La créatrice Laure de Sagazan a dévoilé hier soir sa nouvelle collection de robes de mariée. Toujours inspirée par cette atmosphère rétro si particulière, la collection 2017 se teinte d’une ambiance à la Jane Austen, jouant sur des transparences délicates et pudiques, féminines et charmantes…

Laure nous en dit plus sur cette nouvelle collection … “De nouvelles matières viennent agrémenter les dentelles et soies. Des organzas brodés pour ne révéler qu’à moitié, des plissés pour se retenir, des dentelles fleuries pour la poésie et des plumetis légers pour piquer les cœurs. “

“Une trentaine de modèles, topes, jupes, robes et combi-pantalon composent cette jolie collection. Les manches se rallongent, les dos se couvrent, pour mieux suggérer la beauté du dessous. La broderie anglaise fait son apparition, l’organza se pare de dessins finement brodés, les dentelles géométriques sont rythmées par des jour-échelles et galons raffinés.”

“Des formes élégantes qui prolongent l’impulsion donnée l’année dernière, avec des pièces plus ajustées. Le plaisir est plus que jamais là, à créer de nouveaux modèles qui sauront séduire les futures mariées, et peut être un jour se transmettre. Nous mettons chaque année toujours plus de cœur dans l’élaboration de ces pièces au charme suspendu, portées par des tissus toujours plus nouveaux, et des finitions toujours plus poussées.”

Coup de coeur aujourd’hui pour la collection 2017 de robes de mariée de Marion Kenezi photographiée par Julien Navarre. La créatrice parisienne  qui se distingue par un système unique d’assemblage des tops et des jupes au moyen d’une fermeture à glissière invisible à la taille, dévoile aujourd’hui une collection féminine et délicate, en toile de coton extra fine, tulle, crêpe gorgette de soie, dentelle de Calais, guipure et broderies…

Plus que jamais attachée à la dimension modulable de ses créations, toutes les robes 2017 sont équipées d’un zip caché au niveau de la taille permettant à la mariée de passer d’une magnifique jupe longue pour la cérémonie à une petite courte pour danser jusqu’au bout de la nuit !  De quoi profiter des volumes et des traînes sans se priver.
les adresses

Robes : Marion Kenezi | Photographe : Julien Navarre | Modèle : Océane Le Ny |

Laura et Robert sont Ecossais. Ils se sont unis au printemps dernier sous le soleil de Provence, une région particulièrement chère à leur coeur. Ils ont confié le soin à la photographe Ingrid Lepan d’immortaliser leur mariage en petit comité sur la Riviera

“Nous nous sommes rencontrés à un festival de musique et ça a été en quelque sorte le coup de foudre ! J’ai su immédiatement que c’était le bon et vice-versa.

La demande en mariage s’est un peu éternisée, Sean mon fils était au courant depuis six mois et n’a rien dit ! Robert a finalement fait sa demande le matin de noël. Nous étions en train d’ouvrir nos cadeaux, puis j’ai ouvert le dernier cadeau . Là Robert s’est agenouillé et m’a demandé de devenir sa femme ! J’étais si heureuse, je me suis mise à pleurer, des larmes de joie ! Noël est très spécial pour nous, cela nous rappelle des membres de la famille qui ne sont plus là, et nous remémore les meilleurs souvenirs auprès d’eux.”

“Nous avons choisi le sud de la France car Robert y a ses meilleurs souvenirs d’enfance, sa maman adorait la beauté de la France et ils y allaient en vacances tous les ans. Malheureusement la maman de Robert n’est plus avec nous et une des dernières photos que Robert a avec sa maman a été prise à Eze village. Nous avons donc décidé de ne pas avoir un mariage traditionnel écossais mais de suivre notre cœur en France.”

Nous voulions un mariage intime avec seulement nos familles et nos amis les plus proches, nous voulions que notre amour et le bonheur de la famille se fassent ressentir durant toute la journée. La villa que nous avions loué était le cadre parfait, de la vieille pierre, une atmosphère rustique et élégante à la fois. Tout était parfait. Nous n’aurions pas pu rêver mieux. Lisa et Franck de Wanderlust Wedding ont fait un travail fabuleux. La vision que j’avais d’un mariage simple tout en étant dans le soucis du détail avec des touches d’élégance n’aurait pas pu voir le jour sans leur travail. À ce jour, je n’arrête toujours pas d’y penser, les fleurs, la décoration, le repas, tout correspondait à notre vision du mariage.”

un moment en particulier

“Tous les moments étaient juste parfaits ! C’est très difficile pour moi de choisir un moment en particulier. Cependant la cérémonie était vraiment très émouvante pour moi et c’est un moment que je chérirais pour toujours. Mais le sentiment de se détendre, de profiter de l’instant présent en admirant le panorama, avec en fond Becky and Belha, en se disant que ça y est nous sommes mari et femme est juste incroyable.”

“Nous ramenons avec nous nos plus beaux souvenirs. Les superbes photos d’Ingrid, le regard que nos invités ont porté sur notre mariage, leurs photos également ! Et bien évidemment ramener mes fleurs en Écosse, je ne pouvais pas les jeter lorsque nous sommes partis, elles étaient juste trop belles.”

un conseil à partager

“Le meilleur conseil que je pourrais donner à des futurs mariés serait de profiter de chaque instant, c’est vrai ce que l’on dit ! la journée passe en un instant, et le « wedding blues » et déjà là lendemain, donc profitez au maximum.”

les adresses

Wedding-planner : Wanderlust Wedding | Photographe : Ingrid Lepan | Déco & fleurs : D’amour et de déco | Calligraphies : Nice Plume | Musique : Becky & Belha | Wedding cake & buffet de dessert : Citron Pavot | Celebrant : Celia Ford Drummond | Robe de mariée : Ronald Joyce | Costume : Hugo Boss |

Cap sur le désert marocain aujourd’hui avec ce shooting d’inspiration aux accents bohèmes photographié par Julien Navarre et dont vous pourrez également découvrir la vidéo réalisée par Trèfle Studio ici. Un mélange de bleu profond et de tonalités poudrées entre désert et jardin luxuriant et cette lumière si particulière d’un lever de soleil sur d’incroyables paysages…

Maureen, de Kalosia Weddings & Events nous en dit plus sur ses inspirations… “Lors de mes nombreux voyages au Maroc, j’ai été séduite par la variété des paysages de ce pays. Très vite, l’idée de réaliser un shooting d’inspiration est née afin de montrer ce que ce très beau pays peut offrir aux futurs mariés tant par sa culture de recevoir que par sa beauté. Marrakech fût une évidence. C’est une ville aux multiples facettes donnant accès à une multitude de panoramas en quelques kilomètres parcourus.

La végétation abondante par certains endroits contraste avec le désert de cailloux situé à quelques kilomètres de la ville. Nous avons voulu mettre en avant ces deux aspects en prenant les prises de vues dans le sublime hôtel Mandarin Oriental de Marrakech, situé au cœur de 20 hectares de jardins totalement opposé au désert d’Agafay qui a servi de décor pour des prises de vues au lever du soleil. “

“Nous voulions des mariés bohèmes avec des tenues sobres jouant sur les matières. La mariée porte une robe Anna Kara composée de dentelles rappelant les motifs orientaux, quant au marié, il porte une tenue plus baroudeur avec un nœud papillon plume en bois de bubinga, bois africain. L’inspiration esthétique était bohème avec une touche amérindienne apportée par le crâne de vache sculpté et quelques plumes. La décoration a été réalisée autour des matières et de l’artisanat local berbère. Les vases en faïence sont à l’origine d’anciens encriers marocains.”

“Le bois, la céramique, le lin, le marbre, l’Agathe viennent compléter la décoration pour jouer sur des couleurs et textures naturelles. Pour le floral nous avons opté pour des protéas, fleurs provenant d’Afrique, accompagnées de verdures locales et de quelques œillets pour adoucir l’ensemble. La papeterie a été travaillée artisanalement, mélangeant différentes techniques pour obtenir un effet usé, délavé. “

Les adresses

Photographe : Julien Navarre | Production : Kalosia | Vidéaste : Trefle-studio | Design: Kalosia Weddings & Events | Fleurs : Marie m Fleuriste | Mise en beauté : Gilles Ketir | Papeterie : Graphikkart | Robe : Belle en Blanc , Lausanne |  Modèles : Karen Molinari & Eric Gomez | Hôtel: Mandarin Oriental, Marrakech