Marie Catherine le Hodey imagine des robes féminines, pures et aériennes. Basée à Bruxelles en Belgique, la créatrice aime les dentelles délicates et fines venues de France et d’Italie, et la soie sous toutes ses formes. Ses robes sont des modèles uniques réalisés à la main dans son atelier bruxellois.

Ses robes jouent entre sensibilité d’autrefois et poésie contemporaine. Une allure un brin rétro parfois, une pointe de glamour. Les corsets et jupons de tulle mousseux reflètent les ballerines de boites à musique. Les robes floues se veulent légères et romantiques. Les transparences de dentelle flirtent avec les créations pour donner un air désinvolte aux silhouettes.

La future mariée lui expose son projet, l’ambiance de son mariage , essaie certains modèles de l’atelier. Suite à ce rendez-vous, elle esquisse des silhouettes personnalisées. Après le choix du croquis par la mariée, Marie-Catherine se lance dans le travail des différentes toiles (essais de robe en coton). Parallèlement, la mariée et elle choisissent les tissus et dentelles qui feront le plus bel ensemble. Ensuite, elle coupe la robe définitive, brode la dentelle. Un dernier essayage pour vérifier l’ourlet et la robe est prête à vivre le grand jour.

Côté prix , les robes longues de Marie Catherine le Hodey démarrent à 2000€.

LAISSER UN COMMENTAIRE

PETITE NOTE :
-
Les commentaires ne doivent pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire raciste ou antisémite, diffamatoire ou injurieux ou qui serait contraire au bon déroulement des échanges.
Les reportages publiés sur LMAPN sont avant tout des morceaux d'histoires de vrais couples ayant accepté de partager ici leur ressenti et leurs souvenirs, merci de garder cet espace courtois et enthousiaste. -
Nessa