Mathilde Marie – Robes de mariée – Collection 2020

Mathilde Marie - Robes de mariée - Collection 2020 - Blog mariage : La mariée aux pieds nus

Découverte aujourd’hui des images de la collection 2020 de la créatrice de robes de mariée Mathilde Marie photographiée par Alice Jacquemin.

Il était une fois… serait un bon début pour décrire la collection 2020 de Mathilde Marie. Avec sa manière personnelle d’associer lignes rétro et détails contemporains, la créatrice dessine treize silhouettes, comme autant de personnages tout droit sortis d’un film ou d’un roman. Telles des héroïnes de leur propre histoire, élégante Dolores, romantique Adélie, douce Ysaé, pétillante Miléna… chaque robe est imaginée comme un récit où la mariée évolue dans les rues de Paris, puis se repose dans un bar aux accents art-déco.

Le paon, cet oiseau majestueux, est source d’inspiration pour son élégance et sa fierté. Ses plumes se révèlent en motif sur l’une des matières de prédilection de la créatrice : la dentelle de Calais. Douce et graphique, elle habille les dos, pare les ceintures et couvre délicatement les épaules. Associée à quelques arabesques et autres dessins plus floraux, la plume de paon se déploie et résonne comme une ode à la féminité.

Dentelle du Puy et dentelle au lacet sont également à l’honneur. Par leurs lignes plus structurées, elles soulignent un décolleté, qu’il soit plongeant ou plus discret, font office de bretelles, ou encore dessinent une taille.

Tailles hautes ou basses, Mathilde Marie travaille comme toujours la ligne. Elle propose cette année, pour la première fois, des tailles empire, soulignant la cambrure et créant un profil galbé, rehaussé d’une rangée de perles nacrées.

Les robes, en crêpe de soie lourd, en crêpe de Chine ou en georgette, évoquent des silhouettes pures. La mousseline, plus vaporeuse, s’envole avec panache, et complète cette gamme de soies fluides chère à la créatrice. Des jeux de transparence, où la mousseline est superposée à la dentelle, voilent et dévoilent subtilement les bustes. Des manches courtes, papillon ou 3/4 sont proposées, et Mathilde Marie pense aux mariées d’hiver avec un pull en fil mohair et mérinos, doux et léger, porté à même la peau.

Cette année, béret, capeline, cloche et borsalino, parés de plumes de paon blanc, offrent un caractère particulier à ces mariées citadines et raffinées. Créés en collaboration avec Clotilde Toussaint, modiste et meilleur ouvrier de France, ces quatre accessoires phare ont été pensés en parfaite harmonie avec la collection.

Crédits

Photo : Alice Jacquemin | Maquillage/coiffure : Rika Bitton | Modèle : Yasmine Ravel | Chapeaux : Mathilde Marie x Clotilde Toussaint | Accessoires de cheveux et bijoux : La Chambre Blanche | Lieu : Hotel L’Echiquier Opéra Paris |

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.