On ne se lasse pas de ces paysages incroyables, de la nature sauvage, et des couleurs sublimes de l’Islande, que sont allés découvrir Alice et Denis il y a quelques semaines, accompagné par le photographe Fabien Courmont  ( qui sera d’ailleurs présent au festival mariage LOVE/ETC le 4 février prochain ) pour immortaliser leur hisoire… Ils partagent avec nous cette aventure…

“Nous nous sommes rencontrés avec Denis il y a 10 ans, au commencement de nos études, sur les pistes de ski. Denis était moniteur de snowboard pour l’Ecole de Glisse Universitaire de Grenoble, et c’était mon premier cours de snowboard. Le vrai cliché. J’ai tout de suite adoré la spontanéité de Denis et son optimisme, le charme de ses origines slaves, et nous ne nous sommes plus quittés. Un vrai coup de foudre.

Après deux ans nous avons emménagé ensemble à Grenoble, puis s’en est suivi une longue période de relation à distance, très difficile à vivre, quand Denis est parti finir ses études à Paris. J’ai trouvé un travail en Suisse, où il a rejoint. Denis est russe et avec les démarches administratives c’était aussi compliqué. Ces épreuves nous ont cependant véritablement soudés et nous ont démontré à quel point nous tenions l’un à l’autre.”

“Nous sommes tous les deux amoureux de la montagne et des grands espaces en particulier. Nous avions fait un mariage civil en très petit comité il y a déjà trois ans, mais nous avions toujours rêvé d’organiser une fête qui nous ressemble, sur plusieurs jours, en montagne, et en hiver. Nous n’avons véritablement jamais eu le courage de nous lancer dans les préparatifs jusqu’à ce que nous tombions sur un superbe gite perdu au fin fond d’une vallée magique en Haute-Savoie. Puis ce sont enchaînés ainsi une suite de coup de cœur pour tous nos prestataires.”

“Lors de notre recherche de photographe, nous sommes tombés par hasard sur une séance d’engagement en Suisse photographiée par Fabien. Les clichés reflétaient exactement la sensibilité que nous recherchions pour notre beau jour.

Nous l’avons vite rencontré à Paris et le hasard fait que nous avions un ami commun ! Le feeling est tout de suite passé, et quand Fabien a appris que nous avions prévu de partir en Islande pour nos vacances, il nous a convaincu d’effectuer une séance d’engagement là bas avec lui. Les paysages étaient à couper le souffle, et malgré certains passages où nous avons dû braver le vent et la pluie, c’était des moments vraiment inoubliables.”

Samedi 4 février 2017
8€ / personne en prévente – 10€ sur place
17, rue Commines – 75003 PARIS
Métro Filles du Calvaire

16

Sep

2016

2 Com.

Au bord du lac
-

Imaginez un joli dimanche de printemps, le soleil qui réchauffe doucement la terrasse de bois d’un chalet au bord de l’eau, la douce langueur d’une journée en amoureux, à ne rien faire à profiter de l’instant… Steph et Robin aka Bubblerock et Véronique de Quelque chose de Bleu partagent aujourd’hui avec nous ce bel éditorial au bord d’un lac…

Véronique nous en dit un peu plus sur ses inspirations…”Avec Steph de Bubblerock, nous avions depuis longtemps l’envie de relater une histoire au caractère personnel au travers de scènes de vie authentiques dans lesquelles la relation naturelle des sujets prendrait tout son sens.”

“En découvrant ce petit coin de paradis au bord du lac ( lieu privé ), le scénario a rapidement pris forme dans nos esprits avec un message fort sur l’importance de déconnecter de nos vies sous l’emprise numérique.

« By the lake » est  un shoot sur le concept du “slow living”, une ode aux retrouvailles pour deux amoureux recherchant un moment de vie plus calme et plus authentique, le temps d’un weekend. Autour d’instants stylisés (préparation du petit déjeuner, « chilling » en amoureux ou dîner entre amis), l’idée était de « lâcher prise » : laisser l’histoire se dérouler pour mieux  la retranscrire au travers d’une représentation simple et authentique de ce vrai couple et de leur relation.”

Les adresses

Photographie : Steph et Robin pour Bubblerock | Direction artistique – styling : Véronique Lorre pour Quelque chose de Bleu | Food : Julia, La pose gourmande | Mua : Johan Yvon – Joh | Accessoires et mobilier : Rêve de brocante | Modèles : Rachel & Levi | Développement : Carmencita Film Lab

Cap sur les montagnes suisses aujourd’hui, avec cette très belle séance engagement photographiée par le talentueux Fabien Courmont. L’occasion pour Justine et Dimitri d’immortaliser leur nouvelle vie à deux dans de magnifiques paysages…

“Nous nous sommes rencontrés il y a trois ans, grâce à notre passion commune pour la musique. Malgré la distance qui nous séparait, Dimitri n’a pas mit longtemps avant de venir passer un week end sur Paris dont il n’est finalement jamais revenu. Nous avons de suite vécu ensemble et appris à nous connaitre au fil des semaines, nous sommes partit de rien hormis nos quelques rêves pour nous construire ainsi qu’une relation avec une forte complicité, d’ailleurs, on nous dit souvent que l’ont se ressemble! “

“Nous avons comme projet commun de partir voyager autour du monde avec nos appareils photos à bout de mains pour capturer les instants de vie qui s’offre à nous. Venant de s’installer en Haute Savoie pour se rapprocher de la nature, c’est grâce a cette attirance pour la découverte que nous avons rencontrés Fabien, qui a su immortalisé ce nouveau chapitre de notre vie dans la bonne humeur et la spontanéité au cœur de ces fabuleux paysages montagneux.”

Je crois que c’est l’une des questions qui préoccupe le plus les futurs mariés ? Et c’est vrai que le choix du photographe de votre mariage est essentiel. Pourquoi ? Que restera-t-il une fois le mariage passé ? Votre moitié évidemment, vos alliances, et vos souvenirs… Alors autant bien choisir celui ou celle qui sera chargé d’immortaliser votre journée. Mais par où commencer ? Voici quelques pistes pour choisir votre photographe de mariage.

définissez votre budget

Avant tout, définissez le budget que vous pourrez accorder à l’image, en fonction de votre budget global, et de vos priorités. L’idée n’est pas de vous dire quel enveloppe vous devez impérativement accorder à ce poste, cela n’appartient qu’à vous, mais de bien avoir en tête celui-ci, et de contacter les photographes dont les prestations correspondent à celui-ci. Vous éviterez ainsi déceptions et déconvenues.

En moyenne aujourd’hui en France, comptez entre 1300 et 2800 euros pour la prestation d’un photographe professionnel. Cette estimation varie évidemment en fonction des différentes options proposées, de la durée du reportage ( si le photographe est présent par exemple jusqu’au cocktail, ou pour la soirée également ) , du nombre d’images qui peuvent être rendues, de la réalisation d’un album, de tirages éventuels, de sa notoriété… La technique employée peut également faire pencher la balance budgétaire. Les photographes travaillant par exemple en argentique étant souvent plus chers, du fait même du matériel utilisé.

identifier le style d’images qui vous plait

Il est impératif d’identifier le style d’images que vous et votre moitié aimez. Et vous devez être d’accord entre vous. Vous serez ainsi certain d’être après le mariage, tous les deux ravis du résultat.

Une fois que vous avez trouvé les images qui vous parlent le plus, cherchez les photographes qui travaillent dans ce style. Et uniquement celui-ci. Le meilleur moyen d’être déçu de vos photos de mariage serait d’avoir choisi une personne d’un certain style, et de lui demander de vous rendre des images dans un style tout à fait différent du sien. Ni vous ni lui ne seriez content du résultat.

Voici quelques pistes pour vous aider à identifier les trois mouvements qui me semblent majeurs. Evidemment, il y a des variantes, et des points de jonction entre chacun d’entre eux. Certains ont un travail plus contrasté, ou plus vintage par exemple. De nombreux photographes sont à la croisée des chemins pour un rendu plus unique encore, mais cela vous donnera une idée peut être plus précise des différents styles d’images et de photographes que vous pourrez rencontrer.

le style fine art

Un style qui a le vent en poupe depuis quelques années. Avec pour chef de file le photographe américain Jose Villa, cette mouvance met en avant des images lumineuses, pastel, avec un rendu très doux et éthéré. Les photographes Sébastien Hubner, Xavier Navarro, Céline Chhuon, David Duféal, L’Artisan ou encore Studio A+Q pour ne citer qu’eux pourraient être apparentés à cette esthétique.

le style drama

A l’opposé du fine art doux et pastel, les photographes du style drama travaillent l’ombre pour révéler la lumière. Les images sont plus sombres, les couleurs plus denses, les textures plus présentes. Un style qui colle plutôt bien aux amoureux de la nature et des grands espaces… Si ce style là vous parle, allez jeter un oeil au travail de Capyture, Julien Navarre, Fabien Courmont, Sébastien BoudotIngrid Lepan, You made my day, Thierry Joubert ou encore Eric René Penoy par exemple…

le style fearless

De très beaux noir et blanc, la recherche constante du singulier, des lignes, du moment, les photographes dits Fearless ( d’après l’association de photographes du même nom ) axent leur approche sur le reportage… N’hésitez pas à découvrir le travail de DavidOne, Cécile Creiche, Dan Petrovic, Franck Boutonnet, Leonard CohadeNicolas Chauveau ou encore Jean Louis Brun

où trouver un photographe ?

Sur les blogs mariage évidemment. Les reportages publiés sont un bon moyen de voir le travail de nombreux photographes, et  les carnets d’adresses recensent souvent leurs meilleures adresses.

Demandez à vos amis qui viendraient de se marier, ils ont surement de bonnes adresses à partager. Vos autres prestataires de mariage auront surement aussi des contacts à vous donner, n’hésitez pas à leur demander.

Consultez également les annuaires, et autres associations de photographes comme Fearless pour découvrir le travail de très nombreux photographes.

quand chercher votre photographe ?

Au plus tôt le mieux, mais pas trop en avance non plus. Il sera par exemple peu utile de commencer à contacter des photographes avant d’avoir défini la date et le lieu de votre mariage. Ce qui ne vous empêche pas de commencer à regarder tranquillement ce qui se fait. Les photographes les plus en vue étant très vite bookés, n’hésitez pas à les contacter 12 mois avant votre mariage.

contacter votre photographe

Inutile de contacter 20 ou 30 photographes, qui plus est avec le même message. Vous perdriez du temps. La plupart des photographes indiquent sur leur site un prix de départ, vous permettant de savoir si oui ou non, il ou elle est dans votre budget, cela vous permettra de faire un premier tri.

Sélectionnez, trois ou quatre photographes, correspondant au style que vous aimez, et dont les images vous parlent vraiment. Et contactez les un à un, en commençant par votre préféré pour voir si le courant passe, et surtout si il est encore disponible le jour de votre mariage.

Envoyez un e-mail, poli, ( parce qu’un prestataire répond toujours mieux à une demande de devis commençant par un  simple bonjour ), et donnez un maximum d’informations sur votre journée. La date, le lieu, le style de mariage que vous imaginez, le nombre d’invités présents, ce que vous appréciez dans ses images, ce qui vous parle, et ce que vous aimeriez qu’on retienne de cette journée…

le feeling avant tout

Avant de signer, rencontrez votre photographe en vrai, ou via visio-conférence. Assurez vous que le feeling passe bien. Etes vous plus à l’aise avec une personne discrète, ou au contraire recherchez vous quelqu’un de présent voir d’exubérant ? La personnalité de votre photographe fait partie de lui et de son attitude le jour J, vous devez absolument être sur la même longueur d’ondes.

quelles questions lui poser

N’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous passent par la tête. Mieux vaut être tout à fait à l’aise, et ne laisser place à aucun malentendus.

Depuis quand fait-il ce métier ? Combien de mariage a-t-il réalisé ? Qu’est ce qui est inclus dans sa prestation ? Est-il seul ou assisté le jour J ?  En combien de temps sont livrées les images ? Sur quel support ? Propose-t-il une séance engagement ? Est-il assuré ? Que se passe-t-il si il tombe malade et ne peut être présent le jour J ?  Peut-il vous faire une estimation de ses frais de déplacement ? …

en bref

Ne contactez que des photographes professionnels, déclarés, avec qui vous signerez un contrat.

Evitez au maximum, si vous tenez au poste photo, de demander à votre arrière-cousin-par-alliance-qui-a-un-chouette-appareil de se charger des images de votre mariage. Parce que oui, quelqu’un dont ce n’est pas le travail, et qui n’est pas payé pour faire ça, aura surement plus envie d’aller faire un tour au bar de votre cocktail plutôt que de s’occuper des photos de groupe.

Avec votre moitié, le ou la photographe que vous choisirez sera la personne avec qui vous passerez le plus temps le jour J, autant choisir quelqu’un en qui vous avez confiance, avec qui vous vous sentez à l’aise, et que vous appréciez !

Faites lui confiance. Vous avez choisi votre photographe pour ses images, son approche, ses qualités. Alors laissez le faire son travail et profitez ! Vous, vous n’avez qu’à vous marier !

Vous avez trouvé la perle rare ? N’hésitez pas laisser un commentaire et à nous dire ce qui vous a décidé à choisir votre photographe de mariage !