Clémence et Mayeul se sont unis en avril dernier sous la neige au coeur de la station de La Plagne. Un mariage d’hiver photographié par Neupap Photography. Gilets de laine et noeuds-pap pour ces messieurs, pulls et tutus pour les demoiselles d’honneur, coup de coeur pour ces mariés et leurs témoins hyper stylés!

“Mayeul et moi nous sommes rencontrés en 2007, grâce à une amie commune. Mayeul est devenu un de mes amis, celui qui m’a aidé dans mes études, et qui étrangement était toujours présent à mes côtés pendant tant d’années malgré mes départs à l’étranger. Et puis un jour en 2013, alors que j’étais en stage de fin d’études à New York, Mayeul m’annonce qu’il avait choisi lui aussi New York pour effectuer son stage dans sa nouvelle école. Il arrive en janvier, et c’est ainsi que notre histoire a commencé. Pas facile de passer du statut d’ami à petit ami, mais ça valait le coup d’essayer !

Après quelques semaines d’adaptation difficiles, nous sommes vite devenus inséparables malgré quelques mois encore de relation à longue distance quand il a quitté la Big Apple. Je présente rapidement Mayeul à mes parents, moi qui n’avais jamais voulu même leur évoquer mes relations. Et Mayeul comprend vite que je rêve d’un grand mariage, de traditions, pour enfin officialiser notre histoire. Un soir en décembre, nous nous retrouvons dans un des restaurants dont je rêvais, et là Mayeul me demande en mariage, stressé depuis le matin même où il avait religieusement demandé ma main à mon père !”

“Nous avons alors envisagé le lieu où nous souhaitions nous marier. Je voulais un mariage original, et surtout m’éloigner du classique château en région parisienne. Mayeul est savoyard, ses parents vivent toujours à la Plagne et sa maman est surtout maire de la ville d’Aime-La-Plagne : le choix me semblait évident ! Nous avons eu du mal à convaincre mes parents de faire un mariage à la montagne, ma mère étant effrayée par la distance et le temps incertain. Mais maintenant que le mariage est passé, nous sommes certains que personne n’a de regret !”

“Nous avons passé beaucoup de temps pour l’organisation, notamment pour le choix des tenues des témoins et du cortège. Tout était noté dans mon carnet de mariage, avec des heures passées sur Pinterest pour trouver de l’inspiration et des ateliers DIY quelques jours avant le jour J pour finaliser tous les détails. Mes témoins ont voulu être habillées de la même manière, alors nous avons décidé d’en faire de même pour les garçons. Nous avons choisi le blanc comme couleur, ce qui nous semblait approprié pour un mariage à la montage. Les fleurs, la papeterie au papier irisé blanc, le cortège, les nœuds papillons des témoins et les témoins toutes en blanc étaient parfaits avec cette neige encore présente.

Passionnés de gastronomie, l’expérience culinaire savoyarde était importante pour nous avec des ateliers fondue et raclette en apéritif, des buffets de fromage au dîner, un cocktail ginger beer / génépi pour la soirée. Nous voulions aussi un DJ qui nous fasse danser jusqu’au bout de la nuit, pari gagné grâce à Fred qui a su s’adapter toute la soirée. Et surtout nous souhaitions un photographe qui puisse retranscrire toutes ces émotions, sans avoir des photos figées. Didier a su accomplir avec succès toutes ces tâches, en étant de précieux conseils pendant les photos de couple, mais aussi en étant discret et particulièrement présent pendant tous les moments importants.”

“Concernant ma robe, j’ai choisi un modèle Pronovias. Après multiples essais chez tous types de créateurs et des mois d’hésitation, c’est finalement dans celle-ci que je me sentais le plus à mon aise pour ce mariage tant rêvé, certainement grâce à la dentelle et à la traine ! J’ai notamment pu aussi porter le voile de ma sœur, et les gants que ma mère portait à son mariage, tant d’émotions ! Pour Mayeul, nous avons vite exclu la jaquette, peu adaptée pour la montagne et avons trouvé cette tenue, entre style autrichien et savoyard, pour faire couleur locale !”

un moment en particulier

“Le mariage civil s’étant déroulé le vendredi, certains de nos invités sont arrivés quelques jours plus tôt. Nous avons même skié tous ensemble le jeudi, ce qui nous a permis de leur montrer nos pistes et restaurants d’altitude favoris et partager des moments particulièrement forts !

Vendredi, à notre grande surprise, nos deux mamans ont co-célébré la cérémonie à la mairie, retraçant toute notre histoire personnelle, ce moment était particulièrement émouvant pour nous deux, mais aussi pour les invités. Nous nous sommes ensuite tous retrouvés chez les parents de Mayeul, dans leur chalet, au soleil, pour un buffet de la mer.

Samedi, nous avons pu profiter de notre journée, tout ayant été calé en amont avec nos témoins qui ont parfaitement géré l’organisation du jour J : une mise en place parfaitement huilée, une messe très émouvante en fond de vallée, un cocktail si bien orchestré, avec la neige qui est finalement tombée toute la journée ! Et puis au dîner, là encore nos témoins nous ont gâtés, avec un diner orchestré beaucoup de surprises mémorables. Heureusement, notre photographe Didier est resté à nos côté jusque tard dans la soirée, pour capturer tous les moments dont nous n’avons pas pu pleinement profiter.”

“Nous voulions un mariage qui nous ressemble, et surtout offrir une réelle expérience à nos invités, pour la plupart parisiens. L’Hôtel Carlina était prêt à nous accueillir fin avril, ce qui nous permettait d’y loger tous nos invités et ne pas craindre des retours en voitures sur les routes sinueuses de montagne pendant la nuit. Situé sur les pistes, c’était un vrai coup de cœur, avec cette terrasse plein soleil si le temps le permettait, ou cet intérieur chaleureux en bois si la neige était au rendez-vous.
Notre conseil aux futurs mariés, essayez de dormir les jours précédents ! Nous avons eu quelques moments de fatigue au moment du dîner, mais heureusement l’adrénaline est là pour vous booster sur la piste de danse et y rester jusqu’au bout de la nuit !”

un détail déco

“Les noms des invités étaient accrochés individuellement à une paire de ski. Nous avons demandé à chacun des invités de se prendre en photo avec les polaroïds mis à disposition. Tout le monde a joué le jeu, et nous avons surtout eu une centaine de photos souvenirs ! Tous nos invités sont repartis avec leur tote bag au logo de notre mariage, nous avons hâte de les voir à leurs bras !”

Les adresses

Robe civil : Sézane | Chaussures civil : Sergio Rossi | Bibi : La Case d’Estelle | Costume civil : The Kooples Chaussures civil : J.M. Weston | Robe: Pronovias | Chaussures : Salvatore Ferragamo | Veste et Chapeau : Mettez | Pantalon : Uniqlo | Chaussures : Arpin | Photographe: Neupap Photography | Fleurs: Mademoiselle Créations | Lieu: Hôtel Carlina, Belle-Plagne | Traiteur: Hôtel Carlina, Belle-Plagne | DJ: Fred Picard | Musiciens messe: Les Citharins | Faire part et papeterie: Atelier Rosemood | Logo : Janice Rihouay | Tote bag : Sac pub | Pièce montée:Hôtel Carlina, Belle-Plagne |

Si elles sont incontournables, le jour d’un mariage les photos de groupe peuvent vite se transformer en cauchemar. Pour éviter toute erreur, et surtout éviter de vivre un véritable calvaire en plein soleil, j’ai rassemblé pour vous quelques conseils pour vous aider à réussir vos photos de groupe.

pourquoi faire des photos de groupe ?

Quelle meilleure excuse qu’un mariage pour être rassemblés ? Vos amis et familles sont réunis, et ces occasions sont assez rares pour être immortalisées. Si elles ont été pas mal critiquées ces dernières années, parce qu’ou trop convenues, trop ennuyeuses ou trop compliquées à mettre en oeuvre, elles restent à mon sens un incontournable de la fête. De ces images qui restent au coeur de l’histoire familiale, et qui transcendent les générations.

quand faire des photos de groupe ?

La mauvaise idée d’après Yann de Lifestories Wedding ; “juste après la cérémonie. C’est  alors la confusion, tout le monde veut saluer les mariés, est excité de se retrouver, et tout ce petit monde peut être compliqué à canaliser”. De l’avis général, le cocktail reste le moment idéal, et plutôt à la fin de celui-ci d’après plusieurs photographes, qui y voient une bien plus jolie lumière. Le seul problème durant ce dernier étant la proximité du bar et des ateliers foie gras, qui peuvent rendre compliqué le rappel des troupes. D’ou l’intérêt de confier à deux de vos amis le rôle de rabatteurs !

avec qui faire les photos de groupe ?

Les photos de groupe qui durent des heures en plein soleil, non merci. Alors pour être efficace et ne pas y passer une éternité, préparez une liste des groupes essentiels à photographier. Vos familles, vos amis, gardez cet exercice pour les plus proches de vos invités. L’idée est de faire six ou huit photos de groupes, dix maxi !

“Confiez cette liste à deux personnes à fort caractère qui connaissent bien les groupes choisis ( une personne du côté de la mariée, une autre du côté du marié )” conseillent de leur côté les Capyture. Des rabatteurs qui sauront regrouper les invités attendus pour la photo au moment venu.

où faire les photos de groupe ?

Choisissez un bel endroit, sobre et dégagé, en évitant d’avoir le parking en arrière plan. “Evitez les espaces en plein soleil où tout le monde finirait par plisser les yeux ” conseille Ingrid Lepan et bien évidemment faites confiance à votre photographe pour choisir l’endroit idéal. Un escalier, devant un joli mur, sous un arbre centenaire… laissez vous guider, et surtout profitez !

La maison de joaillerie Gemmyo dévoile aujourd’hui une collection exceptionnelle de six bagues de fiançailles inspirées par le parcours de six femme d’exception ayant marqué le cours de l’Histoire, la collection Madame. Se déclinant en or rose, blanc, jaune ou encore en platine, Ada, Rosa, Kennedy, MarquiseVictoria et Beauvoir se dessinent autour de pierres précieuses aux tailles généreuses.

De mon côté, j’ai craqué pour la bague Beauvoir, hommage à la femme, romancière, philosophe et féministe engagée qu’était Simone  de Beauvoir. Une pièce d’exception, qui quel que sera votre choix pour la pierre principale, étincellera parée de ses 68 diamants.

Comme pour chaque pièce réalisée par la maison parisienne, vous pouvez à votre guise, en fonction de vos envies et de votre budget, personnaliser votre création en choisissant le modèle, le métal, ainsi que votre pierre préférée. De quoi créer une bague aussi unique que votre histoire. Et d’ailleurs pour celles qui voudraient tenter leur chance, il y a en ce moment même sur le site de Gemmyo, un chouette concours pour gagner un joli bon d’achat ! Alors n’hésitez pas !

les liens à suivre

Sur le point de sauter le pas ?  N’hésitez pas à jeter un oeil à cet article qui vous donnera plein d’astuces pour choisir la bague de fiançailles idéale.

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-7-621x48

Direction les paysages du désert des Bardenas en espagne, où Vanessa et Julien tous deux photographes, ont confié le soin à Hélène, aka HD Photography, d’immortaliser leur histoire…

Vanessa nous en dit plus sur cette séance… “Julien et moi nous sommes rencontrés dans la ville Rose, Toulouse, il y a presque 3 ans maintenant. C’est une passion commune de la photographie qui nous a réunie. La photographie ayant une place importante dans nos vies, nous souhaitions faire une séance couple, mais cette fois de l’autre côté de l’objectif.

Nous connaissions déjà Hélène et en plus d’aimer son style et son approche photographique, nous nous apprécions humainement. Etre photographe ne signifiant pas forcément être à l’aise devant l’objectif, nous pouvons dire que Hélène a su nous mettre à l’aise, malgré ce froid désertique et ces grosses rafales propre à Las Bardenas pour un mois de Février.”

“Nous avons passé en compagnie d’Hélène ainsi qu’avec deux autres amis, un week-end entier dans ce magnifique lieu. Nous avons choisi de prendre notre temps, non pas par manque de préparation, mais plutôt par une envie mutuelle entre la photographe et ses deux modèles, de dénicher les meilleurs spots. N’oublions pas non plus les nombreux fous rires qui ont accompagné cette séance. Ces fous rires font partis intégrantes des photos que Hélène a faite, lorsque l’on regarde ces photos, nous avons dans un coin de notre tête, l’écho de nos éclats de rires et les images de nos pauses loufoques que le vent glacial nous forçait à prendre.”

“Hélène nous a ainsi fournis bien plus que des photos, elle nous a offert des souvenirs qui accompagne ces photos, une histoire à raconter et ainsi, un beau week-end passé entre amis.”

les adresses

Photographe : HD Photography | Couple: Vanessa & Julien |  Assistants: Emilie & Benoît |  Fleuriste : Poppy Figue Flower |