Emeline et Jonathan se sont dit oui en juin dernier. Un mariage à leur image, des détails frais et colorés, des fanions par dizaine de mètres, bref un mariage simple et délicat joliment capturé par l’adorable photographe Coralie, de Coralie Photography.

Quelques mots d’Emmeline…”Notre rencontre ? Jonathan et moi nous sommes rencontrés à Verzenay, un petit village au cœur du vignoble champenois où nous avons grandi. Nous fréquentions le même groupe d’amis et nous sommes très vite devenus proches. Un soir, il décide de me raccompagner chez moi. Nous nous sommes assis un moment et avons commencé à discuter. Ca a duré la nuit entière. Lorsque je suis allée me coucher, le soleil s’était levé et les oiseaux commençaient à chanter. Ce fut le premier soir d’une longue série jusqu’au jour où il décida enfin de m’avouer son amour. Depuis cette soirée de juin 2006 nous ne nous sommes plus jamais quittés. 4 années se sont écoulés puis un soir il m’emmène au pied du phare de Verzenay, là où nous avions l’habitude de nous retrouver  quelques années plus tôt, et me demande de l’épouser. La date est venue à nous comme une évidence ça serait en juin 2012.”

    

“Les préparatifs ? Ils ont naturellement débuté par la recherche du lieu de réception puis tout s’est enchainé : le traiteur, la fleuriste, le DJ, la photographe… Mais à quelques mois du mariage nous avons décidé de changer de lieu. A l’origine nous avions opté pour une salle des fêtes situé non loin de Verzenay. Plus les mois passés et moins nous avions envi de cette salle pour notre mariage. A quatre mois du grand jour j’ai donc abattu la dernière carte qu’il me restait et j’ai décidé d’aller voir le Caveau Saint Vincent de Verzenay que nous connaissions déjà très bien mais que nous avions exclu dés le départ de notre liste car nous avions le souvenir d’un endroit humide et sombre. Contre toute attente, lorsque j’ai pénétré dans le Caveau, j’ai tout de suite été charmée par ses arcades. Ouf à 4 mois, la salle : check. “

        

“La décoration ? J’ai été très inspirée par les blogs tels que LMAPN, Madame C, Un beau jour… Les idées ont alors très vite émergé. Nous voulions un mariage qui nous ressemble et à notre image. Nous ne voulions pas nous imposer un thème mais plutôt retranscrire une ambiance dans laquelle nos invités se sentiraient bien. Etant une passionnée de fleurs (passion transmise par ma grand-mère), j’avais tout naturellement envie que la décoration de notre mariage s’articule autours d’elles. Je ne voulais pas de fleurs sophistiquées telles que les orchidées ou les arums mais simplement des petits bouquets de fleurs des champs par dizaines disposés dans des bocaux avec de jolis rubans. Heureusement j’ai fait la rencontre de Marie Guillemot. Elle a su décoder mes envies et comprendre mes attentes. Le résultat a été au-delà de mes espérances. Marie a vraiment fait un travail formidable. Nous avons ensuite réalisé le reste de la décoration. J’ai très vite eu envi de confectionner des guirlandes de fanions en tissu patchwork : 10 m puis 20 m et finalement j’ai découpé plus de 300 fanions et cousu plus de 40 m de guirlandes. Nous avons également fabriqué un panneau directionnel, des moulins à vents, des accessoires pour le photobooth, un tableau pour le plan de table, des petits bougeoir pour l’église, des petits vases à suspendre… Pour les invités nous avions acheté des petits pots de confiture sur lesquels nous avions disposé un petit rond de tissu et une petite étiquette. Nous avions également mis à leur disposition des petits sachets de graines à planter. Pour les enfants nous avions préparé un petit sachet surprise pour chacun d’entre eux avec des coloriages, un jeu de carte et plein d’autres choses sympa. Lors du cocktail, nous avions installé un bar à bonbons et un bar à boissons très appréciés par les petits et grands.

Nous avons adoré passer du temps ensemble à chiner dans les brocantes, fouiller dans les magasins de tissus, couper, coudre, coller, peindre, découdre, décoller, repeindre…  “

  

“La robe ? J’ai repoussé cette étape jusqu’au dernier moment. Je suis très compliquée. Je mets des heures à me décider sur tout et n’importe quoi. Le moins que l’on puisse dire c’est que je ne suis pas une acheteuse compulsive. Alors lorsque le moment est venu de trouver LA robe j’ai pris peur. Après plusieurs passages à Paris et plusieurs essayages dans différentes boutiques, le résultat fut sans appel : aucune robe n’avait fait battre mon cœur. Et finalement, c’est dans une petite boutique rémoise que j’ai fait la rencontre de Josefa Prada. Je savais ce que je voulais : du tulle, du volume, une traine, un contraste de matières. Josefa a donc confectionné une jupe en tulle avec un top en satin de soie puis un voile bordé de dentelle de Calais.”

      

“Le jour j ? La veille, après une grosse journée de préparation et un diner entre amis et famille, nous sommes allés nous coucher chacun de notre coté. Moi dans notre appartement avec notre chien et lui chez ses parents avec des amis arrivés le soir même du Portugal. Le lendemain, la journée a débuté par un petit moment de détente entre fille chez le coiffeur. Moment de courte durée puisque mon téléphone s’est vite mis à sonner. Je suis ensuite allée me préparer chez ma grand mère où j’ai revêtit la robe que j’avais choisi pour la cérémonie civile. Jonathan est ensuite venu me chercher et nous sommes tous les deux descendus sur la place de la Mairie. Notre arrivée restera pour moi le plus beau moment de la journée. Le plus chargé en émotion. Tout le monde était là pour nous accueillir et tous les regards étaient braqués sur nous. C’était très intense. A l’issue de la cérémonie civile, je suis remontée chez ma grand-mère avec ma sœur, ma témoin et ma cousine pour cette fois ci revêtir ma robe de mariée. J’ai fait le choix de porter deux robes différentes pour la Mairie et l’Eglise car j’avais envie que Jonathan découvre me découvre avec ma robe dans l’allée menant à l’autel au bras de mon père le tout sur un chant gospel. Ce fut pour lui un grand moment d’émotion. Nous nous sommes ensuite rendus au jardin public du village pour un petit rafraichissement suivi par la visite surprise d’un  groupe folklorique portugais.”

    

{crédits photos}

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-conseil

“Un conseil aux futures  mariées ? je leur conseillerais de ne pas trop se disperser, de stopper momentanément leur lecture assidue des wedding blogs à quelques jours du mariage et surtout de faire ce qu’il leur plait sans se soucier de ce qui se fait lors d’un mariage ou de ce qui ne se fait pas. Tout au long des préparatifs j’ai été animée par la volonté de n’avoir aucun regret. Je n’avais surtout pas envi de me dire : « Je n’ai pas fait ça parce que je n’ai pas eu le temps de le faire ou parce que l’on m’a dit de ne pas le faire ».  Lorsqu’une nouvelle idée émergeait, je la réalisais sans me poser de questions quitte à y passer des soirées entières.  Pourtant on m’a souvent répété « tu en fais trop », « les invités ne vont même pas voir ce que tu as fait », « repose toi », « arrête un peu d’avoir de nouvelle idée, le mariage est dans un mois ». Profitez à fond de ces préparatifs. Dans le mariage il y a l’avant, le pendant et l’après. Moi je n’oublierai jamais mon mariage qui restera l’un des plus beau jour de ma vie mais je n’oublierai pas non plus cette année de préparation. J’ai vraiment savouré chaque instant. Et puis la satisfaction est au rendez vous lorsque l’on vous demande si c’est vous qui avait réalisé tout ça et que vous répondez avec fierté : « oui oui, c’est nous avec nos dix doigts respectifs ». Et puis je finirai pas le traditionnel conseil aux futures mariées : PROFITEZ à fond de cette journée. Elle passe tellement vite.”

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-adresses
Robe: Josefa et Moi (Josefa Prada) / Accessoires: San Marina (Chaussures) / Mise en beauté : Apparté (coiffure) Sephora (maquillage) / Bouquet : Marie Guillemot / Costume : Father and Son / Accessoires : France Arno (chaussures) / Photographe: Coralie Lescieux (Coralie Photography) / Fleurs : Marie Guillemot / Lieu : Caveau Saint Vincent à Verzenay / Traiteur : Philippet Traiteur / DJ :  Concept Soirée / Gospel : The Flames Gospel Choir

Vous êtes photographe et vous retrouvez dans l’esprit de La mariée aux pieds nusVous avez réalisé une séance couple, un mariage ou un shooting éditorial et vous souhaitez nous faire parvenir les images en vue d’une publication sur le blog ? … Ne soyez pas timide et envoyez nous un mail à lmapn.publications{@}gmail{.}com.

commentaires
Amelieh -

Bonjour,
Très jolie récit.
Séduit par ta salle de réception, j’aurai aimer savoir si le jardin dans lequel tu as fait ton vin d’honneur appartenait au caveau saint Vincent?
Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

PETITE NOTE :
-
Les commentaires ne doivent pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire raciste ou antisémite, diffamatoire ou injurieux ou qui serait contraire au bon déroulement des échanges.
Les reportages publiés sur LMAPN sont avant tout des morceaux d'histoires de vrais couples ayant accepté de partager ici leur ressenti et leurs souvenirs, merci de garder cet espace courtois et enthousiaste. -
Nessa