Laure de Sagazan – Collection 2017

La créatrice Laure de Sagazan a dévoilé hier soir sa nouvelle collection de robes de mariée. Toujours inspirée par cette atmosphère rétro si particulière, la collection 2017 se teinte d’une ambiance à la Jane Austen, jouant sur des transparences délicates et pudiques, féminines et charmantes…

Laure nous en dit plus sur cette nouvelle collection … “De nouvelles matières viennent agrémenter les dentelles et soies. Des organzas brodés pour ne révéler qu’à moitié, des plissés pour se retenir, des dentelles fleuries pour la poésie et des plumetis légers pour piquer les cœurs. “

“Une trentaine de modèles, topes, jupes, robes et combi-pantalon composent cette jolie collection. Les manches se rallongent, les dos se couvrent, pour mieux suggérer la beauté du dessous. La broderie anglaise fait son apparition, l’organza se pare de dessins finement brodés, les dentelles géométriques sont rythmées par des jour-échelles et galons raffinés.”

“Des formes élégantes qui prolongent l’impulsion donnée l’année dernière, avec des pièces plus ajustées. Le plaisir est plus que jamais là, à créer de nouveaux modèles qui sauront séduire les futures mariées, et peut être un jour se transmettre. Nous mettons chaque année toujours plus de cœur dans l’élaboration de ces pièces au charme suspendu, portées par des tissus toujours plus nouveaux, et des finitions toujours plus poussées.”

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts
  1. Violette says:

    Merci d’avoir dévoilé cette magnifique collection que nous attendons depuis des mois, des jours, des heures ! Un pur bonheur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.