Un mariage simple et convivial en Australie

Un mariage simple en Australie - Photos : David Latour - Blog mariage : La mariée aux pieds nus

Cap sur l’Australie aujourd’hui sur le blog pour le mariage simple et convivial d’Aurélie et Chris immortalisé par David Latour et Less is more. Une journée imaginée avec soin par les mariés, qui ont réussi à combiner leurs envies et leur budget serré. Pari réussi ! On adore l’esprit de cette journée.

La mariée partage leur histoire… »Chris et moi nous sommes rencontrés en 2009 lors d’un échange universitaire à Exeter en Angleterre, une année qui reste à jamais gravée dans nos mémoires. Dès le début, nous pensions que cette histoire n’était pas vouée à durer, Chris étant australien et moi française. Cependant, lorsque notre séjour s’est achevé 5 mois plus tard, se dire au revoir s’est révélé beaucoup plus difficile que prévu. Chris a donc changé son billet retour pour rester quelques semaines en France avec moi et après ça il est devenu évident que nous pouvions pas nous séparer. S’en sont suivis dix longs mois de relation longue distance, à s’appeler sur skype tous les jours et à tomber toujours un peu plus amoureux l’un de l’autre. C’est en décembre 2009 que le projet de suivre Chris en Australie est né. Après trois semaines de vacances à Sydney, je suis tombée sous le charme de cette ville et pouvais m’imaginer y vivre. A partir de là, tout s’est enchaîné très vite. J’ai fini mes études en France et Chris les siennes en Australie, il m’a rejointe en mai et après six mois à vivre ensemble en France, nous sommes partis nous installer à Sydney, où nous vivons depuis presque 8 ans maintenant. »

La demande en mariage

« Le mariage n’avait jamais vraiment fait partie de nos projets, pour être honnête. Nous sommes ensemble depuis maintenant presque 10 ans et nous nous étions toujours dit que le mariage ne changerait rien à notre quotidien. C’est au final l’idée de réunir nos familles et amis et de célébrer notre amour parmi tous ceux qui comptent pour nous qui nous a séduite. Vivre en Australie, c’est vraiment fabuleux, cependant, c’est aussi très difficile. Que nous soyons en France ou à Sydney, nous avons toujours une sensation pesante de manque. Se marier, c’était donc pour nous l’occasion d’enfin réunir ces deux parties de nos vies, ne serait-ce que l’espace d’une journée.

Chris m’a fait sa demande de la façon la plus « nous » qui soit. En haut d’une montagne, lors d’une randonnée. Je ne m’y attendais pas, ce qui n’était pas gagné d’avance étant donné que j’avais découvert la bague accidentellement quelques mois auparavant ! Après cet incident, Chris m’a fait patienter, au point que j’ai presque cessé d’y penser. Ce jour là, c’était moi qui avait suggéré la randonnée, j’étais donc loin de penser que Chris me ferait sa demande. Nous sommes arrivés au sommet et nous sommes assis pour contempler la vue, seuls, comme coupés du monde. Chris a sorti une petite boîte de son sac et il n’avait même pas encore commencé à parler que ses yeux émus avaient déjà tout dit. »

le mariage

« Nous voulions un mariage simple, qui nous ressemble, et voulions que nos familles y jouent un rôle central. Nous avons décidé de nous marier en Australie plutôt qu’en France, tout simplement car nous y avons plus de souvenirs en tant que couple et d’endroits qui nous sont chers, mais aussi pour simplifier l’organisation de l’événement. Afin que ma famille proche puisse faire le déplacement, nous avons dȗ choisir une date en juillet, le plein hiver en Australie, ce qui à la base n’était pas idéal. Cependant, ce choix s’est finalement révélé parfait pour l’atmosphère que nous voulions créer. Un esprit nature et convivial, avec des feux de camp, du vin chaud et des couvertures dans lesquelles s’envelopper pour rester au chaud. »

un souvenir en particulier

« Difficile de choisir un seul souvenir de cette journée ! Il y en a eu tellement, à commencer par ma petite nièce qui s’est spontanément mise, bras ouverts, en plein milieu de l’allée lors de mon entrée au bras de mes parents, pour s’écrier “tatie t’es trop jolie!!”.

La cérémonie a bien sûr été un moment très émouvant pour nous deux, en particulier quand nous nous sommes lus nos voeux, cependant je pense qu’écouter les discours de nos familles et amis proches reste un de nos meilleurs souvenirs. Ma mère en particulier, a fait un discours en anglais alors que c’est une langue qu’elle ne parle pas, ce qui nous a beaucoup touché tous les deux. Ma nièce de 6 ans a également lu un poème qu’elle avait écrit elle même, et qui m’a fait fondre sur place. Nous avons été submergés d’amour toute la journée et n’avons cessé d’avoir les larmes aux yeux. Et en fait pour moi c’était ça le plus beau, me poser et réaliser que tous les gens que j’aime étaient là, autour de nous, et les voir s’amuser et passer un bon moment tous ensemble et surtout de me dire qu’ils étaient tous là pour nous. Un pur moment de bonheur et de gratitude. »

Conseil pour les futurs mariés

« Déléguez ! Nous avons voulu faire beaucoup de choses nous-mêmes et avons la chance d’avoir une famille et des amis géniaux qui n’ont pas hésité à mettre la main à la pâte le jour J. C’était vraiment formidable de pouvoir compter sur eux et je leur en suis éternellement reconnaissante mais je regrette que nous n’ayons pas engagé une ou deux personnes pour que tous les invités puissent profiter de la soirée à 100% au lieu de courir pour nous faire plaisir. Notre conseil le plus important cependant : profitez de chaque instant ! On entend toujours dire que c’est une journée qui passe à une vitesse folle et ca ne pourrait être plus vrai ! »

les tenues des mariés

« Que ce soit Chris ou moi, nous ne voulions pas dépenser une fortune sur nos tenues. Nous voulions quelque chose de joli mais simple. Et même si j’admets avoir passé des heures à regarder les magnifiques robes de chez Grace Loves Lace, ou encore Rue de Seine, j’ai finalement choisi une robe de la « bridal collection » de Spell and The Gypsy Collective, une de mes marques australiennes favorites, basée à Byron Bay. J’ai commandé ma robe sur internet et su instantanément que c’était la bonne. C’est la seule robe que j’ai essayée et je n’ai aucun regret. Chris, lui, a opté pour des chinos et une veste qu’il a commandés sur ASOS, le tout accompagné d’une cravate fleurie trouvée sur Etsy.

Nous aimions tous les deux le look dépareillé pour nos témoins et leur avons laissé carte blanche, avec pour seule condition que les tenues aient un minimum de cohésion et que les couleurs soient « nature ». A ma plus grande surprise, ce sont les garçons qui ont mis le plus longtemps à s’organiser mais le résultat était exactement ce que nous avions en tête. »

La recherche du lieu

« Nous n’avons visité qu’un lieu et en sommes tombés sous le charme immédiatement. Amoureux de nature et de grands espaces, nous voulions que le mariage se déroule sur la sauvage « south coast » de la Nouvelle Galles du Sud, un lieu qui nous est cher, puisque c’est là que nous nous échappons pour camper avec notre van dès que nous en avons l’opportunité.

Le petit village de Bawley Point s’est imposé comme une évidence. C’est là que Chris et sa famille ont passé la plupart de leurs vacances lorsqu’il était enfant et c’est un des premiers endroits qu’il m’a fait visiter lorsque je suis venue en Australie pour la première fois. C’était également l’endroit que mes parents avaient préféré lors de leur premier séjour en Australie. Bawley Bush Retreat avait tout ce que nous cherchions. De quoi loger un bon nombre d’invités tout le weekend, un lieu en pleine nature, disponible du vendredi au dimanche et l’autorisation d’allumer des feux de camp.

Afin de ne pas exploser notre budget, nous avons décidé d’acheter nos fleurs en gros. Par chance, nous connaissions une « ferme à fleurs”, désormais maison d’hôte, à côté du lieu du mariage. Nous voulions absolument des fleurs natives de l’Australie et avons été servis ! Linda, la propriétaire et fleuriste improvisée a également gentiment accepté de créer mon bouquet ainsi que ceux de mes demoiselles d’honneur. Pour le reste, nous avons fait nous-mêmes les compositions, avec l’aide précieuse de nos amis et de nos familles encore une fois, qui ont également glané des feuilles d’eucalyptus et de fougères pour décorer les tables. Le résultat nous a bluffés ! »

« Nous voulions que nos invités mangent bien sans casser notre tirelire et voulions absolument éviter le repas assis avec entrée/plat/dessert. Nous avons donc opté pour une magnifique grazing table par « The Collector’s Nest » (une vraie œuvre d’art !) et de délicieuses pizzas au feu de bois par « The Wandering Woodfire Oven ». Nos invités étaient ravis et nous avions assez pour continuer à picorer toute la nuit et rester en forme pour danser ! (et accessoirement aussi pour le lendemain)

Pour les gâteaux, nous avons fait appel à une amie de la famille qui tient également un café et qui détient le secret du meilleur « carrot cake » au monde (oui oui). Elle nous a concocté une variété de gâteaux et tartes rustiques. Un vrai délice ! »

« Pour la musique, nous avons décidé de faire l’impasse sur le DJ, et de simplement utiliser deux playlists sur Spotify, une pour le repas et une pour danser. Nous avons également fait appel à Harper Martin, une jeune musicienne du coin qui nous a régalé les oreilles du son de sa jolie voix et de sa guitare entre la cérémonie et le repas. »

Le mariage côté déco

« Nous n’avions pas le budget pour un wedding planner et encore moins un décorateur et de ce fait, la décoration a été majoritairement imaginée et conçue par nous , à l’exception de quelques articles que nous avons loués tels que les tonneaux, les guirlandes guinguette ou encore les jeux de pelouse. Chris s’est occupé de la fabrication des panneaux et de l’arche pour la cérémonie, tandis que je me suis chargée des fanions, des cadeaux pour les invités, et de collecter différents objets ci et là. Beaucoup d’objets font en fait partie de la déco de notre maison ! Ca nous a pris beaucoup de temps et je dois admettre que ca nous a aussi beaucoup stressés mais au final nous étions tous les deux vraiment satisfaits et fiers de notre travail (et de celui de notre famille et nos amis, qui nous ont aidé à tout installer le jour J) ! Nous avons passé de super moments ensemble grâce à ces préparatifs, que ce soit à ramasser des fleurs, découper, poncer, peindre, coudre, perforer des feuilles d’eucalyptus à la main pour faire des confettis “eco friendly” ou encore à nettoyer le sol de notre cuisine couvert de cire après un accident lors de la fabrication des bougies pour la cérémonie…

Au bout du compte, même si le tout était loin d’être parfait, comme ce qu’on peut voir sur pinterest ou sur les blogs de mariage, le jour même, rien de tout ça n’avait d’importance. »

« Nous avons fait appel à Carla McRae pour créer un portrait de nous deux que avons ensuite utilisé pour créer nos propres invitations. Avoir de belles images de notre mariage était pour nous une priorité, c’est pourquoi, avant même que la date du mariage ne soit fixée, nous avons immédiatement contacté David et Léa – aka David Latour et Less is more films – dont nous sommes complètement fans et qui restent la plus belle rencontre de ce mariage.

Nous les avions en fait déjà rencontrés lors du mariage de ma soeur. Le courant était bien passé et nous avions vaguement parlé de cette idée un peu folle de les faire venir en Australie si nous nous mariions un jour. Un an et demi plus tard, ils étaient toujours partants, pour notre plus grande joie. Nous avons convenu d’une date, réservé les billets d’avion et hop le tour était joué! David et Léa (et leur adorable petite Rachel, également de la partie) ont été tout simplement géniaux, que ce soit avant, pendant ou après le mariage. Ils ont su nous mettre à l’aise tout de suite et nous gardons d’ailleurs un excellent souvenir de la session que nous avons faite le vendredi soir avant le mariage. Une session qui nous a permis de souffler et de nous retrouver après une journée passée à courir et à stresser.

Chapeau en particulier à Léa, qui nous a fait la belle surprise d’ajouter une image du lieu où nous nous sommes fiancés à la fin de la vidéo. Un petit clin d’oeil que nous avons vraiment apprécié et qui n’a fait que confirmer une fois de plus que nous avons fait le bon choix. Trois mois plus tard nous continuons de regarder, bouches bées, les images créées par ce duo de choc avec toujours les mêmes étoiles dans les yeux. Un grand merci à eux. »

Les adresses

Officiante : Nicky Surnicky | Lieu: Bawlet Bush Retreat | Fleurs: Mimosa Eco Retreat – Les mariés| Porte alliances : The Collector’s Nest |Traiteur : The Wandering Woodfire Oven |Musique: Harper Martin Music  / Spotify playlist| Mise en beauté: Tayla Jane Makeup – Absolute Hair by Tia |Robe: Spell and the Gypsy Collective | Costume: veste ASOS* |Cravate : OTAA* |Bague de fiançailles et alliances : Cushla Whiting & Globe Lane Jewellery  Photographe : David Latour | Video : Less is More Films | Faire part et papeterie: Dessin par Carla McRae | Design invitation: la mariée | Imprimé par: Paperlust | Guestbook: Etsy

Vous êtes photographe et vous vous retrouvez dans l'esprit La mariée aux pieds nus, n'hésitez pas à nous contacter pour partager vos images à lmapn.publications@gmail.com . Les astérisques marquent des liens affiliés. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la page Mentions Légales du site.
Related Posts
  1. Banane dit :

    Esthétique superbe! Sans décorateur pro, c’est bluffant. Les bouquets me paraissent aussi complètement dingues, avec ces grosses fleurs que je ne connais pas et qui sont du coup d’un exotisme fou. 🙂
    Félicitations aux amoureux.

  2. Magnifique !! Le lieu est dingue… C’est impressionnant ce qu’ils ont réussi à faire !

  3. Complétement dingue ce reportage ! les compo florales sont superbes : ) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Stories

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.