Cap sur la Provence et les Domaines de Patras aujourd’hui, avec le mariage champêtre de deux amoureux photographié par Lorenzo Accardi… Nadine et Vincent ont imaginé une journée simple et joyeuse en vert et blanc, une superbe cérémonie sacrée et ont passé un merveilleux moment qu’ils partagent avec nous…

“Nous nous sommes réellement rencontrés il y a 9 ans sur les bancs de notre école d’ingénieur dans le cadre d’un projet de construction. Je dis « réellement » car de mon côté j’ai découvert Vincent deux ans plus tôt en visionnant ses vidéos déjantées qu’il postait sur Dailymotion, sans savoir que je serai amenée à le rencontrer, notre école regroupant plus de 4000 personnes.”

“Pour l’organisation, à l’image de notre relation, nous avons pris notre temps : nous nous sommes mariés civilement en petit comité un peu moins d’un an après la demande, et une année s’est encore écoulée jusqu’à la cérémonie qui a rassemblé tous nos proches. Ceci nous a permis de faire durer le plaisir et mais aussi de laisser murir nos idées, nos envies … Le choix des Domaines de Patras a été une évidence. Ce fut un véritable coup de cœur : des lavandes à perte de vue, un charme fou…”

“Nous avons pris plaisir à imaginer chaque détail de cette journée. Nous souhaitions une ambiance champêtre avec quelques touches orientales pour représenter mes origines marocaines. Notre famille et nos amis nous ont énormément aidés, nous permettant ainsi d’aller au bout de nos idées.

Notre maître de cérémonie, un ami très proche, l’a surnommé cérémonie sacrée. Nous avons adoré son idée ! Avec nos pères et nos témoins, ils nous ont offert le plus beau des cadeaux, une cérémonie qui nous a fait passer des larmes d’émotion aux éclats de rire un nombre incalculable de fois.”

un moment en particulier

Notre cérémonie sacrée, les surprises de nos proches pendant le repas, nos multiples EVG-JF, notre kidnapping pour une escape room entièrement personnalisée, découvrir tous les mots de notre Dico d’Or…

un conseil à partager

Suivre ses envies et ses intuitions ! Profiter des préparatifs avec votre moitié, vos amis, vos familles… Ce sont des moments précieux. Et surtout, le jour J, lâchez-prise et profitez de chaque instant ! Nous étions sur un nuage et n’allions laisser aucun imprévu nous y déloger !

les adresses

Robe : Caroline Schatz à Valence ( c.schatz@free.fr ) | Chaussures : River Island | Bijoux : Asos et bijoux de famille | Mise en beauté : Valérie de chez Rose Poudré | Coiffeuse : Stéphanie de chez Stéphanie Coiffe | Costume et chaussures : Zara | Nœud papillon et ceinture : Asos | Chemise : Sandro | Photographe : Lorenzo Accardi | Vidéaste : Bacquier Production | Fleurs : Evelyne de chez Fleurs de Provence à Saint Paul trois Châteaux | Lieu : Domaines de Patras à Solérieux | DJ : Yazid de chez Backstage | Décoration : les mariés | Faire part et papeterie : conçus par les mariés et imprimés sur internet |

Imaginez un weekend en Corse, une cérémonie dans une église surplombant la mer, une arrivée des mariés en bateau et une ambiance incroyable autour de deux amoureux passionnés, portés par la joie d’être entourés de ceux qui leur sont chers… Noémie et Matthieu partagent avec nous leur mariage à Porto Vecchio immortalisé par les talentueux  Coralie Lescieux et Record You.

la demande en mariage

“Matthieu et moi une addiction que nous partageons : les bouts du monde, loin des sentiers battus, les lieux dont la beauté majestueuse est préservée. Et c’est dans un lieu coupé du monde, au Maroc, dans le désert, avec pour seul décor les dunes, la voie lactée et des dizaines de lanternes semées dans le sable, que Matthieu m’a demandée en mariage 7 ans après notre rencontre. On aime se surprendre, et cette fois-ci, lorsqu’il m’a donné rendez-vous sans me préciser où nous allions, il a clairement réussi son coup. Tout a commencé par un mot sur mon clavier d’ordinateur me donnant rendez-vous à la Gare de Strasbourg. Nous avons sauté dans un train pour Paris. J’étais convaincue qu’un week-end parisien se préparait. Après un dîner dans un petit restaurant que nous aimons, notre chauffeur prend la direction de l’aéroport. Nous avons dormi sur place, dans un hôtel face au tarmac…romantique !! Aux aurores, direction l’aérogare. Nous partons pour Ouarzazate !

Nous sommes déjà allés au Maroc plusieurs fois, mais pas à Ouarzazate. Je ne comprends pas ce qui se passe, je le questionne. Il ne lâche rien ! Je pense secrètement que ça pourrait ressembler à une demande en mariage, mais je me sors vite l’idée de l’esprit pour éviter toute déception… Nous arrivons. Une voiture nous attend. Nous roulons. La voiture s’arrête enfin, au cœur de la palmeraie de Skoura. Autour de nous, des oliviers, des palmiers, des forteresses traditionnelles faites de terre couleur ocre. Nous pénétrons dans une kasbah, immense, qui nous laisse sans voix, un lieu préservé, authentique, brut, restauré avec un goût et une simplicité inégalables. Nous avons à peine eu le temps de nous installer que nous repartions déjà pour 5 heures de route direction le désert…

La suite vous vous en doutez : les dunes à perte de vue, une tente berbère, et une demande en mariage inoubliable…”

“Pour notre mariage, nous rêvions d’une parenthèse loin de nos lieux de vie habituels, sur plusieurs jours, dans un lieu qui soit préservé et accessible pour que tous nos amis, quel que soit leur budget, puissent être à nos côtés.”


“Dans l’esprit de Matthieu et dans le mien, sans même que nous ayons besoin de nous concerter, c’est immédiatement la Corse qui s’est imposée. Là-bas, nous nous sentons bien, les paysages sont à couper le souffle, la Corse est authentique et sincère, et les habitants de l’île sont à l’image de la terre qui les a vus naître…”

le mariage

“Nous imaginions notre mariage comme une parenthèse, quelques instants de pur bonheur distillés au son des chants Corses, au cœur du maquis, au cours desquels chacun trouverait sa place et profiterait, loin des préoccupations du quotidien. C’est pour cela que nous avons fait le choix de nous marier sur 3 jours, pour que ces moments durent, pour profiter plus longtemps de nos invités et pour tenter de faire ressentir l’émotion de ce moment coupés du monde.”

“Le vendredi soir, la cérémonie civile a été célébrée à l’Hôtel de Ville de Porto-Vecchio, puis tous nos invités se sont retrouvés  autour d’un cocktail, face à la mer et aux îles Cerbicales. La cérémonie civile en elle-même était bien plus émouvante que nous l’avions imaginé, l’adjointe au Maire que nous avions rencontré quelques jours plus tôt nous a touchés par ses paroles sincères et bienveillantes qui resteront gravées dans nos mémoires, de même que les larmes de nos invités.

Nous pensions que la soirée qui suivrait serait calme. C’était sans compter sur nos amis qui se sont donnés le mot pour mettre le feu sans attendre le samedi !

Samedi 9 juillet, le Grand Jour ! J’ai quitté Matthieu le vendredi soir après le cocktail d’accueil et suis partie passer la nuit et me préparer dans un hôtel reculé proche de l’Eglise, en petit comité avec mes trois témoins. Elles m’ont rejoint pour le petit déjeuner puis nous avons passé la matinée les pieds dans le sable. Après une pause déjeuner, les yeux tournés vers la mer dans laquelle viennent se noyer les falaises crayeuses des abords de Bonifacio, nous nous sommes préparées toutes les 4. Au programme : rigolades, champagne et grands développements sur le maquillage et la coiffure du jour J .

Du côté de Matthieu, ses témoins et quelques amis l’ont rejoint à la maison avant de partir passer la journée dans une petite crique. Au menu : pas de briefing maquillage, mais des bouteilles de rosé, de la charcuterie corse, du fromage et des éclats de rire les pieds dans l’eau !”

le meilleur moment

“Nous avons tous les deux une foule de moments dingues qui nous reviennent en tête…Si nous devions choisir quelque chose d’inoubliable, qui nous a bluffé, ce serait l’atmosphère, l’ambiance, l’énergie, l’alchimie lors de la soirée du samedi qui a suivi la célébration religieuse. Nous sommes arrivés en bateau sur la plage, les invités nous attendaient, et nous avons dansé immédiatement, pieds nus dans la sable. Tra Di Noi, le groupe exceptionnel qui jouait durant l’apéritif, a enchaîné les morceaux gipsy, rythmés, au son de la guitare. On a dansé, tournoyé sans limite. Nous sommes passé à table à 23h30 et à peine nos invités installés, ils se sont relevés pour faire tourner leur serviette pendant que nous tournions autour des tables au son de Hello de Martin Solveig ! Après le dîner, je suis vite allée me changer avant de lancer une « Première danse » loin d’être classique : Wake Me Up Before You Go Go de WHAM. L’ambiance n’avait pas eu le temps de se calmer qu’elle était déjà relancée ! Je crois que c’est la décharge d’amour reçue durant cette journée nous a porté ! Ce sentiment qui nous a envahis, on l’a adoré !”

un souvenir en particulier

Matthieu : “Comme nous avions une demi-heure de route à faire avec mes témoins, nous avions décidé de rester habillés casual dans notre Méhari pour rouler vers l’Eglise, et de nous changer sur place à l’arrière de l’Eglise. Je ne suis jamais en avance, je n’étais pas non plus en avance ce jour là. Lorsque nous sommes arrivés, tous les invités étaient déjà rassemblés devant l’Eglise. Et moi, j’étais devant eux en bermuda et en espadrilles. Fou rire, et changement rapide de tenue. Les invités rentrent, je rejoins ma mère, la musique débute et raisonne à l’extérieur de la bâtisse de pierre accrochée aux rochers. Nous rentrons, nous avançons. Le morceau choisi, Petrosgiani, est sublime. Les chanteurs sont sublimes. J’avais toujours dit : « Je serai un marié qui ne pleure pas ». Au moment du refrain, je fonds en larmes. J’attends Noémie face à l’autel, dos à l’entrée. Elle arrive. Ma mère me prend le bras, je me retourne, elle est debout, face à moi, dans l’encadrement de la porte, entourée du halo créé par le soleil qui brille à l’extérieur. Mes larmes redoublent, elle est belle. Cet instant, cet instant où elle avance vers moi, est le souvenir absolu que je garderai toujours de ces trois jours.”

Noémie : “Je garde une image très précise de l’instant où j’ai enfilé ma robe, entourée de mes témoins, en train de penser que le moment est venu. Une solennité particulière vous envahit à cet instant. Mais mon plus beau souvenir est, comme pour Matthieu, la messe. Nous avions eu un véritable coup de cœur pour l’Eglise de la Trinité à Bonifacio. Elle est située sur un piton rocheux avec une vue imprenable sur Bonifacio et lorsqu’on est chanceux on peut même apercevoir la Sardaigne. De ce lieu se dégage une émotion indescriptible et tout le déroulé de la messe a été chargé de cette émotion. J’étais véritablement ailleurs comme transportée par cette spiritualité, par les chants de Tra Di Noi et de Battista Acquaviva. Je n’oublierai jamais l’émotion qui s’est dégagée de ce moment unique.”

un conseil à partager

Le mariage est un moment unique, alors construisez-le à votre image, invitez ceux qui vous aiment et que vous aimez. Il n’y a pas de bon algorithme pour réussir un mariage. Pour nous, le mariage réussi est celui qui ressemble aux mariés et qui est fait d’amour et de sincérité. Notre mariage représente ce que nous aimons en termes de lieux, d’atmosphères, de déco…et plus que tout, notre mariage nous a semblé si particulier parce que nous étions entourés de ceux que nous aimons, dans la sincérité et la simplicité.
Tout faire pour n’avoir plus qu’à profiter une fois le JOUR J arrivé ! Si le budget le permet, prévoir un wedding planner, ou au moins une personne pour vous aider à gérer l’organisation matérielle, à tout mettre en place. Deux vertus à cela : vous êtes moins stressés et vous profitez ; vos témoins, qui constituent votre cercle proche, sont moins occupés avec les contingences matérielles et profitent avec vous !”

“Nous nous étions jurés de profiter de chaque instant, de ne pas stresser, d’avoir les yeux grand ouverts pour ne rien rater ! Malgré cela, on ne profite pas de tout ni de tout le monde ! Alors surtout, même si tout le monde vous le dira, profitez de chaque instant, en engrangez tout l’amour que vos invités vont vous donner.
Si possible, essayer de faire en sorte qu’une grande partie des invités se rencontre avant le mariage  (petite soirée la veille par exemple). Le Jour J, l’ambiance s’en ressent puisqu’on zappe la gêne des premières minutes, lorsque personne ne se connaît !

les adresses
Vidéo : Record You | Photo : Coralie Lescieux | Robe vendredi : Delphine Manivet | Robe samedi : CELESTINA AGOSTINO | Lieu : Christian Feyfant | Wedding planner : Oh Happy Day – Mariage en Corse | Chanteuse Eglise : Battista Acquaviva | Fleurs : Annie Fleurs – Porto-Vecchio | Cocktail du vendredi : La baie de Pinarello | Costume marié vendredi : Ralph Lauren | Costume marié samedi : Dior Homme | Coiffure Make up : Belezza HairDesigner Make Up | DJ : Jean-Baptiste Leccia | Groupe de musiciens : TRA DI NOI |

16

Sep

2016

2 Com.

Au bord du lac
-

Imaginez un joli dimanche de printemps, le soleil qui réchauffe doucement la terrasse de bois d’un chalet au bord de l’eau, la douce langueur d’une journée en amoureux, à ne rien faire à profiter de l’instant… Steph et Robin aka Bubblerock et Véronique de Quelque chose de Bleu partagent aujourd’hui avec nous ce bel éditorial au bord d’un lac…

Véronique nous en dit un peu plus sur ses inspirations…”Avec Steph de Bubblerock, nous avions depuis longtemps l’envie de relater une histoire au caractère personnel au travers de scènes de vie authentiques dans lesquelles la relation naturelle des sujets prendrait tout son sens.”

“En découvrant ce petit coin de paradis au bord du lac ( lieu privé ), le scénario a rapidement pris forme dans nos esprits avec un message fort sur l’importance de déconnecter de nos vies sous l’emprise numérique.

« By the lake » est  un shoot sur le concept du “slow living”, une ode aux retrouvailles pour deux amoureux recherchant un moment de vie plus calme et plus authentique, le temps d’un weekend. Autour d’instants stylisés (préparation du petit déjeuner, « chilling » en amoureux ou dîner entre amis), l’idée était de « lâcher prise » : laisser l’histoire se dérouler pour mieux  la retranscrire au travers d’une représentation simple et authentique de ce vrai couple et de leur relation.”

Les adresses

Photographie : Steph et Robin pour Bubblerock | Direction artistique – styling : Véronique Lorre pour Quelque chose de Bleu | Food : Julia, La pose gourmande | Mua : Johan Yvon – Joh | Accessoires et mobilier : Rêve de brocante | Modèles : Rachel & Levi | Développement : Carmencita Film Lab

Inspirés par la mer, et les couleurs si particulières de la région, Alain M. et Sandrine de Lucky You Events ont imaginé cet éditorial accroché au falaises balayées par la brise salée dans la chaleur de la lumière du soir…

“C’est la beauté lumineuse de la roche rouge, caractéristique du massif de l’Estérel, qui nous a attirés dans une calanque près de Saint-Raphaël, pour une séance dont le but consistait à capter toute la sensualité commune du rivage et du corps féminin. La couleur ocre des falaises renvoie un aspect minéral qui convenait à ma vision organique du shooting.”

“Balayée par la brise marine, partagée entre la roche et la mer, la calanque est le lieu idéal pour une réunion entre le corps humain et son environnement. L’organique y rejoint le côté brut, sauvage, de la roche volcanique et des galets. À travers ce paysage exceptionnel, aux couleurs si prononcées, nous avons cherché à traduire l’intimité du lien qui unit la mariée à la nature.”

“Pour certains, l’Occitanie n’est qu’un mythe. Nous avons voulu matérialiser ce mythe et lui donner un corps. La mariée devient elle-même un symbole de cette région : elle se lance à la recherche de sa propre histoire, ses pieds nus frôlant le sol que foulèrent ses ancêtres.”

“Partie intégrante de la scénographie proposée par Sandrine de Luck You Events, les objets qui entourent la mariée sont les représentations de cet héritage ancien. Celle-ci tient une pierre sur laquelle est gravée une croix occitane, dont les branches, représentées par des rameaux feuillus, rappellent la symbolique végétale. La matière minérale, elle, est convoquée à travers la pierre de géode : une « pierre des anges » d’un bleu céleste qui, selon la légende, permet à l’humain d’entrer en contact avec des plans spirituels.”

“La fluidité de l’eau, nous la retrouvons dans la robe de la mariée, une création Carnet de Mariage : elle est à la fois sensuelle et légère, propice à se laisser effleurer par les vents. La mariée elle-même reste naturelle, organique : coiffure et maquillage (par Sophie Kilian) sont à l’unisson, tout en subtilité, étudiées pour magnifier la beauté naturelle. “

“Pour sublimer le décor, nous avons choisi d’utiliser des matériaux qui rappellent la nature : table en bois brut rehaussée d’une bande de soie, plats en céramique, couverts en laiton, poterie en terre cuite. Les assiettes bleues renvoient à la couleur de la mer et les fleurs diffusent d’apaisantes nuances pastel. Pour finir, les invitations et les menus sont rédigés dans une écriture soigneusement calligraphiée, pour une papeterie elle aussi organique.”
les adresses

Photographe : Alain M. | Scenographie et Direction Artistique : Lucky You Events | Fleurs : Lucky You Events | Coiffure et Maquillage : Sophie Kilian | Modele : Victoria De Matteis | Robe de Mariee : Carnet de Mariage | Bague : Myrtille Beck | Mini wedding Cake : Les Gateaux Creatifs de Val | Papeterie : Graphikkart | Ruban de soie : Orchidee de Soie | Developpement et scan: Carmencita Film Lab |