Un mariage champêtre au Comptoir Saint Hilaire dans le Gard

Un mariage champêtre au Comptoir Saint Hilaire dans le Gard - Décoration : Atelier Blanc - Photos : Ingrid Lepan - Blog mariage : La mariée aux pieds nus

Emylie et Christophe ont très vite su qu’ils étaient fait l’un pour l’autre. Ils partagent aujourd’hui avec nous leur mariage champêtre au Comptoir Saint Hilaire dans le Gard photographié par Ingrid Lepan et dont Romain Deligny, d’Atelier Blanc s’est chargé de la décoration.

« Avec Christophe, nous nous sommes rencontrés il y a déjà 8 ans, une histoire qui commencé alors je n’étais alors qu’une étudiante de 20 ans. Un réel coup de foudre pour nous deux lorsque nos mains s’effleurèrent par hasard. Cela peut faire sourire mais j’étais déjà raide dingue de cet homme. Un destin plutôt incroyable car Christophe vivait sur Rennes et n’était dans le sud que depuis à peine une semaine. Rien ne nous prédestinait à cette rencontre, et pourtant dès le premier jour, nous étions comme dans une bulle impénétrable où rien ni personne ne pouvait nous séparer.

C’était si évident. Comme si deux parties d’un puzzle s’étaient enfin assemblées. Un sentiment profond de plénitude qui illuminait la vie de tous les jours, un déchirement lorsque l’un ou l’autre devait partir pour quelques jours. Nous avons dès le début partagé toutes nos pensées, nous nous sommes ouverts sans concession car nous savions que ce n’était pas comme d’habitude. Il y avait ce truc en plus, cette complémentarité dingue. Nous étions amis, frères et sœurs, conjoints et amants.

Six mois après, nous nous installions ensemble, dans notre appartement. Une vie simple, heureuse, emplie de rire et de complicité, construisant notre nid, profitant de chaque moment et découvrant chacune de nos facettes. Jusqu’à ce road trip assez dingue au Canada, juste tous les deux, qui nous donna envie de concrétiser beaucoup de projets ensemble. »

« L’année suivante nous partions à la découverte de l’île Intense – La Réunion – et c’est là que Christophe m’a fait sa demande ! Sur une plage de sable blanc face à l’Océan Indien et ses eaux turquoises… Nous venions d’effectuer une descente en parapente et j’avais encore mon casque sur la tête, mais je crois que Chris était impatient et fébrile J. Il a posé un genou à terre et m’a demandé en mariage, je ne m’y attendais tellement pas ! Sans aucune hésitation j’ai crié « Oui ! » alors que je sautais littéralement sur place et me jetais dans ses bras. C’était fou. Voilà, nous étions fiancés. »

« Tout est ensuite allé très vite, nous avions déjà évoqué à mi-mots le lieu de nos rêves pour notre mariage et avions de longue date une personne formidable qui pourrait certainement être notre photographe. Nous avions aussi pris le parti de nous construire le mariage de nos rêves à deux, et de le financer entièrement aussi, afin de ne pas avoir à faire de concessions sur le plus beau jour de notre vie. »

« Nous avons mis deux ans à peaufiner ce jour J, en prenant de l’inspiration sur des blogs ou des salons. Mais aussi en discutant avec nos amis, qui nous ont donné de bonnes adresses et de bons conseils. Nos goûts ont évolués aussi, ils se sont précisés, et nous avons changé deux ou trois fois de direction. Tout partait du lieu de notre mariage et de notre cérémonie. Un vieux mas réhabilité avec beaucoup de talent, de passion et de créativité par Catherine Painvin. Un lieu hors du temps et qui est magique à nos yeux. Il fallait s’accorder à ce lieu atypique et c’est alors qu’Ingrid nous a présenté Romain. Romain Deligny, notre coup de cœur professionnel et personnel, le fondateur d’Atelier Blanc. Le courant est passé dès la première prise de contact autour d’un café place de la Comédie à Montpellier, il a d’abord écouté nos envies puis nous a très rapidement présenté son projet en prenant soin de respecter nos attentes. Et tout s’est déroulé très simplement. Romain a une identité bien à lui, un style à part, bohème mais sans tomber dans le vu et revu, il travaille des matières naturelles, parfois brutes, et les sublime. Cela était juste ce que l’on recherchait pour mettre en valeur le lieu de notre mariage. Mais une des caractéristiques qui nous a convaincu d’emblée de travailler avec lui est son immense gentillesse, son dynamisme inébranlable, ses fous rires et la passion qu’il investit dans chaque projet. Nous nous sentions en confiance, pas de simples « clients » comme certains prestataires peuvent nous considérer, nous, les « mariés ». »

« Les 6 mois qui ont précédés le mariage ont été l’occasion de nous rendre sur notre lieu de mariage afin de prendre l’ambiance, et de planifier l’agencement de chaque instant clé. Là aussi Romain, dépassant son rôle, a été d’excellent conseil, grâce à son expérience. Nous avons adoré discuter avec lui de la décoration de table, toujours dans un esprit naturel et brut, magnifiée par de délicates compositions florales – car oui Romain fait aussi fleuriste ! –, ou encore des marque-places en papier artisanal issu d’un moulin, un menu imprimé sur tissu, en mélangeant des accessoires dans le détail, chinés çà et là ou créés de toutes pièces, qui savent se faire oublier mais qui donnent de la cohérence au tout. Nous avions également choisi de célébrer notre union sous un chêne, cette cérémonie devait avoir lieu en fin d’après-midi, au soleil tombant. Le lieu de la cérémonie devait rester minimaliste, et la décoration devait simplement sublimer l’instant et l’esprit naturel du lieu. Nous nous revoyons encore avec Romain et Ingrid libérer le tronc de ce chêne de tout ce lierre qui l’étouffait afin de révéler l’écorce qui se cachait dessous, ou encore tenir les jambes de Romain qui jouait l’équilibriste afin de couper une branche morte inesthétique. Pour les invités, des bancs et des chaises du lieu de réception étaient disposées en alternance de style, juste ce qu’il faut pour paraître non académique et spontané. Comme pour le lieu du dîner, on reste dans la cohérence, des matières brutes, des tons pastels et naturels, travaillés dans le détail et l’harmonie. »

« Un autre gros coup de cœur est évidemment Karine Garcia. C’est elle qui a créé les deux magnifiques robes d’Emylie, une courte pour la mairie et une longue pour la cérémonie. Basée à Sauve, elle tient un atelier de couture, attenant à sa propre maison et vous reçoit dans la chaleur et la convivialité. Là aussi, c’était une étape très importante pour nous, nous essayons en effet depuis 4 ans d’avoir un enfant. Il fallait donc pouvoir ajuster, retravailler la robe si jamais un petit miracle survenait, tout en ayant la robe dont Emylie rêvait. Karine a rapidement croqué des modèles de robes d’après des photos (vive Pinterest), et après quelques rendez-vous  l’ambiance était plus celle d’un après-midi entre amies ! Et c’est tout ce que nous souhaitions, nous entourer comme pour Romain ou Ingrid de personnes passionnées et avec qui nous avions un très bon feeling, tout simplement pour aborder cette étape magique de la vie avec simplicité et joie, faisant fi des artifices et des soucis. Toujours très douce, à l’écoute et terriblement talentueuse, Karine a aidé Emylie à choisir les tissus, dentelles et mousselines, trouvant des solutions élégantes aux difficultés posées en vraie professionnelle. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Karine a réalisé un petit bijou, une robe légère parfaite pour une chaude journée d’août, élégante, raffinée et délicate. »

un conseil à partager

« Nous avons eu le mariage de nos rêves, grâce à toutes ces personnes indispensables qui ont donné de leur temps, de leur passion et de leur gentillesse sans faille. Et s’il y a bien un conseil à donner aux futurs mariés, c’est de savoir s’entourer de quelques amis sincères et de prestataires qui vivent leur passion et dans lesquels vous aurez aveuglément confiance, c’est le seul secret qui vous permettra de profiter un tant soit peu de votre jour J. »

les adresses

Robe: Atelier de Couture, créatrice Karine GARCIA, SAUVE | Accessoires Emylie: chaussures Jimmy Choo, peigne Lizeron Paris, boucles d’oreille BHLDN, bracelet Louyetuparis | Mise en beauté: Camille LECLER | Costume et chaussures: Grège Cérémonie – Maison Rodet Nîmes | Accessoires Christophe: Pochette & Nœud pap’  Le Colonel Moutarde, Montre  Triwa – Manifest Montpellier, Ceinture Lloyd | Photographe: Ingrid LEPAN | Décoration: Atelier Blanc, Romain DELIGNY | Cuisine : CHEF@home, Bruno GOURDET et son équipe | DJ: Sylvain LOPEZ | Musiciens: « Jazz Cocktail » Jean-François CASAURANG, pianiste Jérôme MEDEVILLE | Faire-part, website http://emychris.esy.es : imaginés et réalisés par les mariés.| Lieu de réception : Comptoir Saint Hilaire

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts
  1. C’est absolument magnifique. Bravo pour la scénographie. Je ne savais même pas qu’il y avait un lieu pareil à côté de chez mon Papa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.