Un dîner sous le ciel du Sud de la France, un robe de mariée signée Jesus Peiro, un bouquet de mariée pétillant à souhait, un couple d’amoureux adorables, et un duo de photographes de choc pour couvrir l’évènement Amélie, d’Instants Capturés, assistée de Nathalie Codant aujourd’hui sur le blog, pour le mariage de Cécile et Florian.

Quelques mots de la jolie mariée…”Florian et moi nous sommes rencontrés il y a maintenant 6 ans, chez des amis, lors d’un dîner. Alors que j’attendais ce moment depuis longtemps, c’est un soir de juillet, en 2010, qu’il a fait sa demande. Uniquement l’essentiel, pas de fleurs ni de bague, juste quelques mots d’amour et un échange de promesse. C’est à partir de ce moment là que l’aventure mariage a commencé !”

           

“Pour notre mariage, nous souhaitions un thème plein de douceur et de simplicité, sans trop de chichis, et une ambiance teintée de romantisme. Il y avait une chose à laquelle nous tenions particulièrement, c’était le lieu de réception, un endroit où nous avions déjà été, à l’occasion d’un autre mariage et qui nous avait fait rêver. Nous nous étions juré que le notre aurait lieu là, au château de Mauriac, au cœur des vignes gallaicoises.”

     

 “Je dois avouer que mon homme m’a laissé une grande latitude pour organiser les grands et les petits détails de notre journée. Les idées ont mûri au fil des jours et des semaines, au fur et à mesure de mes recherches auprès de magasines, blogs de mariage et de photographes. J’adresse d’ailleurs un grand merci à Nessa et Madame C pour leur magnifique travail qui a été source de nombreuses de mes inspirations !

Notre journée s’est déclinée dans les tons de pastels, avec une dominante moutarde que j’ai essayé de rappeler dans les petits détails (bouquet de mariée et boutonnières, chaussures, livres de cérémonie, plan de table). Je pense qu’il est important de garder un fil conducteur (couleur et thème) pour arriver autant que faire ce peu à une certaine harmonie car au fil des jours, nous trouvions toujours plus de nouvelles idées qui étaient toutes différentes voire trop différentes.

Concernant les accessoires de déco, choisis dans le style vintage, je les ai trouvés pour la plupart dans des magasins de décoration, style Eurodif ou Casa, mais aussi dans de petites boutiques du centre ville d’Albi et sur les sites de Etsy (une vraie mine d’or ) et de Décorer le Bonheur. Enfin, je ne remercierai jamais assez ma fleuriste, Auréline, pour le magnifique bouquet et compositions florales qu’elle a réalisé et qui correspondaient parfaitement à ce que j’avais imaginé ! C’est important de pouvoir s’entourer de personnes de confiance, avec qui l’on peut prendre le temps de discuter de ce que l’on souhaite vraiment pour notre joli jour.”

  

{crédits photos}

“Je ne peux pas choisir « un » grand moment car il y en a eu tellement … Pendant mais aussi avant. Un des grand moments pour moi durant les préparatifs restera le choix de ma robe de mariée, les sensations que j’ai pu ressentir lorsque j’ai enfilé MA robe … Je crois que c’est cette petite émotion qu’il faut écouter pour faire son choix ! Et puis le jour de notre mariage … le moment où nous nous sommes découverts, après s’être soigneusement préparés, notre entrée dans l’Église et l’échange de nos consentements, et enfin après notre arrivée dans la salle, lorsque nous étions tous les deux devant nos familles et nos amis, venus parfois de si loin. Les voir tous ainsi réunis était un magnifique moment de bonheur …”

“Les conseils que je pourrais donner aux futurs mariés ? Déjà de profiter ! De profiter de chaque seconde qui passe, vivez vos émotions et faites face aux imprévus avec le sourire ! Certaines choses se déroulent comme prévu, d’autres pas, c’est ce qui fait le charme de votre mariage. Moi qui suis une grande perfectionniste, je me suis laissée surprendre par mon attitude ce jour là. J’ai l’impression de n’avoir jamais été aussi zen et d’arriver à tout relativiser. Un vrai moment de bien être. Un autre conseil serait d’arriver à déléguer à ses amis le jour j, car ils sont d’une aide précieuse et vous aideront à pouvoir profiter de chaque moment qui passe. Pour ma part, je ne les remercieraient jamais assez !

Enfin, un dernier conseil … et pas des moindre, n’oubliez pas de vous entourer d’un photographe qui soit à votre image, avec qui vous pourrez échanger, à qui vous pourrez confier les petits détails de votre journée. Pour ma part, j’ai eu le plaisir et la chance d’être entourée de deux amies photographes, aux sensibilités différentes mais complémentaires. Il était important pour moi qu’elles  soient associées à tous les moments de notre mariage. Aujourd’hui, Florian et moi sommes mariés depuis un an bientôt, et je ne me lasse pas de regarder les magnifiques clichés de ces deux grandes artistes qui ont su immortaliser tous nos moments de bonheur, et ce malgré la chaleur écrasante du samedi 20 août 2011 ! Il n’y a pas à dire, avec 43° encore à 17h00, il faut des artistes motivées ! J’en profite encore pour les remercier, Amélie Soubrié et Nathalie Codant, merci pour leur talent, elles nous avez permis de conserver intactes les émotions de notre mariage …”

Lieu: Chateau de Mauriac / Robe: Jesus Peiro / Photographe: Amélie, d’Instants Capturés et Nathalie Codant / Etsy / Wedding paper Divas / Cœur d’Artichaut

Si vous êtes un couple de futurs, jeunes mariés ou mariés tout court, Pacsés ou tout simplement amoureux, que vous vous retrouvez dans l’esprit de La mariée aux pieds nus, et que vous souhaitez nous faire parvenir des photos de votre D-Day, d’une séance d’engagement, ou d’un save the date original…Ne soyez pas timide et envoyez nous un mail à lamarieeauxpiedsnus{@}gmail{.}com

Céline et Jérôme se sont dit oui en Corse cet été… Une jolie journée colorée, plein de jolis détails faits main, et une mariée tout à fait ravissante, le tout immortalisé par la douce photographe Nathalie Codant…Merci à tous les trois pour ce partage.

“Tout a commencé dans un sous-sol, pas spécialement humide et froid, mais relativement privée de lumière. Celui d’une unité de recherche  à Paris où la mariée, nouvellement arrivée, remarqua derrière un très grand écran une tête fatiguée qui finissait une thèse, celle du marié. La thèse terminée, il avait du temps pour aider la Mariée à faire avancer la Science. Mais la lumière manquait, aussi décide-t-il de se retrouver en terrasse, par un soleil de printemps pour discuter d’une passion commune : les dessins animées de leur enfance. Alors que la discussion se voulait jusqu’ici bon enfant, l’évocation d’un nom scandinave précipite le drame : la Mariée connaissait le générique de FIN de Nils Holgersson chanté par Marie Myriam. A partir de ce moment, il n’y avait plus aucune autre issue : comme le vaisseau de la princesse Léia pris dans le rayon tracteur d’un croiseur impérial, le Marié était perdu. De terrasses en ponts, de passerelles en rues souterraines, leurs chemins dorénavant ne feraient plus qu’un … ”

   

“Suite à la demande en mariage début 2011, une année bien pleine de préparatifs à naviguer entre Paris et Bastia commençait. Notre leitmotiv, une journée colorée et joyeuse, la gastronomie locale mise à l’honneur avec des touches savoyardes (la mariée est annécienne) pour les (nombreux) amateurs de fromages, du bon vin et du bon champagne et faire danser tout le monde sous les étoiles toute la nuit.  Ce ne fut pas une mince affaire de trouver le lieu idéal, le San Pellegrino à Folleli, un hôtel pour loger nos invités venus  des 4 coins de France et du monde, avec un super restaurant situé sur la plage, un grand ciel étoilé et la mer comme décor. ”

      

“Lors des préparatifs, nous avons fait pas mal de choses à l’envers, nous avons contacté et retenu Nathalie, car nous avions littéralement craqué sur son univers et ses douces photographies, avant même d’avoir trouvé le lieu du mariage. J’ai choisi mes chaussures avant ma robe de mariée… On a débarqué chez nos prestataires avec des idées bien arrêtées de ce que nous voulions et de ce que nous ne voulions pas… Ils n’ont pu que suivre (pour ne pas dire subir pour certains les pauvres!) et le résultat a largement dépassé nos espérances. Nous avons eu la chance d’être incroyablement bien entourés et aidés malgré quelques une de nos idées un peu fofolles, je ne remercierai jamais assez notre famille et nos témoins pour leur aide et leur investissement.”

Pour Jérôme : « découvrir la Mariée, seul, dans le salon vide de mes parents avec une étrange lumière de fin de printemps. “Jérusalem” chanté par l’Ensemble Vocal de Cardo, qui a en plus appris toute une messe et des chants exprès pour nous (ça aide d’avoir son père qui y officie comme ténor). Notre slow, notre première danse, j’en avais tellement rêvé, j’aimais tellement le morceau, que je n’en revenais pas de le vivre enfin. Meilleurs souvenirs: Bien entendu, la présence de la mamie de la Mariée, le monde sur la piste jusqu’à très tard, un vrai plaisir de voir autant de fêtards. La présence des amis “de très loin” (Australie, Canada, Allemagne, Luxembourg). »

        

Pour Céline : « je ne pourrais pas choisir un seul…les préparatifs « entre femmes », l’émotion de ma grand-mère  quand on m’a placé la mantille. Mon arrivée dans la minuscule et adorable Fiat 500  avec tous les invités déjà présents sur la petite place du village, nos  « OUI » et enfin notre slow en amoureux. Plus beaux souvenirs, découvrir toutes les surprises concoctées par nos témoins et amis. La présence de tous ceux qui ont fait un grand voyage pour nous, spécialement ma mamie. »

{crédits photos}

“Nathalie a été un réel soutien tout au long de nos préparatifs. Dans ce grand tourbillon quelque fois cacophonique que peut être une journée si folle, sa gentillesse et son écoute ont été d’un grand secours. Tout le monde l’a adoré et ses photos sont superbes. ”

Même si le monde entier semble vous imposer ou vous conseiller l’inverse de ce à quoi vous aspirez, tenez bon. C’est votre jour, qui ne dure quelques instants. Pour en profiter puis ne rien regretter imposez coute que coute vos choix. Quitte à faire quelques modifications ou concessions. Malgré tout, n’oubliez jamais que le principal étant de se marier avec celui que l’on aime et l’engagement que l’on prend ce jour-là ainsi que la présence de ceux qui en seront témoins. «


Robe et mantille : Rosa Clara / souliers: Chié Mihara/ Mise en beauté: Célestia Beauté et Reine pour la coiffure/ Costume marié: Hugo Boss / Accessoires: gilet et lavallière sur mesure : Le Canotier/chaussures : Finsbury/ Photographe: Nathalie Codant / Fleurs: pépinière Agnès et Serge, Bastia / Lieu et restauration : hôtel Le San Pellegrino, Folelli / Traiteur: veau à la broche boucherie Martinelli/ DJ: sos ambiance / Déco: la mariée et Art’lum évènement / Faire part et papeterie: la mariée / Impression: Graphirel, Paris, 13ème arrondissement/ Pièce montée, les cup cakes et patisseries: Leoncini, Bastia/ Voiture de collection, rénovée et prêtée par le Parrain du marié.

Si vous êtes un couple de futurs, jeunes mariés ou mariés tout court, Pacsés ou tout simplement amoureux, que vous vous retrouvez dans l’esprit de La mariée aux pieds nus, et que vous souhaitez nous faire parvenir des photos de votre D-Day, d’une séance d’engagement, ou d’un save the date original…Ne soyez pas timide et envoyez nous un mail à lamarieeauxpiedsnus{@}gmail{.}com

Une petite surprise se prépare pour la Saint Valentin, et c’est la douce photographe Nathalie Codant qui cette fois a pensé aux jeunes mariés du Sud de la France, et plus précisément de Montpellier, Agde, Sérignan ou alentours…

Vous êtes amoureux? Jeunes mariés? Racontez nous votre premier baiser, votre demande en mariage, votre couple, votre mariage bref dîtes nous tout sur vous et votre histoire. Que celle ci soit drôle, touchante, inattendue, tendre ou complètement folle, une seule chose à faire vous dévoiler, et laisser un commentaire à la fin de cet article, avec pourquoi pas le lien vers une photos de vous le jour de votre mariage.

La séance offerte, d’une valeur de 200 euros, comprendra :
* 1h à 2h de shooting
* 20 des plus belles photos retravaillées livrées en HD sur DVD
* un packaging en métal personnalisé
* le colissimo d’envoi par la poste

 

L’histoire qui nous aura le plus touchées permettra aux amoureux de remporter une séance couple à réaliser avant le 15 mai 2012, avec ou sans leur tenues de mariés au coeur de la jolie région du Langedoc-Roussillon, à 15 km autour de Montpellier. Alors jeunes mariés du Sud de la France, c’est à vous de jouer!

Le concours est à présent clos.