Un mariage romantique et bohème au Château d’Alphéran

Un mariage romantique et bohème au Château d’Alphéran - Photo et video : Soulpics - Blog mariage : La mariée aux pieds nus

Hélène et Antoine rêvaient de se marier en Provence. Ils ont eu un vrai coup de coeur pour le Château d’Alphéran à Puyricard. Le lieu parfait pour accueillir leur mariage romantique et bohème et leur près de 200 invités !Une journée immortalisés en photo et vidéo par le duo Soulpics.

Les deux amoureux partagent avec nous leur histoire… » Nous nous connaissons depuis 13 ans, sommes ensembles depuis 9, et entendons depuis toujours dans la bouche de nos proches : « alors, ce mariage… c’est pour quand ?». Si notre union est en effet une évidence, c’est « seulement » le 1er juin 2019 que nous nous sommes dit « oui » à Puyricard, où quelque 200 personnes venues d’un peu partout en France et à l’étranger se sont réunies pour nous entourer. « 

La rencontre

« Depuis notre rencontre en 2006 au détour d’une rue à Berlin, nous avons d’abord été camarades de classe, amis, perdus de vue quelques temps, puis retrouvés fin 2010 à l’anniversaire de celle qui deviendrait 9 ans plus tard ma témoin (Hélène).

Notre attirance l’un vers l’autre n’est pas nouvelle ; sans doute a-t-elle toujours été là, prégnante, depuis Berlin. Mais jusqu’ici, aucun de nous deux ne se dévoile, personne n’ose le premier pas… Et puis enfin, les planètes s’alignent. Très vite, nous habitons ensemble, nous nous (re)découvrons d’infinis points communs, multiplions les voyages exotiques et escapades en Europe, nous partons faire le tour du monde avec comme seul mot d’ordre : « carpe diem » ».

La demande en mariage

« Il m’a demandé ma main depuis Rome, notre ville de cœur, sans doute l’endroit que j’aime le plus au monde. Nous arpentions Rome depuis deux jours, mais jusqu’ici, impossible pour lui de trouver LE moment, LE lieu. Il attendait l’instant opportun, toujours avec dans sa poche la bague de fiançailles dont il sait que je rêve depuis toujours : la « Oui » de Dior. Isolés dans les thermes de Caracalla, assis sur un banc au beau milieu d’une pelouse verdoyante, à profiter du calme seulement troublé par les harmonieux chants des merlesLe temps se fige, Antoine me propose de l’épouser, et reçoit le « oui » tant attendu ! Rendez-vous est pris pour l’été 2019. »

Les préparatifs du mariage

« Rapidement, nous nous sommes accordés sur l’essentiel : notre union aura lieu en Provence, non loin de la famille d’Antoine, et moi rêvant de me marier « dans le sud » depuis ma plus tendre enfance. Les premières listes d’invités tombent : entre les (nombreux) oncles et tantes, cousins, parents, amis… environ 200 personnes sont attendues. Ainsi faut-il trouver un lieu « chic et champêtre » susceptible de recevoir tout ce petit monde. Il y aurait bien la magnifique abbaye de la Celle, qui a vu se marier 50 ans plus tôt les parents d’Antoine, mais sa capacité d’accueil est malheureusement trop réduite. Ou le « château de la Présidente », à quelques encablures seulement de Brignoles, là où nous nous réfugions en famille chaque été depuis bientôt 10 ans. Mais pas franchement convaincus, nous continuons notre quête… jusqu’au coup de cœur : le Château d’Alphéran, dans les Bouches du Rhône.

Un cadre idyllique face à la St Victoire, dont pourront profiter les invités durant le cocktail, un cèdre millénaire pour les protéger pendant le dîner prévu en extérieur, une orangeraie atypique pour accueillir les danseurs jusqu’à l’aube, une piscine pour se détendre autour du brunch dominical… Le lieu est très demandé, l’agenda déjà surchargé, aussi la date du mariage n’a souffert d’aucun débat : ce sera le 1er juin 2019, seul jour encore disponible ! »

« Une fois les lieux de la réception et de la cérémonie religieuse choisis, j’ai pu y voir plus clair et ai pu enfin m’adresser aux différents prestataires identifiés durant les longues heures passées à éplucher blogs de mariage, livres, posts pinterest, stories instagram, etc. Je me suis transformée en wedding planner ! Ca a été du boulot, parfois fastidieux, mais j’ai adoré ça ! Certaine de ce que je voulais pour mon mariage, j’ai refusé de déléguer à un tiers l’organisation, quitte à y investir la majeure partie de mon temps. »

« Nous avons confié toute la décoration florale à « Désirée », café fleur parisien dont les deux fondatrices, amies proches, connaissaient parfaitement mes goûts. Avec leurs fleurs de saison 100% françaises, Audrey et Mathilde ont fait des merveilles. Et ainsi s’écoulent plusieurs mois de préparatifs, rythmés par les rendez-vous à la paroisse, les locations de mobilier, de vaisselle, guirlandes…, le choix de l’orchestre de jazz pour animer le cocktail, le DJ pour enflammer la piste de danse, le camion à pizza pour le brunch, l’envoi des faire-parts, la validation du menu… Une année de préparation intense, vite passée, où organisation et rétroplanning auront été les maître-mots. »

Un moment en particulier

« Nous avons eu le mariage dont nous rêvions. Tous nos proches réunis autour de nous, des prestataires de haut vol, un temps magnifique dans un cadre unique, des discours de parents et témoins sincères, drôles et touchants. Dès lors, il devient difficile d’isoler un moment particulier, tant tout fut réussi. Durant ces deux jours de festivités, nous aimons dire que nous avons reçu d’authentiques shoots d’amour, 48h de témoignages vrais, dont nous mettrons tout l’été à nous remettre. »

Un conseil à partager avec les futurs marié.es

« Bien sûr, le mariage s’apparente à l’un des plus beaux moments de l’existence. Comment pourrait-il en être autrement ? Mais mal organisé, ce moment unique peut vite devenir le jour le plus stressant de votre vie ! Aussi s’agit-il de réduire au maximum ce fameux stress, d’abord en planifiant au maximum, étape par étape. Douze mois avant le jour J (voire plus tôt), commencez par un retroplanning détaillé ! Tout n’a pas à être géré de front un an à l’avance, mais certains prestataires clés doivent naturellement être sélectionnés le plus tôt possible (traiteur et lieu de réception). Puis vont s’étaler dans le temps plusieurs temps forts : le choix des alliances, le contenu du faire-part, le choix du photographe, la validation du menu… Il faut donc soigneusement planifier !

Une fois sélectionnés, vos prestataires sont à votre disposition ! N’hésitez pas à les solliciter, les interroger, les challenger… leur rôle est aussi de vous soulager en vous déchargeant du stress ! Ce sont des professionnels ; appuyez-vous sur leur expérience, entendez leurs conseils, et faites-leur confiance ! »

Les prestataires recommandés par les marié.es

Lieu de la réception : Château d’Alphéran | Traiteur : Le Romarin Vert | Décoration florale : Désirée | Photographe et vidéaste : Soulpics |  Groupe de jazz : Moultipass | Alliances : Lucie Dalle | DJ : Florent Bessière |  Vaisselle : Le comptoir de Julia | Tables et chaises : SAS Maccio | Camion à pizza : Pizza Bianca | Baby sitting : Agence Power&co | Papeterie / Menus / Faire-parts : Cotton Bird |

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.