Je crois que c’est l’une des questions qui préoccupe le plus les futurs mariés ? Et c’est vrai que le choix du photographe de votre mariage est essentiel. Pourquoi ? Que restera-t-il une fois le mariage passé ? Votre moitié évidemment, vos alliances, et vos souvenirs… Alors autant bien choisir celui ou celle qui sera chargé d’immortaliser votre journée. Mais par où commencer ? Voici quelques pistes pour choisir votre photographe de mariage.

définissez votre budget

Avant tout, définissez le budget que vous pourrez accorder à l’image, en fonction de votre budget global, et de vos priorités. L’idée n’est pas de vous dire quel enveloppe vous devez impérativement accorder à ce poste, cela n’appartient qu’à vous, mais de bien avoir en tête celui-ci, et de contacter les photographes dont les prestations correspondent à celui-ci. Vous éviterez ainsi déceptions et déconvenues.

En moyenne aujourd’hui en France, comptez entre 1300 et 2800 euros pour la prestation d’un photographe professionnel. Cette estimation varie évidemment en fonction des différentes options proposées, de la durée du reportage ( si le photographe est présent par exemple jusqu’au cocktail, ou pour la soirée également ) , du nombre d’images qui peuvent être rendues, de la réalisation d’un album, de tirages éventuels, de sa notoriété… La technique employée peut également faire pencher la balance budgétaire. Les photographes travaillant par exemple en argentique étant souvent plus chers, du fait même du matériel utilisé.

identifier le style d’images qui vous plait

Il est impératif d’identifier le style d’images que vous et votre moitié aimez. Et vous devez être d’accord entre vous. Vous serez ainsi certain d’être après le mariage, tous les deux ravis du résultat.

Une fois que vous avez trouvé les images qui vous parlent le plus, cherchez les photographes qui travaillent dans ce style. Et uniquement celui-ci. Le meilleur moyen d’être déçu de vos photos de mariage serait d’avoir choisi une personne d’un certain style, et de lui demander de vous rendre des images dans un style tout à fait différent du sien. Ni vous ni lui ne seriez content du résultat.

Voici quelques pistes pour vous aider à identifier les trois mouvements qui me semblent majeurs. Evidemment, il y a des variantes, et des points de jonction entre chacun d’entre eux. Certains ont un travail plus contrasté, ou plus vintage par exemple. De nombreux photographes sont à la croisée des chemins pour un rendu plus unique encore, mais cela vous donnera une idée peut être plus précise des différents styles d’images et de photographes que vous pourrez rencontrer.

le style fine art

Un style qui a le vent en poupe depuis quelques années. Avec pour chef de file le photographe américain Jose Villa, cette mouvance met en avant des images lumineuses, pastel, avec un rendu très doux et éthéré. Les photographes Sébastien Hubner, Xavier Navarro, Céline Chhuon, David Duféal, L’Artisan ou encore Studio A+Q pour ne citer qu’eux pourraient être apparentés à cette esthétique.

le style drama

A l’opposé du fine art doux et pastel, les photographes du style drama travaillent l’ombre pour révéler la lumière. Les images sont plus sombres, les couleurs plus denses, les textures plus présentes. Un style qui colle plutôt bien aux amoureux de la nature et des grands espaces… Si ce style là vous parle, allez jeter un oeil au travail de Capyture, Julien Navarre, Fabien Courmont, Sébastien BoudotIngrid Lepan, You made my day, Thierry Joubert ou encore Eric René Penoy par exemple…

le style fearless

De très beaux noir et blanc, la recherche constante du singulier, des lignes, du moment, les photographes dits Fearless ( d’après l’association de photographes du même nom ) axent leur approche sur le reportage… N’hésitez pas à découvrir le travail de DavidOne, Cécile Creiche, Dan Petrovic, Franck Boutonnet, Leonard CohadeNicolas Chauveau ou encore Jean Louis Brun

où trouver un photographe ?

Sur les blogs mariage évidemment. Les reportages publiés sont un bon moyen de voir le travail de nombreux photographes, et  les carnets d’adresses recensent souvent leurs meilleures adresses.

Demandez à vos amis qui viendraient de se marier, ils ont surement de bonnes adresses à partager. Vos autres prestataires de mariage auront surement aussi des contacts à vous donner, n’hésitez pas à leur demander.

Consultez également les annuaires, et autres associations de photographes comme Fearless pour découvrir le travail de très nombreux photographes.

quand chercher votre photographe ?

Au plus tôt le mieux, mais pas trop en avance non plus. Il sera par exemple peu utile de commencer à contacter des photographes avant d’avoir défini la date et le lieu de votre mariage. Ce qui ne vous empêche pas de commencer à regarder tranquillement ce qui se fait. Les photographes les plus en vue étant très vite bookés, n’hésitez pas à les contacter 12 mois avant votre mariage.

contacter votre photographe

Inutile de contacter 20 ou 30 photographes, qui plus est avec le même message. Vous perdriez du temps. La plupart des photographes indiquent sur leur site un prix de départ, vous permettant de savoir si oui ou non, il ou elle est dans votre budget, cela vous permettra de faire un premier tri.

Sélectionnez, trois ou quatre photographes, correspondant au style que vous aimez, et dont les images vous parlent vraiment. Et contactez les un à un, en commençant par votre préféré pour voir si le courant passe, et surtout si il est encore disponible le jour de votre mariage.

Envoyez un e-mail, poli, ( parce qu’un prestataire répond toujours mieux à une demande de devis commençant par un  simple bonjour ), et donnez un maximum d’informations sur votre journée. La date, le lieu, le style de mariage que vous imaginez, le nombre d’invités présents, ce que vous appréciez dans ses images, ce qui vous parle, et ce que vous aimeriez qu’on retienne de cette journée…

le feeling avant tout

Avant de signer, rencontrez votre photographe en vrai, ou via visio-conférence. Assurez vous que le feeling passe bien. Etes vous plus à l’aise avec une personne discrète, ou au contraire recherchez vous quelqu’un de présent voir d’exubérant ? La personnalité de votre photographe fait partie de lui et de son attitude le jour J, vous devez absolument être sur la même longueur d’ondes.

quelles questions lui poser

N’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous passent par la tête. Mieux vaut être tout à fait à l’aise, et ne laisser place à aucun malentendus.

Depuis quand fait-il ce métier ? Combien de mariage a-t-il réalisé ? Qu’est ce qui est inclus dans sa prestation ? Est-il seul ou assisté le jour J ?  En combien de temps sont livrées les images ? Sur quel support ? Propose-t-il une séance engagement ? Est-il assuré ? Que se passe-t-il si il tombe malade et ne peut être présent le jour J ?  Peut-il vous faire une estimation de ses frais de déplacement ? …

en bref

Ne contactez que des photographes professionnels, déclarés, avec qui vous signerez un contrat.

Evitez au maximum, si vous tenez au poste photo, de demander à votre arrière-cousin-par-alliance-qui-a-un-chouette-appareil de se charger des images de votre mariage. Parce que oui, quelqu’un dont ce n’est pas le travail, et qui n’est pas payé pour faire ça, aura surement plus envie d’aller faire un tour au bar de votre cocktail plutôt que de s’occuper des photos de groupe.

Avec votre moitié, le ou la photographe que vous choisirez sera la personne avec qui vous passerez le plus temps le jour J, autant choisir quelqu’un en qui vous avez confiance, avec qui vous vous sentez à l’aise, et que vous appréciez !

Faites lui confiance. Vous avez choisi votre photographe pour ses images, son approche, ses qualités. Alors laissez le faire son travail et profitez ! Vous, vous n’avez qu’à vous marier !

Vous avez trouvé la perle rare ? N’hésitez pas laisser un commentaire et à nous dire ce qui vous a décidé à choisir votre photographe de mariage !

La date de votre mariage sera l’une des premières choses à penser lorsque vous commencerez vos préparatifs. Amoureux de la Provence en été, ou des montagnes enneigées des Alpes, elle déterminera beaucoup de vos autres choix. Alors, comment la choisir ?

Des évènements sont-ils déjà prévu cette année dans votre famille ? Si votre frère ou votre cousine se marie en juin, et vous vous êtes fiancés après, choisissez une date ultérieure à la leur. Politesse et paix des familles obligent.

comment imaginez-vous votre journée ?

Un diner élégant sous les étoiles, ou au cosy au coin du feu ? En fonction de vos envies, choisissez une saison plutôt qu’une autre pour arrêter la date de votre journée.

une date symbolique

Avez vous une date qui vous est chère, et qui est importante dans votre histoire ? Ce pourrait être l’occasion de la rendre plus importante encore. Au contraire, en fonction de votre histoire, ou de celles de vos familles, certaines dates devront plutôt être évitées.

Les ponts et les vacances

Avez vous envie de profiter d’un pont ou de vacances pour vous unir ?  Si vous ou certains de vos invités travaillent dans l’enseignement par exemple, il sera surement plus simple pour vous de choisir les périodes de vacances scolaires pour vous dire oui. Et si vous avez envie d’avoir près de vous vos invités  le plus longtemps possible, choisissez un long weekend, en profitant d’un jour férié.

dans quelle région souhaitez-vous vous marier ?

Même si il est difficile d’être certain du temps qu’il fera, et ce qu’elle que soit la région, on peut sans trop s’avancer se dire que le mois de juin ou de juillet sera plus doux que le mois d’avril en Normandie.

votre budget

Choisissez en fonction de votre budget. Vous le savez surement, les mois d’été constituent la haute saison des mariages, et la plupart des lieu appliquent durant ces mois des tarifs de location plus hauts qu’en plein hiver. Si vous souhaitez faire quelques économies, optez pour un mariage hors saison, et choisissez l’automne, l’hiver, ou le début du printemps.

Le lieu de votre mariages

En fonction du lieu. Organiser un mariage peut prendre jusqu’à dix-huit mois, et c’est le choix de votre lieu de réception souvent qui définira la durée de ces préparatifs. En effet, certains lieu prisés, où qui n’organisent que peu de mariages chaque saison sont réservés très longtemps en avance. Plus vous vous y prendrez tôt, plus vous aurez le choix de la date de votre mariage.

Et vous? Comment avez-vous décidé de la date à laquelle vous alliez vous marier ?

Inspirations végétales, matières naturelles, touches métalliques, j’aurai pu vous faire la liste des prochaines tendances côté mariage. Mais en faisant cette liste, je n’aurai de cesse de me dire que cette course à la nouveauté s’avère souvent à double tranchant pour les futures mariés. Que cette débauche de détails, épinglables à merci, est finalement peu de chose lorsque l’on regarde ses photos de mariage, trente ans plus tard. Qu’à vouloir faire toujours plus original, on se retrouve à imaginer un mariage pour les autres plutôt que pour soi. Rien de pire pour moi que d’entendre ou de lire une fiancée qui cherche à préparer un mariage devant surtout être original avec des détails déco jamais vus. Hey! On pose sa guirlande de fanions un instant. Si on se posait les bonnes questions?

Toujours plus grand, toujours plus beau. Sur les blogs, la surenchère de détails originaux finit par être tout simplement lassante. Ce besoin du toujours plus est-il vraiment nécessaire? Les shootings d’inspiration se succèdent, proposant encore plus de paillettes, encore plus de tatouages, un peu plus de géométrique, le tout saupoudré d’ananas. A-t-on vraiment besoin de tout ça pour se marier? Nos mariages ne finissent-ils pas tous par se ressembler?

Bar à bonbons, machine à écrire vintage, ciel de lampions, est ce que tout ça vous parle vraiment? Avez vous vraiment besoin d’un photobooth, d’un food truck ou d’une robe de mariée griffée? Votre journée en sera-t-elle moins belle si vos invités ne reçoivent pas de goodie bags monogrammés? Face à cette avalanche d’accessoires et de détails, qui finalement se ressemblent souvent, j’ai envie, j’ai besoin de revenir aux sources. Je rêve de mariages en toute simplicité. Sans candy bar, ni arbre à empreintes. Sauf si pour vous, ils ont une signification particulière. Sauf si ces dominos posés sur vos tables, sont un subtil rappel de vos origines antillaises. Sauf si cette bobine de fil ancienne est là pour faire un joli clin d’oeil à votre grand mère couturière. J’aime les mariages plein de jolis détails, mais ce que j’aime encore plus les détails qui font sens. J’aime les mariages simples et délicats.

Alors, vous qui allez bientôt sauter le pas, ou vous qui êtes en train d’écumer Pinterest à la recherche de la bonne idée pour surprendre vos invités, prenez juste quelques instants pour vous souvenir de ce pourquoi vous allez vous marier. Et si finalement vous oubliiez les pompons de papier de soie? Et si le jour J, il n’y avait pas de jarre à limonade? Et si de votre journée, vous ne reteniez que l’essentiel? Et si vous vous mariiez? Tout simplement. Vous savez quoi? En 2015 côté tendances, je mise sur les belles fêtes de familles, les grandes tablées, les éclats de rire et les couples amoureux, le reste finalement n’est qu’accessoire.

Lampions, petite papeterie et jolies fleurs, vous qui allez vous marier vous êtes, si vous êtes ici, c’est surement à la recherche de plein de nouvelles idées pour mettre en scène votre mariage. Pinterest n’a plus aucun secret pour vous, vous avez crée un tableau pour votre bouquet, un autre pour le photobooth, un autre pour le candy bar, bref, vous vivez, rêvez et dormez mariage et masking tape, headband, et séance engagement font partie de votre vocabulaire. Et c’est surement un peu la faute des blogs, surement un peu de ma faute…

En trois ans d’existence, et plusieurs centaines de reportages publiés ici, je crois que je n’avais jamais expliqué ou presque comment je choisis les images que vous découvrirez ici. Ce blog, je l’ai imaginé alors que je préparais mon propre mariage. J’avais besoin de déposer ailleurs que dans les dossiers “wedding” de mon ordinateur, toutes ces idées qui envahissaient ma vie.

Je reçois tous les jours des mails enthousiastes de photographes ou de jeunes mariés, qui ont envie de partager de jolis moments. Et j’adore pouvoir jeter un oeil à toutes ces belles images, même si je ne les publie pas toutes. Sans remettre en cause ni le temps ou le coeur que vous aurez pu mettre à préparer votre journée, ni vos photos ou la beauté de votre journée… Parce que ce blog, est très égoïstement mon blog, et que je n’y publie que ce que j’aime, ce qui me touche, ou ce qui à mon sens serait susceptible de vous donner des idées.

Parce que oui, l’essentiel est surtout de donner des idées. Tout simplement. De vous donner des idées, pas de vous dicter ce à quoi votre mariage devrait ressembler. A vous de piocher ça et là ce qui vous plait, et ce qui vous parle. Et si vous avez envie de zapper le plan de table option tags-badges-clefs-vintage-etc, zappez le. Si l’idée du candy bar ne vous parle pas, inutile de vous y plier. J’ai envie que vous trouviez ici des jolies idées de décoration, de belles adresses, qui vous aideront à faire un mariage qui VOUS ressemble.  Parce qu’un mariage ça n’est pas ça, un mariage ça n’est pas une publication sur un blog ni une succesion de détails vintage et de guirlandes de fanions. Ce blog est né pour que vous puissiez vous dire, vous qui n’avez peut être jamais assisté à aucun mariage, ou alors il y a des années, à celui de votre arrière cousine, meringuée et engoncée dans une robe trop froufroutante pour être réelle, que vous puissiez vous dire, “nous pouvons imaginer autre chose pour notre journée”… 

Les blogs mariage, le mien et tous les autres, vous ouvrent les portes d’un univers où il fait bon se balader, mais où l’on peut parfois se perdre. Tant de détails à imaginer, tant de choses à penser, à coordonner ou à assortir. Et ma robe ? Vintage ? Dentelle ? Créatrice, en sur mesure ? Invitation letterpress ? Cadeaux d’invités personnalisés ? Marque place? Jeux en bois pour le cocktail? Bio et local évidemment le cocktail. Et si jamais c’était pas aussi joli que sur les blogs? Et si mon photographe était déçu de ne pas avoir plein de détails à photographier ?  Hep la stop ! On respire ! Vous allez faire quoi ? Vous marier pour être publié ? Pour voir votre coiffure reprise des centaine de fois sur Pinterest ? On arrête, et on se pose les bonnes questions. Si vous vous mariez c’est avant tout POUR VOUS.

Je discutais récemment avec une talentueuse photographe sur l’effet pervers que peuvent avoir les blogs mariages sur la vision qu’auront les mariés de leur journée. Anne Almasy a également abordé récemment ce point dans un article en anglais. Vous ne choisissez pas un photographe pour ses photos de bouquets de fleurs. Mais pour vous. Pour les souvenirs qu’il ou elle saura figer dans le temps.

Vous voyez ici des mariages avec beaucoup de détails, des idées déco pleine de charme, souvent dans cette veine rustico bohème que j’adore. Mais vous voyez surtout ce que les photographes ont choisi de m’envoyer, ou encore ce que j’ai choisi de vous monter. Je ne vous montrerai ici qu’un aperçu des plus belles images de ces couples, que les plus jolies idées déco, que les choses qui auront attiré mon oeil… Une sorte d’énorme condensé de ce qui aura été le plus beau sur un mariage, réuni en une quarantaine d’images. J’ai également choisi de diffuser le moins possible de photos de la famille, ou des amis de ces amoureux… Vous ne verrez peut être pas le visage de ce père, ému aux larmes en découvrant sa fille, ni cette amie d’enfance riant aux éclats pendant le cocktail. Pas tout à fais des vrais mariages en somme…

Je met ainsi peut être moins en avant les belles photos, au sens empirique du terme. Les photos qui resteront. De celles que vous accrocherez au mur. Parce que non, vous ne mettrez pas de photos de votre mise en scène de livre d’or, ou de bar à bonbons chez vous. Vous mettrez celle de vous et votre mari, prononçant vos voeux à l’église, ou celle avec votre mère, vous serrant dans vos bras, celle d’un regard complice échangé avec l’être aimé. Parce que ce sont celles ci qui restent au final. Des photos que votre photographe lui (ou elle évidemment!), saura vous apporter.

Oui, vos détails, même si ils sont détails, ont une histoire. Et je vous encourage à les penser ainsi. Parce que si vous les avez choisi c’est qu’ils racontent quelque chose, que  vous savez qu’en voyant ces livres sur la table, votre tante préférée saura que c’est parce qu’elle avait l’habitude de vous lire cette histoire petite. Et vous avez envie de garder ces détails en mémoire. Alors tant mieux si le photographe que vous avez choisi prend le temps, et comprend que cela compte pour vous. Pour vous et pas pour une éventuelle publication sur un blog. Parce qu’un mariage et les images qui le racontent sont avant tout des souvenirs dans lesquels vous aimerez vous replonger au fil des années.  Alors coupez Pinterest, ne checkez pas votre google reader catégorie wedding de la journée, et filez vite embrasser votre moitié.