Un mariage folk en Suisse

Un mariage folk en Suisse - La bohème photographie - La mariée aux pieds nus

Palina et Fabien avaient envie d’une journée tout en simplicité, entourés de leurs proches en petit comité. C’est à Célia, alias La Boheme Photographie, que ces deux amoureux ont donné la mission d’immortaliser leur joli jour…

« Pour notre mariage, nous voulions un univers qui nous ressemble, en petit comité, simple et raffiné, dans la nature. Nous avons donc restreint la liste des invités à nos amis les plus proches et à nos parents et ne l’avons pas regretté. Le lieu a été un coup de cœur, un éco-refuge boisé et brut, à la lisière de la forêt, dans les environs de Lausanne. Dès l’instant où nous l’avons découvert, nous avons commencé à imaginer notre journée, dans un univers folk et bohème. Pour la décoration, nous avions envie de faire les choses nous-mêmes car nous aimons créer. L’inspiration est venue de nos passions (fleurs, Balboa – danse swing des années 30, style rétro, etc.) et pour le reste, des différents blogs de mariage.

Durant les dix mois de préparation, nous avons élaboré notre faire-part, imaginé le décor, chiné les différents éléments de décoration et géré les différentes commandes logistiques (mobilier, éclairage, etc.). Durant ces préparatifs, nous avons eu la chance, malgré le stress et l’excitation, de vivre des moments magiques entre nous mais également avec nos amis qui nous ont aidé. »

« Nous avions un petit budget, mais dès le début, pour trois éléments, il nous a paru évident de faire appel à des prestataires de qualité.

Tout d’abord nous voulions un/e bon/ne photographe capable de capturer les moments magiques de cette journée. Nous avons trouvé cette personne en Célia, de La Boheme photographie, basée en Haute Savoie, qui a été parfaite et même au-delà de nos espérances. Nous avons fait appel à elle car nous aimions son univers et la poésie de ses clichés. Entre nous, dès la séance d’engagement, le courant est tout de suite passé, nous mettant en confiance et rendant ce moment intimidant, très agréable, comme avec une amie de longue date.

En douceur et discrétion, Célia a su sublimer chaque instant de la journée, captant les sourires et les moments de complicité. Son coup d’œil et le traitement des photos les rendent aussi douces et romantiques que nos propres souvenirs. C’est précieux, car quand le temps commencera à effacer certains détails de notre mémoire, un coup d’œil à ses photos nous permettra de revivre ce moment magique et de le conserver en nous pour toujours. »

« La nourriture – ayant à cœur de garder une mobilité et un dynamisme dans les échanges entre nos invités, nous ne voulions pas d’un classique menu – trois plats avec plan de table et des invités figés durant plusieurs heures, nous voulions que les gens soient libres d’évoluer dans ce beau décor. Il nous était donc impossible d’imaginer autre chose qu’un foodtruck de Burger, Brooklyn Kitchen (notre pêché mignon). Pour ce qui est de l’apéro, encore une fois, voulant quelque chose de simple et de savoureux, nous avons opté pour notre petite confiserie de prédilection, Christophe Moret, dont la réputation n’est plus à faire en matière de sandwichs. C’est avec une grande gentillesse et simplicité que la patronne nous a proposé de miniaturiser, pour nous, son assortiment.

Finalement, pour créer une ambiance festive dans ce lieu bucolique, nous avons pris un super groupe de musiciens de jazz manouche, Tcha Badjo. Leurs joyeux airs de swing joués avec brio ont enchanté les lieux et nous ont permis de danser tout au long de la fête.

Au-delà de l’esthétique du mariage, ce qui a nous semblé essentiel, était d’être en mesure de le vivre pleinement et de profiter de chaque instant. Le jour J, nous avons pris la matinée pour nous, petit déjeuner avec la témoin de Palina, puis Harry et Nadège de Bravo coiffure nous ont rejoint pour chouchouter les filles.  Ce moment de calme au milieu de tous ces préparatifs nous a fait beaucoup de bien. Dès ce moment, nous avons démissionné de notre rôle d’organisateurs pour prendre celui de mariés. Nous avons fait confiance à nos proches et accepté l’éventualité d’imprévus. En lâchant ainsi prise, nous avons plongé dans la magie du moment, transportés par un infini d’amour et de bienveillance de la part de nos proches. »

Un moment en particulier

« Le moment qui nous a le plus marqué a été la cérémonie laïque. Une fois de plus, après s’être nourris de différentes façons de faire, nous avons finalement décidé de rompre avec certains codes d’une « bonne » cérémonie. Exit les textes trop pompeux et impersonnels, pour laisser place aux interventions très émouvantes de nos amis, à la belle chanson de Dalida « le bonheur » et à nos vœux. Ainsi, au milieu de cette clairière, entourés de gens que nous aimons, les étoiles plein les yeux, nous avons définitivement vécu un des plus beaux moments de notre vie. »

Un conseil pour les futurs mariés

« Soyez vous-même, ne cédez pas à la pression de ce qu’il « faut faire » et lâchez prise durant votre journée car elle va passer très vite. »

Les adresses

Photographe : La Boheme Photographie | Robe de mariée : Laure de Sagazan | Chaussures : Patricia Blanchet | Mise en beauté :Bravo coiffure | Fleurs : Bouquets de table créés par la mariée | Lieu : Le refuge des Saugealles à Epalinges, Suisse | Musiciens : Tcha Badjo | Food truck : Brooklyn Kitchen | Traiteur : Christophe Moret

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts
  1. GrandeMarine dit :

    Waw, j’adore tout! Le lieu, les idées, la photographe <3, l'ambiance, la mariée aussi bien sur! Je le mets direct en favoris pour inspirer le mien 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.