Comment organiser un mariage qui vous ressemble ( vraiment ) ?

Comment organiser un mariage qui vous ressemble vraiment sans subir la pression du mariage parfait ? - Photos : Capyture - Blog mariage

A la recherche d’une adresse, d’une idée ou d’un conseil pour organiser votre mariage, il y a des chances pour que vos déambulations numériques vous aient mené jusqu’aux pages d’un blog consacré au mariage. Bombardé d’images, de couronnes de fleurs, de combi vintage, de bar à donuts/cookies/hot dogs ou crèmes glacées, et vous ne savez plus où donner de la tête. Comment faire pour organiser un mariage qui vous ressemble vraiment  ?

Robe de mariée de créateur bohème, romantique et sexy, fauteuils en rotin, panneaux directionnels en bois, et demoiselles d’honneur arborant des tenues assorties, vous avez envie de tout avoir vous aussi pour votre mariage. Vous vous prenez à rêver devant les images léchées de journées idylliques, où les invités “dress-codés” rient aux éclats une bière ambrée issue d’une micro-brasserie solidaire à la main, pendant que les enfants impeccables dans leur bermudas blancs s’amusent avec le jeu de molky en bois. Et vous doutez.

Votre journée sera-t-elle à la hauteur si vous ne cochez pas toutes les cases de la liste mariage-le-plus-parfait-auquel-on-ait-pu-assister ? Vos invités seront-ils heureux de partager ce moment ? Se souviendront-ils de tous les détails auxquels vous aurez pensé  ? Votre mariage sera-t-il mieux que le dernier auquel ils auront été conviés ? Ce photographe aura-t-il envie d’immortaliser votre journée ? Sera-t-il déçu de ne pas trouver une cérémonie laique dans les sous-bois, un lodge bordé de yourtes, ou un camion à pizzas  ?

A force de parcourir Pinterest, Instagram et les blogs, vous pourriez futures marié(e)s, vous retrouver quelque peu désemparé(e)s face à l’apparente ampleur de la tâche. Votre mariage sera-t-il à la hauteur de vos espérances ? A l’heure de la course aux likes, aux partages et aux récits de journées parfaites, qu’adviendra-t-il de ces moments ne répondant pas aux critères d’une publication vécue parfois comme un graal  ?

Mais la question se pose aussi de l’autre coté. Les candy bars sont devenus les nouveaux ballotins de dragées, et le champêtre chic l’équivalent de l’ivoire et bordeaux à l’oreille des professionnels. Les modes, à l’instar de tout autre domaine, se font et se défont, et ce qui était précurseur hier devient l’ennui d’aujourd’hui. Les marié(e)s sont à présent casté(e)s, et les demandes de devis scrutées telles des check-lists prévalant ou pas de l’intérêt de la dite noce.

Dans cette boulimie d’images, à l’iconographie établie où les éléments tels que la cérémonie laïque, le food truck, ou le nom de la créatrice de la robe sont devenus des mots clefs déterminant du potentiel communicant d’un mariage, il semble parfois difficile de faire le tri. A qui la faute ? Aux blogs et à leur ligne éditoriale soignée ( lissée ? ) ? Aux professionnels, et à leur quête des mariés parfaits ? Aux marié(e)s accros à l’image qu’ils/elles souhaitent renvoyer ? Une histoire de poule et d’oeuf en somme.

Alors surtout n’oubliez pas. N’oubliez pas que les blogs ne sont pas là pour définir une norme. Ils ne sont pas là pour imposer l’accessoire ou le thème à s’arracher dorénavant. N’oubliez pas que les blogs, aussi beaux, pointus, fun ou lus soient-ils, ne sont là que pour vous accompagner. Vous aider à trouver des idées, vous permettre de découvrir de nouvelles adresses, vous donner des pistes, des fils qu’il vous faudra tirer, pour vous même ensuite, tisser l’histoire que vous ferez vôtre.

N’oubliez pas que les photographes qui vous accompagneront ont bien entendu envie de faire de belles images, mais de vous avant tout. Parce qu’ils ont imaginé un mode de vie et une façon de travailler particulière, qui implique du temps et souvent des sacrifices, ils ont besoin de demeurer passionnés et enthousiasmés par leur métier, et choisissent d’accompagner des couples pour lesquels ils seront certains de donner le meilleur. Mais, au bout du compte, ils seront là avant tout pour capturer vos éclats de rire, vos larmes, vos étreintes. Simples et authentiquement vous.

N’oubliez pas que ce jour si particulier, n’appartiendra qu’à vous. N’oubliez pas que dans un an, cinq ans, vingt ans, ce dont vous vous souviendrez n’aura rien à voir avec une paire de bretelles assorties à des chaussettes. N’oubliez pas que l’essentiel, c’est l’histoire, et que les détails, anecdotes éphémères, ne resteront que si ils ont du sens.

Alors comment faire pour organiser un mariage qui vous ressemble vraiment  ? Plus facile à dire qu’à faire. J’ai envie de vous dire d’avoir confiance en vous. De prendre le temps avec votre moitié, de vous demander ce que vous voulez vraiment. Au delà de la décoration, de la couleurs des fleurs, ou de l’utilité ou non de porter un noeud papillon. De vous poser les bonnes questions, et de ne piocher dans ce que vous trouverez sur la toile que ce qui vous parlera réellement. De choisir de confier votre journée à des professionnels en qui vous avez vraiment confiance, qui sauront vous accompagner, vous écouter et vous aider. J’ai envie de vous dire d’aller à l’essentiel, de vivre ces préparatifs sans pression et d’en profiter vraiment. De vous sentir épaulé par vos proches, ou par un blog qui saura vous apporter une réponse, peut être. Et au final, de n’écouter que vous. Parce que dans un mariage, le plus important, c’est avant tout, vous.

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts
  1. Linda - DLBM says:

    Tu as tout dit Nessa. Merci pour ces petites piqûres de rappel qui font du bien à tous 🙂

  2. Freya says:

    Merci Nessa pour cet article! Tu as tellement raison! Ca me fait toujours un peu bizarre quand les mariés m’écrivent qu’il espèrent que leur mariage retiendra mon attention, que j’entend qu’une mariée s’est demandée si je n’ai pas voulu fleurir son mariage parce que c’était à l’église ou encore que l’on m’envoie timidement des photos en s’excusant presque qu’elles ne soient pas pro!! Le plus important c’est que mon travail ait fait plaisir (tous le reste c’est du bonus) et les mots gentil et messages ravis sont à mon sens la meilleure récompense!! Futurs mariés on vous aime comme vous êtes!! 😀 Bon rappel en cette période de préparation de la saison 2018 😉

  3. Nessa B. says:

    Merci Freya ! Oui c’est vrai qu’au fur et à mesure des discussions, je me rends compte que beaucoup de mariés ressentent cette pression de savoir comment sera perçu leur mariage en terme d’image. Alors que l’essentiel est tellement ailleurs !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.