Pièce montée de choux, ou de macarons, en France on aime bien les traditionnels desserts de mariage, mais de plus en plus de couples choisissent d’opter pour un wedding cake. Alors, oui, parfois le wedding cake peut être kitsch, mais il peut surtout être un élément à part entière du décor de votre mariage, en plus d’être un très bon dessert (si si je vous assure!). Allison, bloggueuse gourmande de Mon grain de sucre, qui avait réalisé elle-même son wedding cake partage aujourd’hui avec nous quelques astuces pour bien choisir son wedding cake…

“Les préparatifs du mariage représentent toujours un moment intense dans la vie d’un couple. Rempli d’émotions mais aussi de doutes, c’est un moment exaltant pendant lequel on tient à cœur de modeler un wedding day à son image. Heureusement, quand le moment est venu de faire les bons choix, certaines décisions occasionnent beaucoup de plaisir. C’est le cas du wedding cake.

La première chose à faire est bien sûr de trouver l’inspiration. Le wedding cake est un des éléments qui participe à l’expression du style de mariage. En parcourant vos wed-blogs préférés, vous pourrez trouver tous les styles de wedding cake. Accumulez les idées, créer une planche de photos, inspirez-vous des nouvelles tendances de cake design en surfant sur les sites de grands cake designers anglo-saxons comme Sweet & Saucy, The Cake Parlour, Charm City Cakes ou Luisa Galuppo Cakes.

Bien sûr, le wedding cake doit être en harmonie avec l’esthétique de votre jour j. C’est primordial, tout comme la déco ou le lieu de réception. Pour un mariage classique, on partira sur un grand cake blanc à plusieurs étages avec des rubans dans la couleur du mariage et un joli nœud. Le tout réside dans de petits détails simples mais élégants. Pour le rendre encore plus majestueux, de faux étages peuvent éventuellement être intégrés. Pour un mariage moins conventionnel, c’est l’occasion de se lâcher car tout est possible avec le cake design. De la décoration à la glace royale ou au pochoir, de l’application de formes aux fleurs en sucre… On peut faire varier les couleurs à l’infini mais aussi les textures, les reliefs. L’avantage de ce type de gâteau par rapport à notre pièce montée de croquembouche est qu’il est personnalisable à l’infini, je vous conseille donc d’en profiter !

Vous l’avez compris, un joli mariage est un mariage plein de petits détails et de clins d’œil. Ce sont eux qui font toute la différence. Pour le wedding cake aussi, les réponses sont autour de vous. Il est possible d’utiliser les motifs récurrents du mariage, ceux présents sur le faire-part ou les cadeaux des invités,… La robe de la mariée est également une source d’inspiration : les détails à recréer sont multiples : forme, motif, dentelle, ceinture, perles… Pour ma part, j’aime beaucoup les éléments naturels sur le gâteau : des fleurs du bouquet de la mariée ou des centres de table, de la lavande pour un mariage en Provence ou des épis de blé pour un mariage à la campagne. L’histoire du couple ou le lieu de leur rencontre peuvent également être des éléments de décoration du cake très touchant et très personnalisé.

A la première rencontre avec votre pâtissier, pensez à amener un peu de votre mariage avec vous : votre carnet d’inspiration, votre camaïeu de couleurs, vos faire-part, une photo de votre robe, etc. Tous ces éléments vont lui permettre de mieux cerner le mariage dont vous rêvez et donc le wedding cake que vous attendez. Ce moment est très important, il doit être un temps spécifique. Vous verrez l’importance qu’accorde votre pâtissier à votre wedding cake au temps passé à vos côtés à en discuter. Un bon pâtissier de pièce montée doit s’intéresser à vous et à votre mariage, il doit tenter de saisir l’ambiance de votre wedding day.

En France, tous les pâtissiers ne sont pas capables de faire un vrai wedding cake. Certains traiteurs proposent des pièces montées « à l’américaine » mais je vous conseille d’être prudent. En effet, si vous me lisez, c’est que vous souhaitez une pièce montée américaine et non « à la mode de ». Le métier de cake designer est totalement différent de celui de traiteur. Ce n’est pas du tout la même formation. Je ne dis pas que les traiteurs ne sont pas capables de réaliser de belles pièces montées, de surcroit lorsqu’elles sont de tradition française comme celles en choux ou en macarons. Mais le cake design est une spécialité que peu de prestataires français maîtrisent vraiment. Je vous conseille donc de vous adresser à quelqu’un dont c’est la spécialité si vous voulez être sûre de votre coup !

Quand on parle de pâtisserie, une chose essentielle à ne pas oublier est bien sûr le goût. Demander à gouter est légitime, surtout lorsqu’on ne connait pas la pâtisserie américaine. Nous les français, nous sommes très exigeants en matière de goût. C’est bien normal car bien manger fait partie de notre éducation. Alors rassurez-vous, je peux vous le garantir, un wedding cake peut être vraiment très bon. Néanmoins, ne vous attendez pas à retrouver les saveurs françaises habituelles. Pour qu’il puisse être stable et qu’il se conserve dans des conditions d’hygiène optimales, seules les recettes traditionnelles américaines fonctionnent. Etant donné que la réalisation d’un tel gâteau prend plusieurs jours, certaines demandes ne sont pas réalisables lorsque les ingrédients sont périssables. Exit les mousses de fruits et bavaroises, bienvenue à la swiss meringue buttercream et à la ganache… Ici aussi, le choix est infini. Restez vous-même et trouvez des saveurs de saison qui vous font envie. Surtout concentrez-vous sur vos propres goûts ! Satisfaire à la fois ceux de Tata Jacqueline et de cousin Matthieu est bien trop compliqué. C’est votre mariage alors faites-vous plaisir ! De multiples associations gourmandes sont envisageables, avec des coulis de fruits, des morceaux de cookies ou des pépites de chocolat.

Avec tout ça, vous saisissez pourquoi un wedding cake est si cher. En général, le prix minimum est de 5€ la part mais je tiens à vous prévenir, vous n’aurez pas grand-chose à ce tarif. Et oui, le wedding cake représente des journées de travail entières à la fois pour la réalisation de l’intérieur, le montage, la couverture et la décoration. D’autant plus que certaines matières premières ne sont pas trouvables en France. Par conséquent, les faire venir d’outre-manche est un coût supplémentaire. Mais n’hésitez pas à parler de votre budget avec votre pâtissier, il est là pour vous proposer des solutions. Comme le repas, l’usage est de tarifer le gâteau à la part. Certaines décorations complexes peuvent venir en supplément. Le cake designer peut éventuellement assurer la livraison et la mise en place mais ce n’est pas toujours le cas. Enfin, il faudra s’assurer avec le traiteur qu’il peut faire la découpe et le service même si ce n’est pas lui qui fournit le gâteau.

Un dernier conseil, ne vous y prenez pas à la dernière minute. Les cake designers de talent étant peu nombreux en France, leur agenda est très vite pris d’assaut, surtout en période haute. Un délai de six mois avant la date du mariage est un minimum. Je vous conseille donc plutôt de commencer à y penser dès le lieu de réception confirmé et en parallèle de la discussion avec le traiteur.”

Le wedding cake, vous avez testé? Une bonne adresse à partager? N’hésitez pas à la laisser dans les commentaires de cet article!

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-les-liens

Retrouvez plus d’idées de Bar à gourmandises et de pièces montée et autres gâteaux de mariage sur mes tableaux Pinterest dédiés, et évidemment sur le joli blog d’Allison, Mon grain de Sucre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

PETITE NOTE :
-
Les commentaires ne doivent pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire raciste ou antisémite, diffamatoire ou injurieux ou qui serait contraire au bon déroulement des échanges.
Les reportages publiés sur LMAPN sont avant tout des morceaux d'histoires de vrais couples ayant accepté de partager ici leur ressenti et leurs souvenirs, merci de garder cet espace courtois et enthousiaste. -
Nessa