Un renouvellement de voeux au Maroc

Ils se sont rencontré à l’hôpital pendant leurs études, et ont su au premier regard qu’ils étaient fait l’un pour l’autre. Après un mariage en petit comité il y a 10 ans et trois enfants, ces deux amoureux ont décidé de profiter de leurs noces d’étain pour renouveler leur voeux, entourés de leurs amis et famille, au Maroc, devant l’objectif du duo de Pinewood Weddings

« Nous nous sommes mariés en 2008. A l’époque, nous ne voulions pas d’un mariage traditionnel: nous étions encore étudiants, un grand mariage classique ne nous correspondait pas. Nous avons fait le choses le plus simplement du monde: un mariage civil, uniquement en présence de nos témoins, et de nos frères.

Avec le temps, les idées évoluent, et les opinons changent. C’est en célébrant les mariages de nos différents amis, en voyant leurs proches réunis, heureux de fêter ensemble l’amour d’un couple, que nous nous sommes rendu compte que nous regrettions de ne pas avoir célébré notre mariage avec nos amis et notre famille. C‘est comme ça qu’est venue l’idée d’organiser une fête pour nos 10 ans de mariage. Nous avons tout de suite su que nous ne ferions pas un mariage traditionnel. Après tout nous étions déjà mariés, nous vivions ensemble depuis 16 ans, nous avions 3 enfants! Il était évident que nous nous orienterions vers quelque chose d’assez peu conventionnel…

Les préparatifs

« Nous avons décidé d’organiser un week end à Marrakech. Cela avait vraiment un sens pour nous : Tarik est marocain, et nous adorons cette ville, où nous allons souvent: il y a quelque chose de magique, une énergie incroyable… Nous voulions une ambiance orientale, tout en restant loin des cérémonies traditionnelles marocaines: quelque chose de très simple, à notre image.

Très vite nous nous sommes rendu compte que le lieu de la cérémonie serait primordial. Nous voulions quelque chose de simple, mais rêvions aussi d’un endroit hors du commun… Au cours d’un de nos séjours à Marrakech pour la préparation du mariage nous avons découvert ce que nous cherchions: il s’agissait d’une maison d’hôtes dissimulée dans une oasis, au cœur du dessert d’Agaffay, à environ 1h de route de Marrakech. L’endroit est merveilleux et porte très bien son nom: la pause. Nous sommes tombés sous le charme… On a réellement l’impression que le temps est suspendu, il n y a pas de réseau téléphonique, pas d’électricité… cela appelle à la sérénité. Les quelques bâtiments du lieu se fondent parfaitement dans la nature, à côté de tentes berbères traditionnelles. Une petite piscine offre une fraîcheur bienvenue à l’ombre des oliviers… Nous savions exactement ce que nous voulions, une célébration simple et épurée: pas de décoration particulière, pas de fleurs non plus (cela semblait un non sens dans le dessert). Nous avions choisi d’exploiter au maximum les charmes du lieu de la cérémonie, perdu dans la nature, très simple, ainsi que le décor authentique et minimaliste du lieu.

Nous n’étions pas très nombreux, et tout le monde a pu être hébergé sur place, dans des tentes berbères grand luxe ou de vraies chambres. Cela a renforcé le sentiment de vivre tous ensemble une expérience particulière, un moment hors du temps. Pour les repas, nous avons fait confiance à la pause, qui est une table d’hôtes réputée. La cuisine marocaine est délicieuse, mais les cuisinières de la pause se sont surpassées… et le dîner était au delà de nos espérances. Nous avions opté pour un buffet, sans plan de table, pour que chacun puisse se sentir libre de circuler, et favoriser les échanges entre les invités. Bien que des grandes maisons de pâtisseries françaises soient présentes à Marrakech, nous avions décidé de ne pas faire de pièce montée. Pour rester dans le ton de ce mariage très simple nous avons préféré des pâtisseries marocaines bien sûr! Le thé à la menthe servi au milieu de la soirée a aussi été très apprécié : de quoi redonner un peu de peps pour continuer jusqu’au bout de la nuit!

Avant ce jour nous ne portions pas d’alliance! A l’époque, quand nous nous étions mariés, nous travaillons tous les deux beaucoup au bloc opératoire et nous avions peur de perdre nos alliances lors des lavages des mains répétés. Il faut retirer son alliance sous les gants stériles! Par superstition, nous avions préféré ne pas porter d’alliance plutôt que de risquer de les perdre… mais avec la célébration de nos dix ans de mariage, nous nous sommes dit finalement, ce symbole était important, et que nous nous juré de faire très attention…

Nous avons fait appel à Myrtille Beck, dont j’aime beaucoup le travail. C était marrant de la retrouver dans son atelier parisien car je l’avais rencontré au cours d’une soirée il y a des années, lorsqu’elle habitait encore sur la côte d’azur. Nos alliances ont été retravaillées d’après un model existant, et Myrtille a été de très bons conseils dans leur personnalisation. Elles ont été gravées d’une phrase tirées d’une chanson de Léonard Cohen, un vrai poète que nous aimons beaucoup: « tonight will be fine » dans celle de tarik, et « for a while » dans la mienne. Cela nous correspond plutôt bien! Et nous aimions l’idée de la complémentarité, qu’il soit nécessaire d’avoir les deux alliances pour former toute la phrase …

Le jour du mariage

La cérémonie a eu lieu au coucher du soleil en haut d’une petite colline surplombant l’oasis. La lumière était incroyable, c’était vraiment magnifique. Nous sommes arrivés sur le lieu où nous attendaient nos amis accompagnés de nos enfants. Cela tombait sous le sens. Il était très important pour nous que nos garçons soient intégrées dans ce mariage: nous sommes aujourd’hui presque plus une famille qu’un couple! En ce sens la célébration de nos dix ans de mariage représentait plus pour nous qu’une simple fête: nous avons réellement le sentiment d’avoir célébré en présence de nos proche notre amour, celui qui se construit jour après jour, avec ses hauts et ses bas … qui l’affirme avec le temps, qui devient plus fort. C’était un peu comme une victoire, l’envie de dire : aujourd’hui comme hier, et pas moins que demain, nous nous aimons profondément. Et nos enfants sont le symbole vivant de cet amour.

C’était vraiment très émouvant de voir nos amis et notre famille qui avait fait le déplacement de si loin pour être à nos côtés. Nous étions très touchés.Je crois que nos invités avaient conscience du caractère si particulier de ce moment, qui était accentué par le côté atypique du lieu, l’atmosphère magique du désert et la lumière du coucher de soleil. Cela a donné à la cérémonie un caractère très intime et en même temps très intense. Nous avons fait le choix de ne pas suivre les coutumes habituelles: pas d’orchestre, pas de demoiselles d’honneur… nous avions donné carte blanche à mon meilleure amie, qui était ma témoin, ainsi qu’à mon frère, qui avait déjà célébré notre mariage à l’époque. Leurs discours étaient très émouvants: ils nous connaissent si bien, c’était presque troublant… je pense qu’on n’aurait pas pu faire mieux, c’était vraiment ce qui nous correspondait. la cérémonie était vraiment à notre image : très simple, un peu décalée et très personnelle … c’était parfait! Un moment inoubliable …

Le lendemain nous nous sommes tous retrouvés dans une villa que nous avions loué dans la palmeraie pour un brunch autour d’une grande piscine… Nous y sommes restés plusieurs jours. Ce temps avec nos amis et notre famille avant et après « le grand jour » était très agréable, et finalement vraiment complémentaire de ce mariage.

Notre plus beau souvenir

Nous gardons de ce séjour un sentiment très intense de joie. Nous étions vraiment heureux. La plus belle image restera pour nous celle de nos proches réunis pour la cérémonie au soleil couchant, le plus beau souvenir (si il ne faut en choisir qu’un!) celui de cette après midi magique hors du temps, passée à l’ombre des oliviers de la pause…

A propos de nos photographes

Nous avons découvert le travail de Pinewood Wedding sur le blog de La mariée aux pieds nus! Nous avons tout de suite aimé leur travail, la grande délicatesse de leurs images et l’importance qu’ils accordent à la lumière… nous avons vraiment eu l’impressions que c’est un sujet à part entière dans leurs photos. Ils ont un sens aigu de l’esthétisme, et nous avons également été séduit par  l’importance qu’ils accordent à la nature. Nous avons également été sensibles au fait qu ils travaillent en couple! Cela avait pour nous un je-ne-sait-quoi de très touchant… peut être l’idée de complémentarité qui est si importante dans notre couple à nous.

Sur leur site, ils se revendiquent comme étant photographes aventuriers/ photographes voyageurs.. cela a fait écho aux nombreux voyages que nous avions fait ensemble, mais surtout nous nous sommes dit qu’ils seraient partant pour le projet de mariage atypique que nous leur proposerions, qu’ils sauraient s’adapter à la culture, à l’ambiance … et en tirer le meilleur parti. C’était pour nous essentiel. Aujourd’hui je me dis que nous avons été bien inspirés : les photos sont magnifiques, d’une grande poésie, mais surtout, elles rendent merveilleusement bien compte de ce séjour : tout y est… et nous savons que nous pourrons revivre ce mariage encore et encore, en regardant leur images. Du fond du cœur un grand merci… »

Les adresses

Photographe : Pinewood Wedding | Lieu de la cérémonie : La Pause | Robe : Sézane | Alliances : Myrtille Beck | muah : une amie de la mariée entrainée au salon 365c,  Paris | Chapeaux de paille : Original Marrakech | Papeterie : Francesca Mund imprimée chez Moo

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.