Comment nettoyer et conserver sa robe de mariée après le jour J ?

Comment nettoyer et conserver sa robe de mariée ? - Conseils et adresses sur le blog mariage La mariée aux pieds nus - Patrenariat avec les pressings Sequoia

Vous faites peut-être partie de ces jeunes mariées qui souhaitent absolument conserver leur robe intacte après le jour J, pour conserver un souvenir tout particulier, ou pouvoir pourquoi pas la transmettre, un jour, à votre petite soeur ou votre fille. Vous posez donc surement la fatidique question : comment conserver ma robe, sans la voir s’abimer au fur et à mesure des années ? Pour vous aider, nous nous sommes associer à l’équipe des pressings Sequoia pour partager avec vous nos conseils pour bien nettoyer et conserver votre robe de mariée.

Première étape: le nettoyage dans un pressing de qualité

Votre robe a une valeur affective, elle fait partie des souvenirs de votre grand jour et vous souhaitez la conserver dans le meilleur état possible. Pour ça, commencez par aller la faire nettoyer sans trop attendre, afin que les éventuelles tâches ne s’incrustent pas trop (dans les 15 jours suivant le mariage).

Mettez-vous en quête d’un pressing ou teinturier de qualité, qui accepte de prendre en charge des vêtements aussi précieux, et qui surtout, a l’habitude de s’en occuper. Encore une fois, privilégiez la qualité au prix, choisissez un pressing qui travaille à l’ancienne, en respectant les fibres du tissu de votre robe ( et si possible, qui prend soin d’adopter une démarche la plus responsable possible vis à vis de son impact écologique ), et non un pressing bon marché, qui travaillera peut-être plus vite, mais qui ne pourra pas vous garantir un résultat satisfaisant. Vous n’êtes pas à deux semaines près, et de trop nombreuses mariées ont eu la mauvaise surprise de voir apparaitre des tâches sur leur robe quelques mois après son passage au pressing pour cause de mauvais nettoyage. Ce type de vêtement est en effet très complexe à nettoyer, par la qualité des textiles utilisés, qui ont souvent besoin d’un traitement spécial ( comme le lin qui se repasse très difficilement s’il est nettoyé à l’eau, ou la soie qui perd sa couleur si elle n’est pas nettoyée à sec ), mais aussi à cause des nombreux ornements qui peuvent habiller votre robe, comme la dentelle, la guipure, les boutons de nacre, ou encore des broderies délicates. En bref, choisissez bien votre pressing !

Une tâche d’herbe ne se nettoie pas de la même manière qu’une tache de  vin ou qu’une trace de maquillage, aidez votre teinturier dans son travail en lui précisant la nature de toutes les tâches sur votre robe.

Pour faciliter le travail de votre pressing, essayez d’amener votre robe la plus « pure » possible, avec des tâches qui n’ont pas été déjà nettoyées. Cela peut paraître frustrant, mais si par malheur vous renversez quelque chose sur votre jolie robe le jour J, n’essayez surtout pas de la nettoyer  tout de suite, au risque d’incruster la tâche. Vous pouvez éventuellement la tapoter avec une serviette en tissu propre, sèche et blanche ( surtout pas de serviette en papier coloré ) pour limiter son épanchement, mais n’insistez pas trop. Et surtout, n’essayez pas de nettoyer votre robe avec de l’eau, avec le contact du soleil, vous prendriez le risque de voir la tâche « cuire », et vous abimerez votre robe plus qu’autre chose…

Et puisque une tâche d’herbe ne se nettoie pas de la même manière qu’une tache de  vin ou qu’une trace de maquillage, aidez votre teinturier dans son travail en lui précisant la nature de toutes les tâches sur votre robe, mais aussi où elles  se situent, puisque si certaines sont invisible quelques jours après le mariage, elles peuvent réapparaître au bout de quelques mois (comme les tâches de champagne par exemple, mais également les tâches de transpiration qui jaunissent au bout de quelques mois si elles ne sont pas nettoyées correctement).  Précisez également à votre teinturier que vous préférez qu’elle soit lavée dans un bain propre, et inspectez attentivement votre robe lorsque vous la récupérez. Les couleurs, la fluidité et la souplesse du tissu de votre robe doivent être les mêmes que lorsque vous l’avez achetée !

COMBIEN COUTE LE NETTOYAGE DE SA ROBE DE MARIÉE ?
Pour un nettoyage de qualité, et surtout un repassage soigné de votre robe, les pressing Sequoia proposent des prestations débutant à 80€.  Vous trouverez évidemment des solutions moins chères, mais sachez en général qu’un pressing de qualité vous proposera ce type de tarifs.
Conserver votre robe de mariée

Après le nettoyage, place au stockage. Et pas question de reléguer votre robe à la cave ; votre précieuse a besoin d’être conservée dans un endroit sec, ni trop chaud, ni trop froid, régulièrement aéré. Pour ça, rien de tel que votre dressing, tout simplement !

Attention cependant ! Conserver sa robe dans un endroit sec ne suffit pas à la garder intacte. Pensez aussi à la manière dont vous la rangez. Suspendez-là plutôt que de la plier en cinq dans une boite, afin d’éviter qu’elle ne se froisse. Utilisez un joli cintre en tissu, qui peut soutenir le poids de votre robe et qui ne la tachera pas. Veto sur les cintres en métal, qui peuvent déformer les vêtements et laisser des taches de rouille avec le temps. Faites également attention aux cintres en bois, qui peuvent eux aussi finir par tâcher votre robe si les huiles qui s’en dégagent atteignent votre précieux tissu.

Et si vous souhaitez opter pour le conditionnement en boite ( vous n’avez peut-être pas la place de stocker votre robe dans votre armoire ), préférez celles qui sont créées spécialement pour ça, et qui pourront contenir votre robe à plat en limitant les plis. Optez par exemple pour les jolis coffrets de conservation de J’aime ma robe, créés spécialement pour ça !

Dernier conseil : suspendue sur un cintre en tissu dans votre dressing, ne conservez pas votre robe dans sa housse de transport, elle n’est pas faite pour ça! Elle ne protège pas votre robe, et en plus, elle peut accélérer sa détérioration ( jaunissement, moisissures, décoloration, etc. ), à cause notamment de sa finesse qui laisse passer les rayons de lumière. Choisissez une house spécialement conçue pour cela, en coton, qui permettra sa conservation pendant de nombreuses années !

De l’antimite pour conserver sa robe

Les mites sont les pires ennemies de votre robe. Si vous n’aérez pas régulièrement votre précieuse en la sortant de sa housse ou de son coffret, la poussière va s’accumuler dessus, et attirer ces petites bêtes, qui contrairement aux idées reçues, se nourrissent de tous les tissus. Alors sortez votre robe régulièrement (l’occasion pour vous de l’admirer de temps en temps) et utilisez de l’antimite bio dans votre armoire, que vous changerez tous les trois mois. Et surtout, pas de contact direct avec la robe !

On n’oublie pas les accessoires

Si l’on pense directement à la robe quand il s’agit de nettoyage, n’oubliez pas tous vos accessoires, qui auront eux aussi surement besoin d’un petit nettoyage. Voile, chaussures, seront à faire nettoyer pour les épargner des dégâts du temps, de même que vos bijoux, qui vont vieillir et s’abimer si vous n’en prenez pas soin et ne les conservez pas correctement. Si vous les portez régulièrement après votre mariage, tant mieux, mais si vous les laissez dans un coffre à bijoux, ne négligez pas l’étape du nettoyage régulièrement, pour les conserver, et éviter qu’ils ternissent.

article sponsorisé

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec les pressing Sequoia qui soutiennent par leur action le blog La mariée aux pieds nus et nous aident à continuer notre aventure avec vous. Pour en savoir plus sur les partenariats, n’hésitez pas à consulter cette page, ou à nous contacter.

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.