Il vient de vous demander votre main, ou vous d’ailleurs, bref, vous avez la bague au doigt, il faut maintenant commencer à s’organiser. Vous rêvez votre robe, vous avez booké votre salle, et vous songez à votre photographe. Oui, c’est l’un des premiers points checké par les couples, parce que soyons clairs, à part votre alliance les photos seront la seule chose que vous conserverez après le D-day (bon ok il y a le mari aussi, et la belle famille…ben oui on peut pas tout avoir…). Autant dire que la pression est à son maximum!

Vous avez en tête ce que vous aimeriez. Un style particulier. Sur le web, ou grâce au bouche à oreille, vous avez repéré celui ou celle qui sera votre photographe, vous avez craqué sur son style, sa lumière, son travail. Vous l’avez rencontré autour d’un café le courant est bien passé. Banco! Ok maintenant que le choix est fait, quid des photos? Et oui, on a pas forcément l’habitude de passer devant l’objectif, alors pour vous rassurer, quelques photographes français ont accepté de nous donner quelques conseils de pros.

Une séance engagement…

Votre photographe propose probablement des séances d’engagement. Alors outre le fait de faire une jolie séance photo avant le mariage, avec accessoires et bonne humeur, immortalisant votre amooouuurrrr et vos nouvelles chaussures, cette séance est aussi l’occasion de vous connaître un peu plus avec votre photographe. Béatrice de Guigné, “Dans un monde photographique idéal, une séance d’engagement est le meilleur moyen de “voir comment ça se passe” et ainsi pour le jour-J de ne pas avoir d’appréhension.”

Restez vous-même. Si vous êtes plutôt réservés et discrets, inutile de vous transformer en quelqu’un d’autre! Vous êtes plutôt jean ballerines, pourquoi vous forcez à mettre des escarpins vertigineux! Julie Rozoy, “Côté tenues, je leur souffle de s’assortir et de porter un peu de couleurs surtout ou des jolis petits motifs.”

Essayez de définir une ambiance. Moderne, vintage, citadin ou champêtre, cela vous donnera certainement des idées. Béatrice de Guigné, “Ne pas se contenter du parc du coin parce qu’on ne connait que celui là. Le lieu doit donner envie aux mariés, leurs correspondre. Le photographe peut connaître d’autres endroits, ou sinon les offices du tourisme et bien sûr internet sont de bonnes sources. ” Julie Rozoy, “Je fuis les pelouses trop vertes qui donnent mauvaises mines, les jardins trop arrangés et préfère à cela le désordre rural ou la folie urbaine.”

Faites confiance à votre photographe. Il ou elle saura vous guider. Et n’hésitez pas à vous investir dans cette séance. Accessoires, tenues ou mise en scène, lâchez vous et amusez vous! Il faut avant tout OSER!

©La mariee aux pieds nus - Conseils de pros - Reussir ses photos

Toujours dans l’idée de construire une vraie relation avec votre photographe, n’hésitez pas à lui faire part des avancées importantes de vos préparatifs, de lui envoyer un faire part, de lui dire “ça y’est je L’ai trouvé” ( le L’ étant bien évidemment votre precious robe!) ou lui donner l’adresse de votre blog dédié au grand jour. En plus de lui faire plaisir, (oui le photographe n’est pas un prestataire comme les autres, le photographe vous aime et vous écoute), ces infos lui donneront plus de détails sur l’ambiance de la journée. N’hésitez pas à lui poser toutes vos questions, le jour J il ne vous restera plus qu’à profiter de votre journée.Vous pouvez également lui donner un planning de la journée, histoire que tout le monde sache où il va…

Pour le jour J…

C’est un des conseils qui m’avait le plus marqué avant notre mariage. Soigner l’étape des préparatifs au maximum. Choisissez une pièce lumineuse, et la plus grande possible. Histoire que vos témoins, ou amis présents ne se marchent pas dessus, et ne gênent ni votre beauty pro ni le photographe. D’ailleurs, mon petit conseil à moi, limitez le nombre de personnes présentes à ce moment là. Inutile d’avoir tata Gertrude dans les pates, qui ne manquera pas de vous dire, qu'”une mariée sans chignon, c’est pas vraiment une mariée, et blablabalbala….” , avec le tumulte à venir vous serez heureuse d’avoir ce moment à vous, au calme.

Restez vous même! Les pros que vous aurez choisi doivent vous mettre en valeur, pas vous transformer en quelqu’un d’autre. Nath Ziem, “une mariée qui n’a jamais rien porté d’autre que des baskets toute sa vie aura forcément un air crispé sur son visage dans des petites chaussures, à talons aiguilles, certes très photogéniques les chaussures…. mais le sourcil pincé par la douleur aux pieds toute la journée sur le visage de la mariée… moins photogénique! Alors, on choisi quoi ? La mariée ne se sent pas belle si elle ne se sent pas elle, et elle n’aimera pas ses photos car ne se reconnaîtra pas.” Et c’est également valable pour monsieur!

Le photographe vous accompagnera dans tous les moments de la journée, autant lui garder une place dans votre voiture, ou tout autre moyen de locomotion choisi (du coup en métro, il y a de la place, c’est pratique!). Ce serait tout de même dommage que celui ci soit bloqué ou perdu dans la circulation, et manque une entrée des mariés, ou un discours important.

Ne pas hésiter à dire à vos invités qu’il y a aura le jour J un photographe professionnel, qu’il sera donc inutile de se jeter sur vous au moment de l’échange des alliances pour prendre des photos, ou à la sortie de l’église. Des photos il y en aura…et des jolies en plus!

Pour vos photos de couple, comme lors de votre séance d’engagement peut être, pensez aux lieux ou vous aurez choisi de les faire en amont. Par ailleurs, essayez de limiter le nombre de personnes présentes lors de ces photos de couples. Inutile d’avoir le cousin Robert avec vous, tentant de vous dérider à coup de blagues à deux balles. Pensez aussi lumière. Nath Ziem , “Réserver un moment pour faire des photos de couple en fin de journée ! Le plus près possible juste avant le coucher du soleil. Mon pire cauchemar, c’est d’apprendre qu’on ne peut pas faire autrement que de caser les photos de couple entre la mairie et l’église pile entre midi et 13 heures, quand le soleil est au zénith…. si vraiment on ne peut pas faire autrement, dans ce cas, nous trouvons un endroit à l’ombre. Mais je reste avec mon regret de ne pas avoir pu profiter de la douce lumière du soir.”

Béatrice de Guigné, “Lorsqu’il y en a, pour les photos de groupes, les mariés souhaitant faire une liste peuvent la confier à un proche “qui a de la voix” c’est toujours utile ! Dans tous les cas lors des traditionelles photos de groupes liste ou pas, une personne qui a de la voix et une autre qui peut appeller les concernés, sont toujours utiles.”

Le jour J,  DE-LE-GUER . Inutile de vous ajouter le stress de le gestion des détails, vous n’en serez que plus détendus, et ça, ça se voit sur les photos. Amy Punky, “désigner une personne (un témoin, un membre de la famille…) qui sera le “référent” du photographe pour la journée (en l’absence de wedding planner) : cette personne l’aidera à rassembler les gens pour les photos de groupe, cette personne sera également en charge de donner au photographe le paiement de sa prestation (cela évite d’aller déranger les mariés super busy pour des questions peu importantes pour eux ce jour-là)…”

Merci aux photographes Béatrice de Guigné, Julie Rozoy, Audrey de One and Only Paris Photography, Caroline Vidal, Nath Ziem, Sophie Delaveau, Elodie Bavay alias Mamzelle Clic et Amy Punky Photography.

commentaires

Très intéressant cet article surtout lorsque chéri et moi sommes un peu réservés… Merci Nessa !

très bonne idée de tout lister pour ces moments clefs… 20 ans après on a pas envie de les regretter ces photos ! Un petit ajout en tant que “x foix invitée” à des mariages de copines : c’est cool pour la mariée d’avoir près d’elle pendant la séance photo une copine qui a l’oeil sur elle et sa robe si celle-ci a du volume, une traîne à placer, un voile long qui accroche au décor… quand on est devant l’objectif, c’est ch… de devoir faire attention à tout, on se crispe et on perd son naturel. Idem pas marrant de se baisser pour arranger la robe. voilou :-)

Un bon article, juste pas ok avec ce point : “cette personne sera également en charge de donner au photographe le paiement de sa prestation (cela évite d’aller déranger les mariés super busy pour des questions peu importantes pour eux ce jour-là)”

Personnellement je ne fais jamais payer quoi que ce soit à “mes mariés” ce jour là. Le solde se fait uniquement à la remise du DVD ou de l’album mais surtout pas le jour du Mariage…

Nessa B. -

Sauf que là, il ne s’agit pas forcément du solde de la prestation, mais, ça vaut pour le photographe ou les autres prestas, qui doivent être réglés, tout ou partie ce jour là…Donc on délègue…

Chacun sa façon de voir les choses, solde ou autre je trouve que dans une prestation photographique il y a plein d’autres occasions pour se faire payer et le jour du Mariage je trouve que ça ne le fait pas…
En tout cas cela fait partie de mes valeurs, ce jour là j’accompagne mes mariés à 100%, je suis là pour les photos mais aussi pour les petits moments de panique, de stress et cela fait une grosse différence et c’est important dans la relation créée avec eux.
Cela est juste mon opinion et ma façon de travailler, libre à chacun de faire comme il l’entend :)

Photographe Toulouse -

C’est très intéressant comme article, je vais prendre compte de vos conseils !

LAISSER UN COMMENTAIRE

PETITE NOTE :
-
Les commentaires ne doivent pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire raciste ou antisémite, diffamatoire ou injurieux ou qui serait contraire au bon déroulement des échanges.
Les reportages publiés sur LMAPN sont avant tout des morceaux d'histoires de vrais couples ayant accepté de partager ici leur ressenti et leurs souvenirs, merci de garder cet espace courtois et enthousiaste. -
Nessa