La maison de mariée londonienne Charlie Brear dévoile cette semaine sa nouvelle collection de robes de mariée inspirée par la culture latino-américaine. On y retrouve de nombreuses références à l’architecture de Miami à  travers les lignes géometriques et couleurs douces et pastels. On se laisse séduire par les petits clins d’oeil fait à la peintre et icône féministe Frida Kahlo.

Un joyeux mélange qui révèle des robes de mariées aux silhouettes féminines, sensuelles et décontractées, portées par un goût des belles matières, comme la dentelle de Chantilly, sans omettre l’utilisation de tissus innovants, modernisant ainsi la silhouette de ses mariées.

Les épaules se dévoilent. Les découpes dégagent la poitrine ou bien révèlent un joli dos nu. Chaque drapé, plissage et détails sont minutieusement pensés pour marquer et souligner chaque silhouette. Et pour découvrir encore plus d’images de cette nouvelle collection, ne manquez pas de jeter un oeil à la galerie photos de l’article juste ici.

Charlie Brear - Robes de mariée - Collection 2017 - A découvrir sur le blog mariage www.lamarieeauxpiedsnus.com
où trouver les robes Charlie Brear

Paris : Metal Flaque |  Versailles : Grace and Kate | Lyon : Just a Perfect Day | Toulouse : Ma Robe | Angers : Mademoiselle Fée | Nice : Martine Toledano | Lille : Promesse |

article sponsorisé
Cet article a été rédigé en partenariat avec la marque de robes de mariée Charlie Brear. La collection de mariée Charlie Brear est distribuée dans 60 boutiques à travers le monde et dévoile chaque année deux collections de robes de mariée, ainsi qu’une collection d’accessoires dédiée à la mariée pour compléter les silhouettes des amoureuses.

Pour cette nouvelle collection, Céline de Monicault, créatrice de Carnets de Mariage, imagine huit modèles inédits aux lignes intemporelles, alliant traines, décolletés dos, drapés, fluidité et transparence. Une collection toute en délicatesse et féminité composée de robes, tops, jupes et même un tailleur, à mixer les uns avec les autres.

“Dans la continuité de sa ligne capsule Stopover, Céline de Monicault présente ce printemps la collection Carnets de Mariage Serendipity. Ici, pas de ligne directrice, si ce n’est de prendre son temps pour chercher les bonnes combinaisons, de se laisser guider par le hasard des drapés et le choix des matières.”

” Sensuelles et légères, ces nouvelles robes profitent de volumes discrets, de coupes délicates et de lignes épurées. En s’encanaillant de décolletés profonds et jouant sur les transparences des dentelles, cette nouvelle collection révèle toute l’audace de la créatrice pour cette cinquième saison.”

les adresses

Robes :Carnets de Mariage | Photographe : Yann Audic – Lifestories Wedding  | Modèle :  Delphine Portfolio | Artiste Floral : Lily Paloma | MUA : Anissa Renko

Motifs géométrique, capes délicates, dentelle de Chantilly, et jeu de blanc et d’ivoire, la marque australienne Grace Loves Lace ( qui livre en France sans aucun souci ) dévoile aujourd’hui sa nouvelle collection de robes de mariée, Blanc.

Jeux de matières, et de découpes, décolletés impertinents et jupes fendues, les créations bohèmes et contemporaines de la marque vont vous plaire. Mon coup de coeur ? La robe Milan ( 1288€ ) et son  décoletté V associé à des manches de dentelle volantées, mais aussi les capes en dentelles qui viennent habiller les robes les plus simples comme la jolie Arlo ( 1030€ ).

N’hésitez pas à découvrir le reste des images cette nouvelle collection dans la galerie complète de l’article ou sur le site de Grace Loves Lace.