Les fêtes de fin d’année passées, il va bientôt être temps de se pencher sérieusement sur vos faire part de mariage. Annoncé par vous, ou vos parents ? Avec ou sans le cocktail ? Eglise avec ou sans majuscule ? Et le dîner comment on fait ? Autant de questions que l’on se pose au moment de rédiger les textes de ses faire-part de mariage… Voici quelques astuces rédigées grâce à l’aide de Rosemood...

Vous pouvez pour plus de lisibilité, scinder votre faire part en plusieurs cartons distincts, chacun ayant une destination bien particulière, notamment si vous prévoyez d’inviter certaines personnes uniquement à la cérémonie et au cocktail, et d’autres également au dîner ou encore au brunch de votre mariage.

le faire part

C’est le carton qui fait l’annonce de votre mariage, au sens strict du terme. Il fait part de votre union, sans forcément induire une invitation. C’est ce qu’on appelle le faire part de courtoisie. Il est utilisé dans le cas où vous souhaitez simplement annoncer votre mariage, sans pour autant convier une personne à la célébration en elle-même.

Il peut, de façon plus générale, faire également mention du cocktail donné suivant la cérémonie, conviant ainsi l’invité qui le reçoit à celui-ci.

Si tous vos invités sont conviés à l’ensemble des moments de votre journée, il est possible de rassembler toutes les informations sur un seul et même carton. Vous mentionnerez ainsi les cérémonie, cocktail, dîner, soirée et éventuellement brunch du lendemain sur ce même faire-part.

l’invitation au cocktail

Si vous souhaitez réaliser des faire-part de courtoisie, et inviter certaines personnes uniquement au cocktail,  vous pouvez choisir de faire imprimer deux cartons distincts, ou alors faire réaliser un faire part différent pour chacune des invitations.

l’invitation au diner

Ce carton vous permet de convier vos invités au dîner de votre mariage. Il est d’usage, dans une formulation traditionnelle de vos invitations, que ce soit les mères des mariés qui invitent au dîner du mariage, mais vous pouvez  bien entendu choisir une tournure moins conventionnelle pour ces cartons.

l’invitation au brunch

Si vous prévoyez un brunch au lendemain de votre mariage, que l’on appelle parfois retour de noces, vous pouvez ajouter un carton supplémentaire à votre faire-part, choisissant ainsi de n’inviter que certains de vos convives de la veille.

le RSVP

Vous pouvez également ajouter à votre invitation, un carton permettant à vos invités de vous répondre par courrier sur leur présence, ou non le jour J ; c’est le RSVP. Vous pourrez indiquer une date butoir de réponse à votre faire, en général un mois avant le jour J, mais aussi le nombre de personnes présentes ou non, leurs préférences en terme de plat choisi, d’éventuels régimes alimentaires spécifiques ( végétariens, hallal, casher, sans gluten… ), et pourquoi pas leurs morceaux de musique favoris à passer pendant la soirée.

Vous pouvez également ajouter une petite enveloppe assortie à votre papeterie, pré-timbrée et mentionnant votre adresse, pour que vos invités n’aient plus qu’à  la poster pour vous donner leur réponse.

Même si ce carton ajoute une jolie touche à votre suite de papeterie, sachez que peu d’invités l’utilisent réellement. D’ailleurs, vous devrez probablement courir après les réponses de vos convives, RSVP ou non.

le carton informations utiles

Sur un carton distinct ou via un lien vers le site internet de votre mariage, vous pouvez donner à vos invités un certain nombre d’informations utiles pour votre mariage. Un joli plan pour accéder au lieu de réception, une liste d’hôtels à proximité, un dress code, un carnet regroupant des choses à voir dans la région… Laissez parler votre imagination.

Comment rédiger les textes de ses faire-part de mariage?

Pour un mariage traditionnel, dans lequel vos parents seraient impliqués ( que ce soit financièrement ou socialement ) la tradition veut que ce soit eux qui annoncent le mariage. En cas de parents séparés, il suffit de placer leurs noms sur deux lignes distinctes, le nom de la mère figurant en premier. Si c’est d’usage dans votre famille, il est bienvenue d’intégrer les éventuels titres honorifiques.

texte pour un faire part de mariage traditionnel

Monsieur et Madame Anthelme
Madame Wallas

ont la joie de vous faire part du mariage de leurs enfants

Garance et Arsène

le samedi 22 juillet 2017 à 15 heures
en l’église Notre-Dame-des-Fleurs d’Ansuis

Ils vous convient ensuite à les rejoindre
au Domaine du Moulin pour
un cocktail, suivi d’un dîner à partir de 18 heures

texte pour carton d’invitation à dîner traditionnel

Madame AnneAnthelme
et
Madame Sophie Wallas

seront heureuses de vous compter parmi leurs invités

à l’occasion du dîner
servi à partir de vingt heures
au Domaine du Moulin

Saunières

Pour un faire part de mariage moins conventionnel, mais tout de même classique dans sa formulation, vous pourrez opter pour la tournure ” entourés de leurs parents”, associant ainsi de façon plus légère vos familles à l’annonce de votre mariage.

texte pour un faire part de mariage simple et actuel

Entourés de leurs parents

Emilie & Antoine
sont heureux de vous convier
à leur mariage, qui sera célébré
le 4 février 2017  à 15 heures
à la mairie du XVII ème arrondissement de Paris

À l’issue de la cérémonie,
les familles auront le plaisir de vous accueillir pour un cocktail
servi au Café des Eglantines

142, rue des Bluets – 75017 Paris

Evidemment si vous ne souhaitez pas ou si vous n’avez pas besoin de faire mention de vos parents, inutile de le faire. Pour rédiger votre texte, allez toujours au plus simple, on évite les tournures alambiquées, ou pseudo humoristiques, totalement inutiles.

Et si vous avez prévu de faire célébrer une cérémonie catholique, notez bien en l’église et non à l’église…

combien de faire-part prévoir ?

Comptez une invitation par couple ou famille. Ainsi si vous avez compté 100 personnes, vous aurez environ une cinquantaine de faire part à envoyer. N’oubliez pas d’en prévoir en plus au cas ou ( environ 5% supplémentaires ).

quand envoyer vos faire-part ?

Les faire parts doivent être envoyés entre 2 et 3 mois avant le mariage ( 4 si vous vous marriez en plein été ou sur un weekend avec un jour férié ). Pas avant. Et oui votre mariage n’est pas forcément l’évènement de l’année pour vos convives, inutile pour eux de l’avoir 6 mois en amont. Et pour tout de même permettre à ceux qui viennent de loin de réserver un billet, ou simplement de poser un jour de congé, envoyez un save the date.

mentionner ou pas la liste de mariage ?

La liste de mariage ne doit pas être mentionnée sur le faire part, vous pouvez par contre indiquer le lien vers votre site internet ou blog où vos invités pourront retrouver les informations concernant celle-ci...

quid des enfants ?

Si vous prévoyez un mariage auquel les enfants ne seraient pas conviés, précisez le le plus tôt possible, de façon diplomatique et à l’oral aux invités concernés. Vous pouvez également mentionner sur votre site internet que le lieu choisi n’est pas approprié pour les petits par exemple, et charger quelques personnes bien choisies ( vos parents ou témoins par exemple ) pour faire passer le message à qui de droit si besoin.

Prenez en compte le poids de vos faire-part

En multipliant les cartons et avec tous les accessoires, le poids de votre faire-part peut vite augmenter. N’oubliez pas de prendre en compte celui-ci dans le calculs de vos frais d’envois, afin d’être certain d’affranchir correctement vos faire-part.

et les remerciements ?

Pensez à vos cartons de remerciements en même temps que vos faire part, ce sera toujours ça de moins à penser juste après le mariage !

article sponsorisé
Cet article a été rédigé en partenariat avec le créateur de faire part Rosemood, une jeune entreprise nantaise reconnue pour l’originalité de ses modèles, la qualité de ses papiers, ses propositions de retouches photos et de correction orthographique, ainsi que l’efficacité de son Service Client, qui traite chaque commande avec le plus grand soin. Le secret de cette Startup : une équipe dévouée qui ne laisse rien au hasard pour vos faire-part de mariage . N’hésitez pas à commander vos échantillons gratuits !

Il y a quelques semaines, je partageais avec vous quelques idées pour imaginer une cérémonie de mariage qui vous ressemble, et vous avez été nombreuses à revenir vers moi pour me demander des idées de rituels qui rythmeraient votre cérémonie de mariage. Alors j’ai rassemblé pour vous 7 idées de rituels à décliner pour votre cérémonie.

comment choisir les rituels de votre cérémonie ?

Choisir un rituels pour sa cérémonie de mariage laïque est en fait plus simple qu’il n’y parait. Tout doit partir de vous. Inspirez vous de vos origines, de votre histoire, de vos passions, de votre famille, ou de vos habitudes. Vous serez ainsi certain de choisir un ou des rituels qui vous ressemblent. Ce peut être un rituel symbolique, ou quelque chose de plus ludique, l’essentiel est qu’il fasse écho à votre histoire.

le rituel du sable

Ce rituel, qui se décline également avec des l’eau par exemple, consiste à ce que chacun des époux verse dans un récipient du sable, de couleur différente, représentant les deux familles à présent unies.

le rituel des liens

Symbole de lien et d’engagement, ce rituel des mains liées trouve son origine dans les mariages irlandais notamment. Au cours de la cérémonie, l’officiant ou les convives, nouent des rubans autour des mains des mariés, scellant ainsi leur union.

le rituel de la bougie

Les époux, tenant une chandelle, allument ensemble une bougie principale symbolisant une nouvelle vie qui commence à deux. Il est aussi possible d’inclure les témoins, ou certains membres de la famille dans ce rituel, chacun d’eux tenant une chandelle, et allumant la suivante jusqu’à “passer la flamme ” jusqu’aux époux.

le rituel de l’arbre

Symbole de longévité et de renaissance, planter un arbre est une tradition forte qui se fait encore dans certaines familles pour par exemple célébrer l’arrivée d’un enfant. L’idée ici est la même, les mariés plantent ensemble un arbre commémorant ce moment, l’idée d’une transmission et leur nouvelle vie à deux qui commence. Le rituel parfait si vous célébrez votre union dans une maison familiale.

le rituel des galets

Ici, les invités participent activement au rituel. L’idée est que chacun d’entre eux écrivent durant la cérémonie sur une pierre ou un galet un voeu, une pensée pour les mariés. Les galets sont ensuite récoltés, et seront gardés par les mariés. Dans le même esprit, vous pouvez confier une pierre à chacun de vos invités, et sans leur demander d’écrire quoi que ce soit, simplement leur demander d’y transmettre un voeu aux mariés.

le rituel de la bibliothèque des amoureux

C’est le rituel parfait pour les passionnés de lecture. Pour ce rituel, chaque invité apporte avec lui un livre qui les touche ou un livre clin d’oeil aux mariés dans lequel ils auront pris soin de laisser un mot aux mariés, et leur offre durant la cérémonie.

le rituel de la bénédiction des alliances

Ou ring warming en anglais. L’idée est de faire passer durant la cérémonie les alliances dans l’assistance et inviter vos convives à bénir, ou formuler des voeux à l’intention des mariés via les anneaux.

Quelques soit le ou les rituels qui rythmeront votre cérémonie de mariage laïque, souvenez vous que la force de ce type de cérémonie est de justement vous permettre une grande liberté dans sa conception. Alors, à vous d’imaginer vos propres rituels, comme Florà et Andris, passionnés de fleurs, pour qui leurs invités avaient chacun disposé fleurs et feuillages en cercle autour d’eux durant leur cérémonie. Et si ritualiser ce moment ne vous ressemble pas, alors surtout, ne vous y pliez pas et passez vous de rituel !

les liens à suivre

Je vous conseille le très pratique Guide des cérémonies laïques d’Urielle Baubion et Anne Delacour . Vous trouverez également de belles idées de chansons pour votre cérémonie dans cet article dédié à la musique de votre mariage et des idées de rituels de cérémonie dans celui ci. Et évidemment, j’ai rassemblé pour vous de très très nombreux conseils pour organiser sa cérémonie laïque dans cet article.

Le choix du lieu de réception de votre mariage est essentiel, et lance la plupart du temps les préparatifs. Château, mas provençal, manoir normand, maison de famille, hôtel branché ou grange champêtre, votre lieu de réception donnera le ton de votre journée, et sera l’écrin de votre union, alors autant être bien préparé, et envisager toutes les options pour être certain de faire le bon choix.

Pour vous aider à n’oublier aucune question lorsque vous le visiterez, voici ma checklist des questions essentielles à poser à votre lieu de réception de mariage avant de le réserver.

la date de notre mariage est-elle disponible ?

Avant de visiter le lieu de réception, prenez connaissance de leur planning de réservation. Les lieux les plus demandés se réservent en général entre 18 et 12 mois avant le mariage. Les samedis étant souvent plébiscités, il faut souvent s’y prendre tôt pour avoir le choix d’une date particulière pour célébrer son mariage.

combien la salle peut-elle accueillir d’invités ?

Assurez vous que la salle que vous envisagez pourra accueillir tous vos invités et qu’ils ne seront ni à l’étroit, ni perdus dans celle-ci.

Pour être certain d’avoir suffisamment de place pour chacun d’eux, voici quelques infos à retenir :

1m2 pour 2 personnes en format cocktail
1m2 par personne pour un diner assis
1m2 pour 3 personnes pour la piste de danse

Ainsi pour un mariage comptant 100 invités, vous devrez disposer d’au moins 50m2 pour le cocktail, 100m2 pour le diner et une piste de danse d’environ 30m2.

quel est le prix ttc de la location ? Qu’est-il inclus dans ce tarif ?

Assurez vous de connaitre le prix TTC de la location du lieu de réception, de ce qui est inclus dans ce tarif, et de ce qui pourrait être compté en option par rapport à ce prix ( personnel supplémentaire de sécurité, électricité, chauffage, couchages, ménage, … ). Vous éviterez ainsi toute mauvaise surprise.

quelle est la durée exacte de la location ?

La location est-elle possible à la journée, pour plusieurs jours ? Est-il possible de venir la veille pour déposer certains éléments ? Ou de faire livre vos vins et champagne la semaine précédente ? A quelle heure pouvez vous arriver sur place ? Autant être certain de ce que vous pourrez faire, et de quand vous pourrez le faire en amont afin d’éviter tout problème de planning.

le lieu de réception dispose-t-il d’un parking ?

Mieux vaut s’assurer que vos invités pourront tous se garer sur place sans avoir à marcher trop longtemps, ou alors de voir quelles sont les possibilités alternatives ( champs, navettes… )

le lieu dispose-t-il d’un plan B ?

Vous rêvez d’une cérémonie laique sous les arbres, ou d’un cocktail au grand air, mais quelle sera l’option en cas de mauvais temps. Assurez vous toujours d’avoir un plan B à disposition afin d’éviter toutes déconvenue le jour J.

y’a-t-il certaines restrictions particulières à connaitre ?

Certains lieux refusent les animaux, d’autres que l’on ajoute un décor au plafond, ou que l’on installe une tente dans le jardin, que l’on utilise des bougies ou des scintillants, ou encore que la noce perdure au delà d’une certaine heure. Bref, soyez certains d’avoir envisagé toutes les options avant de valider votre réservation.

la salle dispose-t-elle de mobilier ? Et si oui lequel ?

Tables, chaises, décor, certains lieux incluent dans leur prestation le mobilier de votre réception. Une option qui peut être avantageuse et vous éviter de devoir faire appel à un autre prestataire pour meubler votre journée. Prenez soin de vérifier le type de mobilier fourni, son état et de vous assurer qu’il sera en nombre suffisant pour votre mariage.

la salle impose-t-elle certains prestataires ?

Avant de valider votre choix, pensez à demander si certains prestataires sont imposés. Traiteur, DJ, location de mobilier, certains lieux imposent de travailler avec certains professionnels en particuliers, par commodité ( ils ont l’habitude de travailler avec eux ) , pour une question de standing ( ils vous garantissent ainsi une certaine forme d’excellence ) soit pour des raisons pécuniaires ( il existe des accords – prenant la forme de commissions – entre certains prestataires ) .
Quoi qu’il en soit, surtout, ne signez pas si l’un de ces prestataires imposés ne vous convenait pas.

quelles sont les conditions de réservation mais aussi d’annulation ?

Vous avez fait votre choix ? Demandez quels sont les éléments à fournir pour valider la réservation de votre lieu de réception ( acompte, arrhes, chèque de caution, assurance… ) et de verrouiller le planning des différentes échéances de règlement. Comme pour chacun de vos prestataires, assurez-vous de signer un contrat qui scellera votre réservation et mentionnera tous les éléments essentiels de voter location. Et parce qu’un imprévu peut toujours arrivé, n’oubliez pas de demander, quelles sont les conditions en cas d’annulation du côté de chaque partie.

les liens à suivre

Vous trouverez dans mon article CHOISIR LE LIEU DE RÉCEPTION DE VOTRE MARIAGE de nombreux conseils pour vous aider à faire votre choix et j’ai également rassemblé pour vous mes lieux de réception coups de coeur un peu partout en France dans ce tableau Pinterest “Lieux de réception“.
Et vous? Vous avez trouvé votre lieu de réception ? Comment avez vous fait ? Vous avez des bonnes adresses à partager ?

Vous allez vous marier, et avez choisi de vous unir en organisant une cérémonie laïque ? J’ai rasemblé pour vous quelques conseils pour vous aider à imaginer VOTRE cérémonie de mariage !

la préparation

Une cérémonie laïque se prépare autant voir plus qu’une cérémonie religieuse… Soyez donc prêts, avec votre moitié, à y passer du temps, à vous poser de nombreuses questions sur vos envies et votre couple, à vous poser des questions existentielles ! Une bonne façon de réfléchir vraiment à ses envies et ses aspirations pour le mariage en tant que tel !

choisir le bon lieu de réception

Imaginer une cérémonie laïque pour son mariage s’anticipe, et ce dès votre choix de lieu de réception puisqu’il vous faudra trouver l’endroit qui pourra accueillir dans les meilleures conditions votre union en fonction de l’emplacement, du mobilier à disposition, de la présence d’un plan B…

quels rituels ?

Il existe de nombreuses idées de textes ou de rituels pour vous aider à construire votre cérémonie laïque ! Mais l’avantage, c’est aussi qu’il n’y a aucune règle. Libre à vous d’imaginer votre cérémonie avec des rituels et des symboles qui vous ressemblent vraiment. Cette cérémonie se construit d’abord sur vos idées, vos valeurs et votre imagination.

choisir le bon officiant

L’officiant a un rôle primordial et il faut le choisir avec soin. Ce peut être un proche ( un ami ou un membre de la famille ) si l’on a dans son entourage quelqu’un qui est à l’aise à l’oral, à qui l’on peut facilement se confier, qui a la même vision du mariage que nous… Ce peut être un professionnel, qui par son expérience, saura vous guider. L’essentiel là encore, c’est que ce choix doit vous ressembler.

côté décoration

Vous avez toute liberté pour imaginer le décor de votre cérémonie laïque. Arches de fleurs, houppa, bougies, amusez vous ! Et si vous recherchez des idées, j’en ai rassemblé près de 500 pour vous juste ici.

Mon conseil si il n’y en avait qu’un à retenir, n’oubliez pas de vous demander ce qui sera derrière vous sur les images, et de réfléchir à votre décor en fonction. Si vous avez la chance de vous marier dans un endroit avec une très belle vue, peut être que celle ci suffira amplement à créer le décor de votre cérémonie, et n’aura finalement besoin que de peu de choses pour être sublimée. La simplicité avant toute chose ! Vous retrouverez d’ailleurs plein d’autres astuces dans cet article dédié au décor des cérémonies.

les liens utiles

Je vous conseille le très pratique Guide des cérémonies laïques d’Urielle Baubion et Anne Delacour . Vous trouverez également de belles idées de chansons pour votre cérémonie dans cet article dédié à la musique de votre mariage et des idées de rituels de cérémonie dans celui ci. Et évidemment, j’ai rassemblé pour vous de très très nombreux conseils pour organiser sa cérémonie laïque dans cet article.