Quand Paul, illustrateur et Puyan, scénographe et créatrice de robes de mariée, ont décidé de se marier, il était certain que leur journée s’annonçait pleine d’originalité et de personnalité. Un mariage aux accents irano-franco-allemand au coeur du Périgord dans lequel leurs familles, tout comme eux, se sont investies à 100%, le tout photographié par Jérémy Boyer.

“Nous voulions avoir une décoration naturelle qui complèterait ces beaux paysages de campagne française. Et nous y avons bien entendu ajouté de la folie de mariage ! Je rêvais d’avoir un vélo de marchand de glace vintage, ce qui est très difficile à trouver. Finalement, c’est mon père qui est lui aussi artiste, qui l’a fabriqué pour nous avec l’aide d’un ami. Et le résultat en valait clairement la chandelle, les enfants sont devenus fous de glace !”

“Paul a beaucoup travaillé pour créer toute notre papeterie, des gobelets de glace aux serviettes en passant par le tissu qui m’a servi à confectionner les vêtements des enfants, tout portait nos couleurs et notre logo. 

J’ai aussi beaucoup travaillé sur ma robe, que j’ai réalisé avec l’aide de ma demoiselle d’honneur, nous avons collecté des fleurs en dentelle durant des mois, et nous les avons ensuite teintes une par une dans la cuisine. C’était un véritable désordre mais nous avons beaucoup ri ! J’ai aussi taillé et teint 150 serviettes de table pour avoir la couleur de lin délavé parfaite. 

Quand aux décorations, ce qui était le plus important pour moi étaient les fleurs, les bougies et les guirlandes, le but était vraiment de compléter la beauté du lieu et du paysage ! Nous avons utilisé des fleurs séchées à la place des numéros de table, et des centaines de supports de bougie faits à la main. J’ai choisi chaque petit détail, chaque salière et poivrière, les cafetières, les boites à sucre, même les sucres en cube étaient décorés. “

“Le lieu que nous avons choisi pour notre journée n’était pas du tout préparé à accueillir 140 personnes, c’était juste une grande maison ! Nous avions donc tout à ramener d’Allemagne, dans nos voitures, c’était comme un énorme déménagement ! “

“Je suis d’origine Iranienne et Allemande, je voulais donc absolument avoir aussi une cérémonie Iranienne. Avec mon père nous avons donc préparé une sorte de cérémonie traditionnelle Persane, avec une décoration spécifique, qui a nécessité par exemple d’avoir beaucoup de grenades ! Nous avons aussi réussi à « habiller » un âne pour l’occasion, en lui donnant un « look oriental » ! “

“Nous avons aussi fait venir avec nous deux cuisiniers et une chanteuse d’Allemagne, ce qui semble fou mais qui au final s’est révélé un véritable succès ! Nos invités nous parlent encore de l’excellente nourriture de cette journée et de l’ambiance du bal. “

“Et nous avions bien sur un excellent photographe, ce qui est presque le plus important. Au final, ce qui reste du mariage, ce sont ses photos. 

Nous avons juste voulus faire les choses comme nous les aimions, et de les combiner de la manière la plus parfaite possible. Nous avons essayé de mélanger nos cultures : France / Allemagne / Iran.”

les adresses

Photographe : Jérémy Boyer | Lieu de réception: Chateau De Nastringues-Pigeonnier, Nastringues, France | Fleurs : Agnès Laye Fleurs | Robe de mariée : Puyan Giraud | Headpiece: Valentino | 

Coup de coeur pour ce mariage en toute simplicité célébré au Château de Fajac près de Toulouse photographié par le talentueux Willy Brousse ( que vous pourrez aussi retrouver demain samedi à LOVE/ETC ). Une cérémonie laique, une après midi à jouer avec leurs invités, de la musique, un food truck, Christelle et Jean Rémi ont simplement eu envie de se faire plaisir…

Jean Rémi partage avec nous leur histoire … “Christelle et moi nous sommes rencontrés à Paris, dans le studio de dessin animé où nous travaillions tous deux à ce moment-là. D’abord collègues très respectueux du travail l’un de l’autre, une relation d’amitié s’est développée, et un beau jour s’est transformée en amour, qui a grandi petit à petit et a mené à une demande en mariage toute simple deux ans plus tard. Pour nous, hors de question de passer plus d’un an à préparer le jour J… “C’est trop long !”

Rapidement, nous avons compris que notre mariage serait non-conventionnel : nous voulions qu’il nous ressemble. Nos amis et familles nous ont fait de nombreuses suggestions… mais au final nous n’en avons suivi que très peu, préférant explorer nos pistes. Je crois que notre première pensée a vite été “Surtout, pas de plan de table!”

“Nous avons voulu limiter le nombre d’invités pour éviter le côté “impersonnel” d’une très grosse fête, mais barrer les noms sur la liste devenait un crève-cœur… aussi nous nous sommes décidés à faire 2 cérémonies sur 2 journées différentes : la civile, à la mairie, avec notre famille très proche et tous nos amis parisiens, et une autre cérémonie laïque, avec notre famille et nos amis proches, selon nos codes et qui nous ressemble.

La cérémonie civile a été suivie d’un pique-nique géant au Parc de Sceaux le midi, et d’une soirée dans un bar, privatisé pour l’occasion (“La Grange”, près de Bourse, à Paris).”

“La cérémonie laïque aurait lieu la semaine suivante, du côté de Toulouse (la région d’origine de Christelle). Nous avons fait des recherches de maisons d’hôtes un peu reculés de la campagne toulousaine. Nous ne voulions surtout pas d’un lieu “tout fait” pour les mariages, qui selon nos critères manquaient de charme. Nous avons eu beaucoup de chance, car le premier domaine que nous avons visité fut le bon : Le domaine de Fajac la Selve, dont sommes tombés amoureux. Ce lieu respirait une magie qui correspondait à tout ce qu’on aimait. C’était une évidence, et tout collait : la possibilité d’héberger les invités, le parc, la piscine, des propriétaires aussi géniales que déjantées… et surtout, point clé, la colline où faire la cérémonie laïque !”

on aime

La cérémonie laique en plein air, avec toutes ces chaises contemporaines au milieu du jardin grignoté par le soleil…

“La cérémonie laïque a débuté le matin, sur la colline, avec une entrée sur une musique magnifique de Korra qui nous donne des frissons. Nos amis, familles et témoins ont pu prendre la parole, chacun à leur façon. Il y a eu des rires, avec les taillages de costumes, les casseroles joyeusement sorties des placards; des larmes et des grands moments d’émotions. Nous avons clôt en prononçant nos vœux, que nous avons écrits avec nos propres mots. Mais pas d’officiant à proprement parler : nous avons décidé de nous marier seuls, l’un vis à vis de l’autre.”

“Une fois la cérémonie terminée, nous sommes allés au château où nous attendait le déjeuner. Point de repas assis et numéroté : nous avons préféré le modèle du buffet dînatoire, avec des ateliers de découpes et plancha. Chacun a ainsi pu s’installer où il le désirait : profitant de la fraîcheur du château, ou de l’ombre des arbres, ou de l’abord de la piscine.”

“L’après-midi était aussi simple et cool qu’on le souhaitait, comme pour une belle journée de vacances : il y avait le choix entre des jeux géants en bois, le photo-booth (installé par Willy), la piscine du château, les nappes à pique-nique pour lézarder au soleil. La tante de Christelle, qui commence tout juste une activité de traiteur, a préparé de grands plateaux de pâtisseries françaises et marocaines. Deux des frères de Jean-Rémi ont joué de la musique la moitié de l’après-midi, et ont attiré les chanteurs du dimanche! On a même réussi à se faire un petit interlude jeu vidéo avec nos amis gamers ! “

“Nous avons terminé par une séance de photos de couples avec Willy, notre génial photographe. Le soir est tombé, le food truck et la pièce montée de macarons sont arrivés. Nous avons remplacé la traditionnelle soirée dansante par un cinéma en plein air (le film : Porco Rosso!) et la journée s’est finalement achevée, après qu’on soit allés admirer les étoiles depuis la colline.

C’était vraiment une journée magique, la plus belle de notre vie… pour le moment! Même si nous avons explosé le budget initial, on ne regrette rien.”

“Question déco et papèterie, Christelle étant dessinatrice et crafteuse dans l’âme, elle a tout préparé elle-même, des faire-parts aux fanions. Merci aux amies qui sont venues aider à coudre, découper, coller, tester pendant l’été!

Notre thème, nous le voulions discret : nous sommes des amoureux des films d’animation japonais et plus particulièrement ceux du studio Ghibli. Nous avons voulu rendre hommage à leur univers : sur le faire-part se cachait un petit avion rouge; dans les arbres alentour  étaient cachées tout plein de petites noiraudes, cousues exprès pour l’occasion, et même une peluche de Totoro ; et évidemment, le film qui a clôt la journée, Porco Rosso.”

“Le choix du photographe était aussi très important. Nous avons écumé les blogs de mariage, à la recherche d’un oeil spontané, d’une belle lumière, d’images joliment cadrées, et surtout qui racontent une histoire. Après une toute petite sélection de trois-quatre photographes, le choix de Willy s’est très vite imposé, surtout après l’entretien Skype où le contact est très bien passé. Le jour J, il était aussi à l’aise qu’un invité parmi nous, sa présence était naturelle et nous sommes heureux qu’il ait été là, pas seulement pour les photos; en plus, regardez-les : elles sont superbes!”

“On a vraiment eu beaucoup de chance avec nos prestataires, qui ont été top de A à Z. On les a choisis selon notre feeling, et on s’est beaucoup appuyés sur les témoins de Christelle et sa mère, qui habitent dans la région. Tout s’est super bien déroulé, sans aucun accroc.”

un conseil à partager ?

“Faites ce qui vous ressemble, avant tout”. C’est le point important où il ne faut pas faire de compromis : c’est votre jour, à vous d’en faire quelque chose de beau, personne d’autre ne pourra le faire à votre place. Et le jour J, lâchez la pression : on a fait tout ce qu’on a pu, maintenant il faut en pro-fi-ter, et déléguer les petits soucis d’organisation aux témoins.”

les adresses

 

Robe : Delphine Manivet, achetée chez Ma Robe à Toulouse | Chaussures : Rupert Sanderson, chez Rebelote à Toulouse + Ellips | Headband : Maison Guillemette | Mise en beauté : Christelle (la mariée), grâce aux bons conseils de Nelly chez Make my Beauty | Coiffure : Solenne, demoiselle d’honneur | Costume : l’Apiéceur | Chaussures du marié : Geox | Lieu & Déco (Toulouse) : Lieu : Le Domaine de Fajac la Selve, à Pech Luna | Fleurs : Rouge Pivoine, à Ramonville St Agne | Traiteurs : Traiteur (midi) : Goûts et Saveurs à Toulouse | Food Truck (soir) : Les Mecs au Camion | Pâtisseries : Janane | Pièce Montée : Chocolaterie Lopez | Champagne : Champagne Cuiret Père et Fils (1 Rue des Gouttes d’Or, 51190 Oger, France / 03 26 57 53 05) | Organisation & Papeterie : Wedding Planner : nous-mêmes, épaulés par une séance de coaching chez Ma Vie de Bohême | Faire-part et papèterie : Happy-Kuri (Christelle)| Blog de Mariage : Christelle & Jean-Rémi (les mariés) | Photographe (et installation du Photo-Booth) : l’incroyable Willy Brousse | Jeux en bois : Animation-BCD | Musiciens : Philippe et Alban, les frères du marié | Fleuriste : Le Fleuriste du coin | Lieu : Bar La Grange

Samedi 4 février 2017
8€ / personne en prévente – 10€ sur place
17, rue Commines – 75003 PARIS
Métro Filles du Calvaire

Caroline et Sébastien ont imaginé un mariage industriel aux couleurs de l’automne au superbe domaine Les bonnes joies. Une journée toute en douceur photographiée par Pierre Atelier.

Caroline partage avec nous leur histoire… “Sébastien m’a demandé en mariage lors d’un fantastique séjour à NYC en novembre 2016, et plus précisément le lendemain de notre arrivée, après un tour en hélicoptère. Il m’avait écrit une très jolie lettre me demandant de l’épouser et me tendait une magnifique bague…
Je n’avais jamais rêvé mon mariage avant ce jour, nous avons donc tout imaginé et construit ensemble, c’est important je trouve, surtout que le futur marié s’est beaucoup impliqué dans les préparatifs.”

“L’organisation du mariage a été un réel plaisir ! Nous avons mis 10 mois à organiser ce mariage, nous avons fait de très belles rencontres, nous avons apprécié chaque moment des préparatifs ( même si nous avons eu quelques moments de panique la dernière semaine ).

Au début nous n’avions pas vraiment d’idée précise de ce que nous voulions pour notre Jour J, nous nous sommes donc beaucoup inspirés de blogs et avons laissé libre expression à nos goûts. Une chose était sûre : nous voulions un mariage d’automne, la date a donc été fixée au 08/10/16. Nous avons débuté ces préparatifs par le choix de la salle et nous avons eu un immense coup de cœur pour Les Bonnes Joies située dans notre département natif : les Yvelines. Le thème était tout trouvé, ce serait un mariage industriel.

En terme de décoration, et c’est la notre fierté, nous tenions à faire le maximum de choses par nous même, mission accomplie puisque nous avons tout réalisé avec du matériel de récupération et des DIY ( cagettes en bois, bougies homemade pour les cadeaux invités et les tables, supports des menus, plan de table, arche pour la cérémonie laïque, décoration florale… ).”

“N’étant ni baptisée ni croyante je n’ai jamais imaginé me marier à l’église, nous avons donc choisi d’organiser une cérémonie laïque dont nous avons confié les commandes à une amie proche. Ce fut un moment très intense et rempli d’émotions dont nous nous souviendrons toujours !”

un moment en particulier

“J’ai tout adoré dans ce mariage, des préparatifs au brunch du lendemain, mais le moment de dire « oui » à la mairie a été particulièrement marquant pour moi, je me suis rendu compte à cet instant de la chance que j’avais d’être si bien entourée !

les adresses

Photographe : Pierre Atelier | Vidéo : Anne Cohuet | Lieu : Les bonnes joies | Traiteur : Délices éphémères | Robe : Modèle Winston de Maison Floret | Coiffure : Claire Baudry |  Maquillage : Raquel de So beauties | Chaussures : ballerines Eram  |  Costume du marié : L’apiéceur – Sur Mesure |  Chaussures du marié : Finsbury |  Cravate : Tie Rack | Box photos : VIPBOX | Fourniture des fleurs et bons conseils : Mademoiselle Fleurs – Villepreux | Papeterie : via le site faire part créatif |

Samedi 4 février 2017
8€ / personne en prévente – 10€ sur place
17, rue Commines – 75003 PARIS
Métro Filles du Calvaire

Couleurs d’automne et ambiance sous bois aujourd’hui sur le blog avec cet éditorial mariage imaginé par Camille de Parisian Inspired avec l’aide de Venice Pines  et photographié par Pierre Atelier entourés d’une belle brochette de professionnels et dont vous pourrez aussi découvrir la vidéo ici.

Et parce que toute l’équipe avait envie de vous gâter en cette fin d’année, vous avez la possibilité de remporter votre robe de mariée courte signée Organse ! Pour participer il vous suffit de laisser ici un petit commentaire mais aussi pourquoi pas sur le compte Instagram de La mariée aux pieds nus  pour multiplier vos chances de gagner !

Camille nous en dit un peu plus sur ses inspirations…”J’ai toujours été fascinée par la Forêt de Fontainebleau, son immensité, ses chemins aux aspects presque oniriques. C’est ce décor qui a inspiré notre shooting “Woodland Love”. Nous avons imaginé un moment suspendu dans le temps, une ballade dans cette nature sublimée par les couleurs de l’automne. Les feuillages au sol sont bruns, orangés et les arbres encore si verts. Nos amoureux se perdent dans les bois et se retrouvent pour une cérémonie symbolique dans une jolie clairière. La mariée est rêveuse, sensuelle, le marié lui attentif et protecteur.”

“Le choix de la décoration s’est porté sur des éléments chaleureux qui contrastent avec la fraicheur automnale: du bois, des tapis, des bougies… La scénographie est simple, les éléments naturels se suffisent à eux-mêmes. Le côté plus sophistiqué est apporté par quelques beaux objets vintage mais surtout par les magnifiques compositions florales: mélange de pourpre et de rouge soutenu. Pour se réchauffer nos amoureux partagent un superbe naked cake et une tasse de chocolat chaud. “

“Cet éditorial est le fruit d’une très belle collaboration. Une équipe joyeuse, de très belles rencontres et de vraies amitiés.”

clôture des participations
le mardi 20 décembre 2016 à minuit

Concours valable uniquement pour les mariées de France Métropolitaine, valable pour la robe de mariée courte mentionnée dans l’article, en taille 38. Retouches à la charge de la gagnante.

crédits

Photographe : Pierre Atelier | Organisation : Parisian Inspired | Vidéo :  Les Bandits | Robes : Organse | Décoration : Venice Pines | Location de mobilier : Artis Evénement | Fleurs: Drissia | Costume : L’apiéceur – Sur Mesure | Accessoires : Artetfacts Paris | Papeterie: Mister -M- Studio | Coiffure : Florence Dottel fd.hairparis | Gâteau : Amandine Buffe | Maquillage : Ludivine François | Mariés : Matilde Simone – Kevin Stranart