Un elopement sur un bateau à Hambourg

Un elopement sur un bateau à Hambourg - La mariée aux pieds nus

Aujourd’hui sur la mariée aux pieds nus, nous vous faisons découvrir les images de l’elopement de Azat et Ksenia, qui se sont dit oui sur l’eau toute simplicité. Un beau moment ponctué de détails des années 30, capturé par Vanessa Madec

« Azat et moi nous sommes rencontrés il y a environ 5 ans, et ce soir-là,  j’ai su que j’avais gagné le gros lot, il était la personne que je n’avais jamais osé espérer. Pas moins important, cette personne fantastique m’a aimée autant que je l’ai aimé. Le reste a été facile, et après quatre ans, il m’a fait sa demande. »

« Nous avons décidé d’organiser un petit mariage intime avec nos familles, car nous sommes tous les deux des expatriés russes qui vivent entre l’Allemagne et la France, et nos familles auraient voyager de très loin pour passer ce moment avec nous. Nous voulions tous les deux que le mariage soit facile et non conventionnel, quelque chose qui soit juste une célébration et non une liste de traditions à cocher.

« Nous avons donc décidé de célébrer le mariage civil au Consulat, de prendre quelques taxis pour tout le monde, et de nous rendre au port de Hambourg pour monter à bord d’un bateau vintage de style sudiste, le MS Louisiana. Nous sommes ensuite allé diner dans un restaurant français. Nous n’avons pas choisi de thème particulier, il est venu naturellement. Je suis danseuse de swing et c’était l’occasion parfaite pour moi de montrer mon style des années 30, et Azat a eu une excuse pour porter ce cher tweed britannique qu’il aime tant. »

« Quand j’ai commencé à chercher un photographe, j’ai vite réalisé que cette partie ne serait pas facile. J’espérais trouver quelqu’un avec la même vision que nous, le même amour pour les couleurs vintage et, surtout, avec ce talent d’attraper le moment sur le vif. Ce n’était pas une tâche facile mais en plus de cela (surprise, surprise) nous devions respecter un certain budget.

Un jour, je suis tombé sur le site web de Vanessa et j’ai trouvé son travail si parfait, c’était exactement ce que je cherchais. Mais j’ai regardé ces beaux grands mariages dans son portfolio, et j’ai pensé : quelqu’un qui photographie des mariages dans les châteaux va probablement s’ennuyer avec le notre. Mais je lui quand même demandé si nous pouvions nous rencontrer pour prendre un café, et j’ai été étonnée quand Vanessa m’a dit qu’elle était réellement intéressée pour photographier notre petite fête. Elle a fait un brainstorming avec nous et a fourni beaucoup d’idées et d’astuces, et a même suggéré que nous échangions nos alliances dans un bel endroit au lieu de le faire dans les locaux moroses du Consulat, ce que nous avons trouvé être une excellente idée. »

« Alors quand le jour est venu, c’était merveilleux d’avoir Vanessa de notre côté. D’une manière ou d’une autre, sa présence a eu un effet apaisant sur moi – je savais qu’elle avait assisté à tant de mariages auparavant qu’elle savait quoi faire. La journée elle-même était pleine d’improvisation et de course, ce qui était assez fou. Nous avons presque manqué le bateau, et quand nous sommes finalement montés à bord,  nous avons réalisé qu’il était vide, excepté peut-être 20 personnes présentes sur le pont supérieur.

Nous avons donc eu ce magnifique bateau vêtu de velours rouge et de bois pour nous tout seuls. Nous avons dansé, nous avons bu du champagne, et Azat et moi avons échangé nos alliances sur le pont supérieur. C’était exactement comme nous voulions que les choses soient – libres, ironiques, sincères. C’était une aventure et nous étions tous ensemble. Alors quand nous avons dit au revoir à Vanessa au restaurant, nous avions l’impression qu’elle faisait partie de la famille pour nous. »

« Quand j’ai reçu les photos peu après, j’ai été tellement heureuse, je n’osais pas y croire. Je savais avant de les voir que les photos seraient bonnes, mais quand j’ai vu le résultat final, j’étais tellement débordante de joie. « C’est nous ? C’est moi ? Est-ce que ça s’est vraiment passé ? » Le jour du mariage lui-même était si émouvant que les choses sont devenues un peu floues dans ma mémoire, mais Azat a passé en revue les photos en se remémorant la journée pas à pas, image par image, plein de petits détails sont revenus. Ces photos sont une vraie machine à remonter le temps. »

Les adresses

Photographer : Vanessa Madec | Robe : Ghost London | Chaussures de la mariée : Mint&Berry | Veste de costume : Wellington of Bilmore  | Pantalon de costume : Drykorn | Fleurs : Blumen Eilers | Mise en beauté :  Mistress and Master/Queen of Hair  | Lieu de cérémonie : Louisiana Boat Hamburg | Restaurant : Petit Bonheur

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts
  1. dudzinski dit :

    c’est magique…j’ai l’impression de voyager dans un autre espace temps…
    Bravo pour tes photos Vanessa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.