Un carnet inspiré à cette talentueuse photographe par le film de Jean Pierre Jeunet, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain. Par petite touches en tous cas, ici on reste sur deux couleurs, et le charme du Paris vintage. Du rétro, du rouge, du bleu, une jolie robe en crochet et quelques photos de Paris en noir et blanc, le tour est joué. Ces photographies de Paris seraient parfaites pour un plan de table par exemple. Et le détail so frenchy, les croquembouche, délaissés dans nos mariages, mais tellement chic Outre Atlantique.

J’adore les robes de Karen Millen. Leur coupe impeccable, leur tombé, tout est parfait. Et c’est l’une des rares à proposer en ce moment de jolies robes qui descendent jusqu’aux genoux, parce que non, tout le monde n’a pas les jambes d’Adriana! Et puis à chaque fois que je fais l’acquisition d’une robe de ce genre, je me rappelle à chaque fois ce que Coco Chanel disait «Montrer les cuisses, oui… mais les genoux, jamais !» .

1 568 569 570 571 572 594 Page 570 sur 594

Derniers articles

Recherchez en tapant un mot-clé et appuyez sur Entrée pour commencer la recherche.