Un mariage en hiver sous la neige en Alsace

Noémie et Lionel ont une grande, une très grande famille, et beaucoup d’amis. Pas simple d’organiser un mariage simple et authentique sous la neige au coeur de l’hiver alsacien pour 350 invités ! Mais le pari est réussi , et ils partagent aujourd’hui avec nous leur belle histoire immortalisée par les talentueux Capyture.

« C’est sur une montagne que nos deux coeurs, pour la première fois, ce sont rencontrés, touchés, apprivoisés. Elle fut bienveillante et sereine pour les grands timides que nous étions. Entre angoisses et joies, cette promenade fut l’aube d’une belle promesse. Le début d’une longue route ensemble, main dans la main. Imaginer un mariage est une étape excitante. Mais quand il s’agit d’organiser un mariage pour 350 personnes, les rêves peuvent vite prendre des allures de capharnaüm et de budgets croulants.

Nous rêvions de pouvoir accueillir nos invités dans « notre salon », simplement, rempli de chaleur, de plaids, de coussins cosys, de tapis comme une longue soirée d’hiver.  Nous avons pu expérimenter l’entraide, la générosité, la débrouille de nos proches ! Entre récup’, repas locale-home made-de saison pour le midi ( soupes, saucissons des Vosges, ginger beer du cousin,… ) service bénévole, la qualité était au rendez-vous gratifiant chacun, par la même occasion, d’avoir mis une pierre à l’édifice. Et notre rêve s’est réalisé. »

« Notre journée de mariage fut assurément une superbe journée. De là à dire que ce fut la plus belle je ne le crierai pas, puisque je chérie l’espoir quotidien que demain sera plus beau que hier. Un peu anesthésié par l’importance de l’événement, ce matin fut un matin presque normal. Hormis un réveil bien matinal, ma tartine eu le même goût que toutes mes tartines d’alors. Ce n’est qu’à la vue de la robe blanche éclatante de ma future épouse que j’ai réalisé que ce ne serait pas une journée banale… »

« La cérémonie a recueilli nos premières larmes. L’émotion de voir nos familles et nos amis rassemblés fut encore amplifiée quand, en arrivant dans la salle, ils se sont mis à applaudir en choeur expriment ainsi leur désir et leur joie d’être les témoins de notre union. Notre verset de mariage, tiré d’un psaume du roi David, a trouvé écho dans le temps de louange accompagné par quelques amis musicien ! Et la sortie de l’église et le soleil éclatant, un véritable clin d’oeil du ciel.

Quel joie de voir, un par un, chacun de nos invités si chers à nos coeurs. Du parent à l’ami qu’on a pas vu depuis longtemps chacun y va de son éloge. La musique et la danse, deux passions qu’on voulait partager à nos hôtes. Une scène, des micros et voilà que nos amis musiciens/danseurs rentrent en piste. Les premières notes sonnent, un peu fébrile au début le temps de s’accorder, s’unir et voilà la musique éclate bravant insolemment la barrière linguistique et générationnelle pour rejoindre l’auditeur là ou il est. Quel beau moment ! »

« Notre couple de photographe nous invite avec empressement à quitter la fête. En effet, en ce mois de janvier le jour tombe vite et pour ces peintres de lumière l’obscurité n’est pas un bon ami. Nous allons nous réfugier dans une forêt de sapin. À l’ombre de ces grands conifères nous profitons de nos premiers moments d’intimités de jeune marié. Sous l’oeil attentif et artistique de Capyture nous nous regardons avec un sourire qui en dit long. Mais le temps file entre nos doigts et il nous faut honorer par notre présence la fête qui bat son plein à quelques kilomètres de là.Notre mariage nous l’avions imaginé simple et authentique et la soirée en fut un bel exemple. »

« Assis sur des canapés ou des chaises nous dégustons entre bavardages et rires une véritable fondue Suisse. Un moment délicieux en tout point de vue. Les animations se sont enchainées et nous tirant tantôt des rires, tantôt des larmes. Puis le temps du dessert et de la danse. Le coeur comblé nous  avons ensuite salué les derniers noceurs encore sur le dance floor ou affalés sur le canapé pour rejoindre notre lit la tête pleine de souvenirs inoubliables ! »

les adresses

Robe : Asos* dont le haut a été transformé par une amie  |  Chaussures : Mocassins Minnetonka  |  Mise en beauté : les amies de la mariée  |  Costume : Zara  |  Chaussures : Bocage  |  Accessoires : Bretelles achetées sur Etsy  |  Photographe: Capyture  |  Fleurs: le témoin du marié |  Lieu: Eglise du Don Bosco à Ferrette, France et le Moulin Bas à Ligsdorf, France  |  Traiteur: pour le repas de midi, tout était homemade, pour la fondue du soir : La fromagerie Amstutz  |  Musiciens: les amis du mariés  |  Déco : la mariée avec sa tante et son oncle  |  Faire part et papeterie : la mariée  |

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts
  1. caro dit :

    C’est tellement beau! La lumière, l’ambiance cocon, la douceur, ces couleurs de terre, ce style minimaliste, l’église magnifique et épurée… C’est sublime, on sent tellement de complicité et de douceur dans ce couple! Et les photographes sont très talentueux, pour avoir si bien restitué l’ambiance

  2. Quel magnifique mariage, tout en douceur et en simplicité ! Bravo !

  3. Nessa B. dit :

    Je suis bien d’accord Caro ! Ce mariage est vraiment superbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.