncé à leurs enfants et petits enfants le cadeau qu’ils voulaient pour leur 63ème anniversaire de mariage, je crois qu’ils ont tous été un peu étonnés : ils voulaient une belle séance photo en couple, pour eux, pour leur famille. Pour faire revivre à leur manière la tradition du portrait qui se transmet de parents en enfants en petits-enfants, comme ceux que ma propre grand-mère colle dans ses albums au fur et à mesure des années et des générations.
Mais comme Jean et Yvonne ne sont pas vraiment des grands parents comme les autres, au lieu d’aller dans un studio bien installé dans leur ville de Nevers, ils ont demandé à leur fille (mariée en seconde noce à mon père) de m’appeler pour savoir si j’étais partante.
Autant vous dire tout de suite que j’en fus extrêmement touchée et heureuse : outre le fait qu’ils fassent partie de ma famille “tribuesque” (Jean et Yvonne sont donc les parents de ma belle-mère, vous l’aurez compris !), j’ai toujours attaché énormément d’importance au fait de mettre nos aïeux au coeur de nos vies. D’ailleurs, forte de mes relations extraordinaires avec mes deux grands mères, lorsque j’étais petite et qu’on me demandait quel métier je voulais faire plus tard, je répondais sans ciller : “Grand-mère !”. Oui, celles-là mêmes qui avaient toujours le temps de me faire des gâteaux, de m’emmener au parc, de jouer avec moi !
J’ai donc rappelé Yvonne et Jean pour leur dire que j’étais très honorée de leur choix et pour leur expliquer comment aller se passer cette séance ‘lifestyle’, comme je le fais avec chaque couple d’amoureux qui me contacte.
La suite, vous la connaissez, vous l’avez sous les yeux ! Ce fut une après-midi exceptionnelle pour moi, ils ont tous les deux joué le jeu à fond et j’espère que tout leur amour ainsi que toute mon émotion transparaissent au travers de ces images.”

Si vous êtes un couple de futurs, jeunes mariés ou mariés tout court, Pacsés ou tout simplement amoureux, que vous vous retrouvez dans l’esprit de La mariée aux pieds nus, et que vous souhaitez nous faire parvenir des photos de votre D-Day, d’une séance d’engagement, ou d’un save the date original…Ne soyez pas timide et envoyez nous un mail à lamarieeauxpiedsnus{@}gmail{.}com.

Cet article a été publié pour la première fois en janvier 2013

Ante Scriptum, calligraphe

J’ai découvert Ante Scriptum, et le fabuleux travail d’Aurélie il y a peu, grâce à Michael Ferire, celui-là même qui les avait photographiés elle et son mari Antoine durant cette si jolie séance en Toscane. En découvrant ses calligraphies, j’ai eu envie de vous présenter son univers. Aurélie partage aujourd’hui avec nous, un peu de l’histoire d’Ante Scriptum.

“Ante Scriptum, c’est un atelier de calligraphie, lettrage à la main et illustration que j’ai créé il y a trois ans à Bruxelles. J’ai découvert la calligraphie assez jeune en m’intéressant à l’écriture au sens large. D’abord à l’école en comparant les écritures des copines, en copiant celle de la maîtresse, en essayant tous les stylos, crayons et marqueurs qui me tombaient dans les mains. Ensuite, j’ai trouvé la correspondance de mon arrière grand-mère en fouillant dans son mystérieux meuble à tiroirs secrets. Les belles écritures penchées, les ratés de la plume, les papiers jaunis me passionnaient. Et puis, mon papa avait toujours avec lui une trousse noire remplie de feutres, crayons et stylos à plumes dernier cri. Le jeu, c’était de systématiquement lui piquer le dernier arrivé. Plus tard, il y a eu des études de publicité et de graphisme et une relation d’amour avec la typographie. « Ante Scriptum » vient de là : la passion de tout ce qui se passe avant d’écrire. L’apprentissage perpétuel, la rencontre avec la personne pour qui je travaille, le choix du style de lettres, du matériel, du papier, la préparation de la table d’écriture et la calme qui est nécessaire pour travailler. A et S sont aussi mes initiales, un joli hasard.”

Michael Ferire

“Il y a trois ans, l’envie de retravailler manuellement m’obsédait. J’ai ressorti les plumes, l’encre et je me suis replongée dans les livres de belles lettres. J’ai découvert sur le net le travail de calligraphes anglais et américains et j’ai remarqué que beaucoup de jeunes couples avaient encore recours à leurs services. J’ai commencé à proposer des lettrages à la plume aux couples qui venaient me voir pour leurs papeterie de mariage, et la magie a opéré. Beaucoup d’entre-eux veulent quelque chose d’unique, et la calligraphie permet d’ultra-personnaliser. De l’invitation aux placecards en passant par la signalétique sur tableau noir, les menus de table ou encore les adresses des invités sur les enveloppes. L’adressage d’enveloppes est d’ailleurs une des applications que je préfère. Quand on reçoit une enveloppe calligraphiée, on porte une attention différente au message qu’elle contient. J’aime bien l’idée que les invités des jeunes couples avec qui je travaille soient touchés dès l’ouverture de leur boîte aux lettres.”

Découvrez vite  le travail d’Aurélie sur son site, Ante Scriptum

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...