Rédiger ses faire-parts de mariage

Comment rédiger ses faire-part de mariage - Conseils et astuces sur le blog mariage La mariée aux pieds nus

Vous vous mariez à la fin de l’été ou cet automne ? Il est temps de penser à la rédaction et à l’envoi de vos faire-part. Epineuse mission, et vous vous posez une tonne de questions : quand les envoyer, à qui, quoi écrire, et où les commander ? Aujourd’hui, nous vous donnons tous nos conseils et nos meilleures adresses pour rédiger vos faire-parts.

Quand envoyer ses faire-part ?

La question qui subsiste au moment où vous commencez à préparer votre mariage : à quel moment envoyer ses faire-parts ? En général, on préfère les envoyer 2 ou 3 mois avant le jour du mariage, 4 mois si vous vous marriez en pleine saison estivale ou durant un week-end de pont, pendant lequel vos invité sont susceptibles partir en congés. Inutile de les prévenir trop en avance, c’est la meilleure manière pour eux d’oublier votre faire-part dans un coin et de ne pas se souvenir de la date exacte de votre mariage. En revanche, si vous savez que de nombreux mariage sont planifiés au même moment que le vôtre, en été par exemple, ou que certains de vos convives viennent de loin et qu’ils doivent reserver des billets d’avion pour assister à votre grand jour, vous souhaiterez probablement leur annoncer la date de votre mariage un peu plus en avance. Dans ce cas-là, n’hésitez pas à envoyer des save-the-date, qui leur permettront de bloquer la date en attendant d’avoir le faire-part donnant toutes les indications pour le jour J.

Attention cependant, ne confondez pas envoi des faire-parts et fabrication des faire-parts. Sachez qu’en général, il faut compter un mois entre le passage de la commande et la réception de vos cartons d’invitation, alors prenez en compte ce délai dans vos prévisions, et ne vous y prenez pas trop tard, au risque de voir certains de vos proches absents pour votre grand jour.

Qui annonce votre mariage ?

Là encore, grande question, et plusieurs écoles. Traditionnellement, ce sont vos parents (et grands-parents si vous avez encore la chance de les avoir auprès de vous) qui annoncent votre mariage. Cela est notamment le cas lorsqu’ils font partie intégrante de l’organisation du mariage, s’ils en financent une partie par exemple. Dans ce cas-là, on veillera à inscrire les noms et prénoms des deux parties en tête de faire-part, et leurs adresses en bas du faire-part. Si vos parents ou ceux de votre fiancé(e) sont séparés, il suffit de placer leurs noms sur deux lignes distinctes. De plus, si c’est d’usage dans votre famille, intégrez les éventuels titres de vos parents. Ajoutez au faire-part un second carton, sur lequel les mères des mariés convient les invités au dîner.

Si vous ne souhaitez pas que vos parents apparaissent sur votre faire-parts, ou qu’ils ne le souhaitent pas forcément (ils peuvent très bien vous aider à financer cette journée sans vouloir apparaitre sur les cartons d’invitation), ne le faites pas, et annoncez vous-même votre mariage. Et si vous voulez trouver un juste milieu, classique mais pas trop conventionnel, vous pouvez utiliser la mention « entourés de leurs parents », afin de les inclure sur les faire-parts sans trop en faire.

A qui envoyer ses faire-part ?

Concertez-vous avec vos parents. S’ils vous aident à financer votre mariage, demandez-leur s’il souhaitent inviter des personnes en particuliers. Ils tiennent peut-être à ce que leurs plus vieux amis assistent à cet évènement qui est, pour eux aussi, une journée particulière. De même, vous aurez peut-être envie d’inviter vos collègues de travail, ou connaissances récentes à votre mariage, même si c’est par convention. Mais si vous êtes ravis que ces personnes partagent ce moment avec vous, vous n’aviez peut-être pas prévu de convier autant d’invités à votre mariage.

La solution : convier les personnes qui vous sont le moins proches uniquement à la cérémonie et au cocktail. Envoyez leur seulement le(s) carton(s) d’invitation mentionnant le cocktail, et elles comprendront par elles-mêmes qu’elles devront prendre congé avant le dîner.

Un ou plusieurs cartons ?

De plus en plus de mariés choisissent d’accompagner leur invitation à la cérémonie de plusieurs cartons pour convier telle ou telle personne aux différents intermèdes de la journée ou du week-end : mariage civil, cérémonie religieuse/laïque, cocktail, dîner et brunch. Pour les personnes les plus proches, accompagnez l’invitation principale de tous les autres petits cartons, dans le cas échéant, choisissez de ne glisser que le carton d’invitation au cocktail avec celui de la cérémonie. Dans ce cas-là, différenciez chaque carton par leur couleur, ou leur format, pour marquer une réelle distinction entre tous. Vous pouvez également choisir la solution du faire-part unique, décliné en plusieurs versions, en ajoutant l’heure et le lieu du diner et du brunch pour les personnes concernées. Attention tout de même à la surcharge d’informations.

Si vous souhaitez jouer la carte de la simplicité, et que vous organisez un mariage en petit comité, vous pouvez choisir d’envoyer un faire-part unique à tout le monde, avec la mention de la cérémonie et du cocktail, et inviter oralement ou non vos convives à venir profiter d’un dîner et du brunch du lendemain. Attention toutefois, opter pour la simplicité au moment de l’envoi des faire-part peut vous jouer des tours. Vous aurez peut-être meilleur compte d’ajouter des cartons d’invitation secondaires avec votre faire-part, que d’appeler un à un vos invités pour les convier au diner et au brunch.

Quel style de faire-part ?

Le choix n’appartient qu’à vous ! Essayez néanmoins d’assortir vos cartons d’invitation au thème de votre mariage. Journée à l’atmosphère champêtre ? Misez sur une papeterie fleurie, à l’esprit campagne chic, en choisissant une police de caractère à jambage, des motifs de feuillages, des teintes verdoyantes, naturelles ou pastels, ou bien opter pour la calligraphie. Mariage minimaliste ? Misez sur un faire part et une papeterie aux polices d’écriture simples, au nuances claires, en jouant sur la texture, le grammage et le travail du papier pour donner de la prestance et de l’élégance à un design simple et épuré. Le faire part est le premier élément qui va suggérer le thème et l’atmosphère de votre mariage à vos invités, alors soignez-le !

Quelle quantité commander ?

Attention, lors de l’envoi des faire-parts, on ne compte pas en nombre d’invités, mais bien en nombre de foyers ! Pour une seule famille, vous n’enverrez certainement pas un carton par personne, alors prenez garde à votre estimation ! Pour connaitre le nombre de faire-parts à envoyer, commencez par diviser le nombre d’invités par deux (1 couple + enfants = 1 invitation) et réajustez vos comptes en fonction du nombre de personnes seules. Prévoyez toujours un peu plus large, en cas d’envoi d’invitations de dernières minutes, ou d’invitations malencontreusement tachées de café lors des longues soirées dédiées à la correspondance. En général, sachez qu’il faut prévoir 5% de faire-parts supplémentaires (pour 100 invités, comptez 55-65 faire-parts).

NOS CRÉATEURS DE FAIRE-PARTS PRÉFÉRÉS
My dear Paper
Graphikkart
Prune et Sybille
Silent Word
Fanny Calligraphie
Quoi écrire sur ses faire-parts ?

Restez simple ! Evitez les tournures phrases humoristiques ou les romans que peu de monde lira. Vos noms, éventuellement ceux de vos parents, lieux, dates et horaire de votre cérémonie, du cocktail, du dîner et du brunch, mais n’allez pas plus loin. N’oubliez pas la mention RSVP sur votre faire-part, ou bien ajoutez un carton dédié à cela, que vos invités pourront vous renvoyer. L’occasion de leur demander leurs allergies alimentaires, ou le nombre d’enfants qui les accompagneront. Généralement, il est d’usage que que vos invités vous répondent un mois avant le jour J.

A proscrire : la liste de mariage, qui ne doit pas être mentionnée sur votre faire-part. En revanche, vous pouvez indiquer le lien vers un site Internet, que vous aurez créé pour l’occasion, et sur lequel vos invités pourront trouver toutes les informations relatives à votre mariage, comme les plans d’accès, la liste des hôtels et chambres d’hôte à proximité, et votre liste de mariage. Le site web, un bon moyen de réduire la liste de choses à dire sur votre carton d’invitation, pour n’y inscrire que l’essentiel.

Faites attention au vocabulaire que vous utilisez, notamment en cas de cérémonie religieuse. On écrit en l’église, et non pas à l’église. Enfin, pensez lors de la confection de vos faire-part, de préparer vos cartons de remerciement. Même si vous souhaitez au dernier moment ajouter une des photos prises lors du jour J, il n’y aura que ça à faire, du reste, ils seront prêt-à-partir à l’impression.

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.