Cap sur le désert marocain aujourd’hui avec ce shooting d’inspiration aux accents bohèmes photographié par Julien Navarre et dont vous pourrez également découvrir la vidéo réalisée par Trèfle Studio ici. Un mélange de bleu profond et de tonalités poudrées entre désert et jardin luxuriant et cette lumière si particulière d’un lever de soleil sur d’incroyables paysages…

Maureen, de Kalosia Weddings & Events nous en dit plus sur ses inspirations… “Lors de mes nombreux voyages au Maroc, j’ai été séduite par la variété des paysages de ce pays. Très vite, l’idée de réaliser un shooting d’inspiration est née afin de montrer ce que ce très beau pays peut offrir aux futurs mariés tant par sa culture de recevoir que par sa beauté. Marrakech fût une évidence. C’est une ville aux multiples facettes donnant accès à une multitude de panoramas en quelques kilomètres parcourus.

La végétation abondante par certains endroits contraste avec le désert de cailloux situé à quelques kilomètres de la ville. Nous avons voulu mettre en avant ces deux aspects en prenant les prises de vues dans le sublime hôtel Mandarin Oriental de Marrakech, situé au cœur de 20 hectares de jardins totalement opposé au désert d’Agafay qui a servi de décor pour des prises de vues au lever du soleil. “

“Nous voulions des mariés bohèmes avec des tenues sobres jouant sur les matières. La mariée porte une robe Anna Kara composée de dentelles rappelant les motifs orientaux, quant au marié, il porte une tenue plus baroudeur avec un nœud papillon plume en bois de bubinga, bois africain. L’inspiration esthétique était bohème avec une touche amérindienne apportée par le crâne de vache sculpté et quelques plumes. La décoration a été réalisée autour des matières et de l’artisanat local berbère. Les vases en faïence sont à l’origine d’anciens encriers marocains.”

“Le bois, la céramique, le lin, le marbre, l’Agathe viennent compléter la décoration pour jouer sur des couleurs et textures naturelles. Pour le floral nous avons opté pour des protéas, fleurs provenant d’Afrique, accompagnées de verdures locales et de quelques œillets pour adoucir l’ensemble. La papeterie a été travaillée artisanalement, mélangeant différentes techniques pour obtenir un effet usé, délavé. “

Les adresses

Photographe : Julien Navarre | Production : Kalosia | Vidéaste : Trefle-studio | Design: Kalosia Weddings & Events | Fleurs : Marie m Fleuriste | Mise en beauté : Gilles Ketir | Papeterie : Graphikkart | Robe : Belle en Blanc , Lausanne |  Modèles : Karen Molinari & Eric Gomez | Hôtel: Mandarin Oriental, Marrakech

Entre la robe, le lieu, le traiteur, les faire-part, la décoration, etc un mariage peut vite chiffrer en terme de budget. Parce qu’il y a tout un tas d’astuces qui vous permettront de vous faire plaisir sans vous ruiner, j ‘ai rassemblé pour vous 8 idées pour réduire le budget de votre mariage.

choisissez avec soin votre robe de mariée

Si vous souhaitez faire quelques économies, il y a plusieurs solutions à trouver côté robe de mariée. Optez pour une robe de prêt à porter plutôt qu’une robe labellisée mariée. Une bonne façon de trouver une tenue élégante à moindre frais, à moins de 100 euros même parfois. J’ai d’ailleurs rassemblé pour vous plein de belles adresses de robes de mariée petits budgets sur le blog.

Si vous avez un peu plus de budget, mais souhaitez tout de même faire quelques économies, n’hésitez pas à traquer les bons plans chez les créatrices plus établies. Toutes ou presque proposent des ventes exceptionnelles de modèles d’exposition, défilé ou des saisons passées. Pour être informées de ces belles ventes, n’hésitez pas à vous abonner à la page Facebook de La mariée aux pieds nus

mariez vous hors-saison

La plupart des lieux de réception proposent des tarifs préférentiels pour les locations hors saison estivale, entre octobre et avril selon les régions. Ce peut être une bonne façon d’économiser jusqu’à 30% du prix de la location.

un mariage en petit comité

Cela peut paraître évident, mais le moyen le plus simple de réduire les coûts d’un mariage, c’est de réduire le nombre de vos invités. Une noce de 300 personnes peut vite couter plus cher qu’une noce de 50 convives

traquez les coûts cachés

Posez vous les bonnes questions, et pensez à tous les coûts supplémentaires autour du lieu de réception. Traiteur imposé, droit de bouchon, heures supplémentaires, ou personnel en supplément obligatoire ( vestiaire, gardien… ) tout ceci mis bout à bout peut rapidement faire grimper la note. Prenez tous ces points en compte lorsque vous choisirez votre salle.

Adaptez vous à la saison

Que ce soit pour la nourriture ou les fleurs, optez pour des produits de saison. Des pivoines en plein mois d’août  ou des renoncules en juin, ça peut vite faire grimper la note.

Côté fleurs justement, n’hésitez pas à demander à votre fleuriste d’utiliser un maximum de feuillages, ou alors même pourquoi pas de vous lancer vous même dans la confection de vos bouquets. Attention par contre à être aidés de vos amis, parce que cela demande pas mal de temps et d’organisation. Mais ce peut être très réussi. Souvenez-vous du si joli mariage d’Elise et Simon.

Un food truck pour le diner

Si vous avez opté pour un mariage festif et une réception conviviale et informelle, le food truck est peut être l’option gourmande qu’il vous faut.

Attention cependant, pour éviter des files interminables au camion, cette option fonctionne bien pour des mariage en petit comité ou alors, n’hésitez pas à prévoir plusieurs camions pour combler rapidement l’ensemble de vos invités.

Vous recherchez un food truck dans votre région ?  J’ai rassemblé pour vous dans cet article plus de  100 food trucks pour votre mariage partout en France.

vive la récup’

Peut être une de vos amies, témoins, cousine s’est mariée il y a peu ? Peut être a-t-elle de la décoration que vous pourriez vous même utiliser ? Une bonne façon de couper les coûts en adoptant même une démarche éco-responsable.

N’hésitez pas également à chiner certaines pièces dans les vides-greniers et autres brocantes de votre région, ou à mettre à contribution vos familles pour vous dénicher de jolis objets déco à récupérer.

le diy

Si vous êtes habile de vos dix doigts, n’hésitez pas à réaliser un maximum de choses vous même pour votre mariage. Attention par contre à bien évaluer en amont les coûts et la faisabilité de vos projets. Faire soi-même n’est pas forcément toujours moins cher.

les liens à suivre

Pour encore plus de conseils pour vous aider à organiser un mariage qui vous ressemble, n’hésitez pas à consulter la catégories Conseils et Astuces du blog, mais aussi cet article pour vous aider à bien choisir votre lieu de réception.

Originaux, rythmés, ou pleins d’émotion, parce que le choix des chansons qui rythmeront des différents moments de votre cérémonie laîque est important, aujourd’hui, Vincent aka Dance Police partage avec nous plein d’idées de morceaux pour votre cérémonie de mariage ( cliquez sur le lien souligné à l’intérieur de l’encadré pour écouter les morceaux ) . 

Into My Arms / Nick Cave & The Bad Seeds
Heartbeats / José González
Playground Love / Air
Elysium / Bear’s Den
Half Light I / Arcade Fire
My Silver Lining / First Aid Kit
Blackout / Muse
We / Neil Diamond
Afternoon / Youth Lagoon
Sorry For This / Rhesus
Without You / Empire of the Sun
I’ll Get Along / Michael Kiwanuka
Cucurucu / Nick Mulvey
Peace and Tranquility To Earth / Roudoudou
I Can Help / Billy Swan
Everybody Here Wants You / Jeff Buckley
Hero / Family of the Year
Miss Misery / Elliott Smith
Blood Bank / Bon Iver
La Vie En Rose / Iggy Pop
Chasing Cars / Snow Patrol
King and Cross / Ásgeir
Bunker / Balthazar
Photomaton (feat. Elodie Wildstars) / Jabberwocky
l’astuce
N’oubliez pas de prévoir avec votre DJ une sonorisation efficace en fonction de vos besoins ( discours, musiciens live, pupitre… ) et surtout discrète pour votre cérémonie, le mieux est que celle-ci se voit le moins sur vos photos !
les liens à suivre

Vincent a également partagé sa playlist idéale pour votre mariage, ses morceaux préférés pour réussir votre première danse de jeunes mariés, ses 40 morceaux préférés pour l’entrée des mariés et un récap de toutes les question à poser à votre DJ.

Coup de coeur absolu pour ce mariage simple et rustique photographié par Baptiste Hauville aka You Made My Day dans les Pyrénées. Elise et Simon ont réuni leurs familles venues du bout du monde dans un petit village de montagne cher au coeur de la mariée. Une semaine ensemble, pour profiter de chacun au maximum, beaucoup de DiY, des faire part aux fleurs, en passant par la robe ou ce fabuleux décor de cérémonie fait de drapeaux flottants au vent, ou encore l’arche fabriquée par le frère d’Elise, tous et toutes se sont impliqués, et le résultat est superbe…

Ils partagent avec nous leur histoire…”Simon est australien, je suis française et nous nous sommes rencontrés à Copenhague en classe de danois en 2007. Après 8 ans de vie commune, 2 enfants et 19 pays visités ensemble nous nous sommes mariés en juillet 2015 en haut de notre montagne préférée dans les Pyrenées, dans un minuscule village d’où ma famille est originaire. C’est un endroit qu’on aime beaucoup et où j’ai passé mes vacances d’enfance à courir dans le village, aller dans la forêt et jouer avec mes cousins.”

“Le mariage s’est déroulé en juillet, juste deux semaines après la fin de deux ans d’études à Londres pour Simon, deux ans pendant lesquels nous avions habité séparément, lui à Londres et moi dans le sud de la France, nous avions à ce moment là une fille de 9 mois et un garçon de 4 ans, nos familles habitaient dans deux hémisphères différents et nous devions organiser un mariage pour des gens venant de partout dans le monde, pas exactement facile ni de tout repos…”

“Comme nous avions des circonstances déjà assez peu traditionnelles nous avons passé pas mal de temps à essayer de penser à chaque moment de la journée en se demandant ce qui était vraiment important pour nous, pourquoi on décidait de se marier, et à essayer de se détacher de ce à quoi un mariage DOIT ressembler… Par exemple nous sommes arrivés ensemble à la cérémonie, je n’avais pas de demoiselles d’honneur et nous ne ressentions pas le besoin d’avoir de pièce montée.”

“Très rapidement nous avons réalisé que plutôt qu’une robe de créateur ou des détails extravagants, la seule chose qui était vraiment importante pour nous était de passer du temps avec les gens que nous aimons, famille et amis, et que tout cela se passe dans une atmosphère joyeuse et détendue. Ce que nous voulions c’était créer des “moments” pour que les gens se rencontrent et si possible pour que nous puissions passer du temps avec chacun séparément.
Comme nos familles habitent habituellement chacune d’un côté de la terre différent nous avions vraiment à l’esprit que ce mariage serait très probablement la seule fois de notre vie que nos familles et amis seraient rassemblés en un seul et même endroit. Donc pour en profiter pleinement et parce qu’on est un peu fous sans doute, nous avons invité les gens à venir nous rejoindre la semaine précédent le mariage sur place dans le village où allait se déroulait le mariage. Un tout petit village, sans aucun commerce, perché dans la montagne tout au bout de la route, avec 30 habitants à l’année, et nous nous sommes débrouillés pour trouver des maisons pour loger tous les invites ( 14 maisons au final ) .”

“On a toujours eu une idée précise de ce qu’on voulait si on se mariait un jour. Que ca se passe dans un champs, à l’extérieur, entouré de montagnes, de famille et d’amis dans ce qui se trouve être l’un de nos endroits préférés au monde. En temps qu’architecte et illustratrice nous avions des tas d’idées sur comment on voulait que les choses soient faites ou à quoi elles ressemblent. Et tous nos proches ont été très aidant pour nous aider à les réaliser. “

L’idée à reprendre

Tout le monde a été impliqué ! Nous avons essayé de faire le plus de choses possibles nous-même. Mon frère Louis a entièrement imaginé et construit la merveilleuse arche sous laquelle on s’est marié, nous avions fait du sirop de sureau avec les fleurs récoltées sur un arbre au bout du chemin, il y avait une équipe en charge d’aller cueillir des fleurs des champs, une autre en charge de faire des fanions et des drapeaux, encore une autre en charge de fabriquer des confettis “naturels” fait avec des graines et des fleurs, certains de mes cousins jouaient de la guitare juste avant la cérémonie…”

“Pour toutes les choses qui n’ont pas été faites à la main nous avons essayé de travailler avec des personnes et des produits locaux le plus possible, le traiteur venait d’une petite ville à côté, le vin était de la région, le groupe de musique était aussi du coin et nous avons remplis nos verres d’eau directement à la fontaine. Tous ces petits details qui ont demandé des heures de recherches afin de trouver des gens sur place qui proposaient des choses qui nous correspondait plus.
Comme les gens venaient de très loin c’était aussi intéressant pour nous d’essayer de faire un mariage le plus local possible, et puis c’est un endroit dont ma famille est originaire, et ça avait donc encore plus de sens pour moi. Heureusement tous les habitants du village ainsi que la mairie ont été extrêmement aidants et gentils et nous ont aidé dans les toutes les préparations ( le diner a eu lieu sur la place de la mairie ).”

un moment en particulier

Elise…”J’avais une image très claire de la façon dont je voulais qu’on arrive à la cérémonie. Ensemble, et avec une nuée d’enfants autour de nous. Je suis vraiment contente d’avoir poussé pour que ça se fasse parce que marcher le long de ce long chemin ensemble, sachant que tout le monde nous attendait au milieu du champ était un tellement joli moment, quelques minutes juste nous avant la cérémonie.

Un autre chouette moment était le diner, quand j’ai enfin commencé à me détendre parce que tout se passait bien. Voir tous ces gens aimés qui étaient là autour de nous, contents et détendus, sous les étoiles dans cet endroit si special, je me souviens m’être dit, c’est MAINTENANT! Il faut que je regarde partout et que je me souvienne de tout, c’est trop bien !

Enfin, l’autre chouette moment dont je me souvienne c’est de monter au sommet de la montagne avec les cousins qui étaient encore sur la piste de danse à 6h du matin, dans ma longue robe de mariée, et se poser en haut pour regarder le soleil se lever avec du pain, du fromage et du vin et une vue sur le village…

Simon…”On pensait qu’on avait prépare notre fils de 4 ans à ce qu’il allait se passer pendant le mariage, qu’il y aurait beaucoup de monde, etc. Mais quand il nous a apporté la boîte avec les alliances pendant la cérémonie, il n’a pas compris pourquoi il n’y avait pas de bague pour lui. C’était tellement touchant d’essayer de le lui expliquer là devant tout le monde et à ce moment précis. Ca nous a ramené à l’essentiel, et à pourquoi nous étions là vraiment.”

un conseil à partager

“Demandez de l’aide, mais faites le tôt ! En général les gens sont super contents d’aider et touchés qu’on leur demande, mais il faut leur demander assez à l’avance. Et puis essayez de faire le maximum pour n’avoir rien d’autre à faire le jour J que d’aller vous marier. (ce qui était loin d’être notre cas) Très bon conseil de la part d’un des cousins d’Élise : Profitez, c’est tout. Tout ne se passera pas comme prévu, et la journée en sera d’autant plus mémorable.
Et puis, on ne peut jamais assez remercier tous les gens qui font que cette journée est ce qu’elle est.”

les adresses

Robe: Robe toute simple customisée par une couturière | Chaussures  : Chaussures traditionnelles Menorquinas  | Bagues : Delphis ring,  Marianne Dulong | Fleurs et couronne de fleurs : Fleurs des champs assemblées par la mariée et ses invités | Chaussures du marié : Duckfeet  | Costume : Knowledge Cotton Apparel | Chemise : Calibre Australia | Gilet et cravate : Jules | Photographe :  Baptiste Hauville, You Made My Day Photography | Traiteur: Le confetti gourmand, à Limoux | Musiciens: Pneumatic serenaders  et en seconde partie de soirée des playlists apportées par les uns et les autres | Deco: faite maison | Faire-parts & papeterie: Elise | Tartes : Patisserie Perez, Axat |