Noel approche, apportant avec lui , rues illuminées, neige immaculée, joie et rires des enfants, réunions de familles, déballage de cadeaux (plus ou moins moisis), blagues de tonton Roger (plus ou moins moisies aussi d’ailleurs), dîners frolant avec le marathon et bises à la piquante tante Germaine (vous auriez peut être du penser au rasoir en fait plutôt qu’au dernier Levy)… Oh joie, bonheur et foie gras!

Et vous futur(e)s marié(e)s en pleine préparation du D-day, vous aurez peut être en plus droit au meeting spécial grand jour à base de “tiens chère fille/ brue (inutile de rayer quoi que ce soit ) as tu pensé aux ballotins de dragées en tulle rose layette dont je t’avais parlé?” Vous manquez de vous étrangler avec votre ultime bouchée de chapon farci…Mince elle n’a pas oublié!! Et non, vous pensiez que si vous n’en parliez pas, les ballotins / coussin d’alliances point de croisé / tenues option manches bouffantes pour mini demoiselles d’honneur/ invitation à Cousine Berthe (à vous de choisir, bon courage!) , passeraient à la trappe, c’est loupé! C’est une espèce de règle universelle, il y a toujours un moment pendant les réunions de famille, et qui plus est lorsqu’un mariage approche, où par un espèce de mouvement cosmique des étoiles alignées avec Mars et ses rennes, quelqu’un aborde LE sujet qui fâche. Non? (Rassurez moi)

Et ce serait moins drôle si tout le monde n’avait pas un avis, et différent si possible, histoire que ça mette un peu d’ambiance! Alors, si jamais vous sentez que le plat de dinde risque de faire un vol plané (ten points) lorsque qu’on vous pose la question fatidique ” De toutes façon la tradition veut que la mère ouvre le bal avec son fils non?” ( subtile la question….vous pouvez prendre une mine déconfite, mais à l’intérieur), prenez un air entendu (ou une autre louche de marrons) acquiessez de la tête, et relativisez. En passant sur un détail lui tenant à coeur, vous aurez l’avantage sur un autre point…comme les dragées par exemple…Mais attention, je ne valide la méthode que sur la famille proches, les parents si ils sont partie prenante dans l’histoire, les avis de tante Pimprenelle et Tartempion, on écoute, et on oublie… Faudrait voir à pas pousser (le bouchon, Maurice tout ça tout ça…)

Et inutile de croire qu’une fois le mariage passé, vous échapperez à cette jolie tradition! Non ça fonctionne encore après, les thèmes varient juste un peu. “Alors quand est ce que vous nous faites une descendance?”, “Non mais tu vas pas l’allaiter?”, “Tu vas reprendre le travail?”, “Tu vas te ressevir en marrons?”, “Tu ne fêtes pas Noel prochain avec nous?”…, on peut choisir, c’est cadeau…

Et vous savez quoi, Noel est ma fête préférée. Si si… Et vous? Vous prévoyez un meet up mariage pendant les fêtes?

commentaires

Depuis que je suis restée fâchée avec mon père pendant 5 jours à propos des détails du mariage (et oui, chez nous, c’est pas les mamans les plus envahissantes) , on a remis les pendules à l’heure, et on ne me pose plus aucune question de peur que la guerre soit déclarée à nouveau ! Et moi, ça me va, d’autant que je ne sais pas trop me taire quand on m’impose des choses. C’est pour ça que j’avais mis les choses au clair dès le départ : aucune question, et si questions, réponses vagues. Mais les parents ne peuvent pas s’en empêcher !

Oui la technique de la réponse vague avait été adoptée chez nous aussi…comme ça personne n’était vraiment froissé sur le coup.

très drôle ton article! moi avec l’arrivée de bb1 on me pose déjà la question de bb2… euh… comment te dire j’ai mon corps qui a été tout bouleversé, je n’ai pas fait une nuit entière depuis 1 mois, je suis un transat humain et un open bar 24/24 euh… bah pas tout de suite c’est sûr!

Ça me fait presque envie, et pourtant, les disputes familiales, on connaît, et j’ai un caractère bien trempé …
Personne ne nous a rien demandé, proposé, ni aux fêtes si à un autre moment. Bon, on n’a pas eu à s’expliquer et à s’agacer (sauf pour l’Hôtel … Ceci dit, vu l’ampleur que ça a pris, ça a du leur “servir de leçon”) , mais du coup, on a un peu eu l’impression que tout le monde s’en fichait … :/

Idem que Petit Poison pour ma pomme, personne ne nous demande rien ou propose quelque chose, du coup nous n’avons rien a expliquer ou justifier, l’avantage c’est que nous faisons les choses comme nous l’entendons avec le moins: l’impression que l’entourage s’en fou un peu de notre mariage ( tout comme petit poison, je vous le disais 😉 )
En revanche on me parle tout le temps bébé et c’est presque trop arghhh

Alors nous, c’est assez disparate.

Ma famille est très impliquée, adore les préparatifs de mariage, propose ses services, sans pour autant nous imposer quoi que ce soit (à part peut-être mon père, qui s’est mis en tête de nous faire boire du beaujolais le jour J… Je n’ai pas encore cédé, je veux du bourgogne!).

En revanche, du côté de mon chéri, ça n’a pas l’air de les préoccuper beaucoup. Si ma belle-mère ne se souciait pas de sa tenue et de son coiffeur, on pourrait presque penser qu’ils n’en ont rien à faire… Etrange mais reposant!

Tout vient sûrement du fait que nous finançons nous même notre mariage, difficile donc de nous imposer la cousine Berthe ou de critiquer notre choix pour le plat principal…

Savoureux ton article ! Et tellement saisissant de vérité :) J’ai envie de dire que le mariage n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan… L’arrivée de la première descendance est sans comparaison. C’est là que tu mesures réellement l’art du compromis !! ZEN ^^oui, oui…

cet article est vraiment excellent!!!! cela fait un moment que je lis le blog avec l’envie de répondre à certains commentaires… mais “chui crô timide”… bref, même si pas de préparation de mariage en vue pour l’horizon 2011 (ce qui ne m’empêche pas de (baver) heu rêver sur tous les sites de mariage de la blogosphère… ni de projet bébé en prévision… c’est le projet maison qui fait beaucoup parler autour de nous…

Ha oui le bonheur de montrer les plans et d’exposer les idées pour la 1er fois, youhou !!!trop fier de nous… et super déçus aussi par des phrases du genre “mouais c’est pas trop mal pour commencer” (on s’endette quand même sur + de 20 ans… aouch!!) ou “mais pourquoi 3 chambres?!! 2 ça suffit…” heu comment expliquer à beau-papa avec le sourire le sympa et afin de lui éviter toute crise cardiaque que 1- on ne fait pas chambre à part avec son fiston et 2- c’est peut-être en prévision qu’il devienne grand-père un jour?!! mais bizarement les réponses trèèèèèèèès évasives de chéri ont suffi… pense-t-il qu’il y a anguille sous roches?!!

Les repas de famille c’est colorés, c’est vivant, ça chante, ça crie pour se faire entendre, les “pichous” autour de la grand-mère, les traditions… c’est le côté italien de ma famille, donc tout le monde s’occupe de tout et tout le monde veut mettre son grain de sel… ( j’angoisse déjà pour les préparatifs du futur mariage)
Mais noël rime toujours avec les questions annuelles entre le saumon et foie gras du tonton ou de la lointaine cousine déjà casée et maman “alors c’est quand que tu te maries?” et moi avec mon verre de blanc et ma tête en vrac de la fiesta de la veille répondre aussi bien qu’une carpe “…” (Bridget Jones sort de ce corps!!!)
Le pire reste la phrase limite culpabilisante de la “nona” “j’aimerai être arrière grand-mère avant de mourir!!!” ha serait-ce un nouveau message pour moi?!!!

Pour mon chéri, c’est plutôt l’opposé… à part belle-maman qui met un peu la pression pour le mariage avec des tas de sous-entendus (pas très légers il faut le reconnaître!!!!) et beau-papa qui feinte l’indifférence totale (mouais… on me la fait pas à moi!!), mais chéri se retrouve tout de même assez pressé de son côté (même avant notre rencontre) et moi pareil du mien… c’est d’ailleurs grâce à ces pressions familiales que nous avons commencé à plaisanter (du style “ouais pour être tranquille on va faire un pacte chacun accompagne l’autre dans les familles et pour toutes occasions… comme ça on sera tranquille!!! “ne cédons pas à la panique” était devenu notre slogan… et bien on a été eu à notre propre jeu 😉

On se plaît à croire maintenant que c’est “un peu” grâce aux pressions familiales de noël que nous sommes ensemble… disons que ça été surtout LA bonne excuse pour nous 2 de s’avouer nos sentiments !!!!

Et bien pour moi, le mariage est prévu dans 6 mois mais depuis que ma mère est au courant, elle distille ça et là des petits commentaires de son cru qui illuminent à chaque fois mes journées …
Moi : “Je pensais mettre des bonbons plutôt que des dragées”
Ma mère : “C’est un mariage, pas un goûter d’anniversaire…”
(sur ce coup là, j’ai quand mm gagné, car on se dirige sur un candy bar et des petites mignonettes d’huile d’olive pour les cadeaux invités)
Moi : ” J’en ai marre de me faire pousser les cheveux, ça me va pas, je ressemble à un cocker. Je crois que je vais revenir au carré et laisser mes cheveux détachés pour le mariage”
Ma mère : ” Oh ba non, quand mm pas détachés !!! ”
(Notez, qu’elle ne m’a pas contredit pour la cocker attitude)

Et des comme ça, j’en ai minimum une par semaine !!!

Ah ah, comme j’ai ri à la lecture de ton article. Pour ma part, avec une future belle famille juive, je vis plutôt ce genre de moment pour les fêtes juives. J’ai eu le droit à la grand tante “Ben dis donc j’ai pas été noyée sous vos coups de fil pour m’annoncer le mariage…”, à l’oncle “…le traiteur sera cacher au moins…”, à la belle-mère “…ah vous choisissez un samedi…” au traditionnel “..je connais un bon coiffeur/photographe/chalala…et j’en passe ! Du côté de ma famille c’est plûtot calme (rapport aux 10 000 km qui nous séparent) mais grandes retrouvailles à la fin de l’année donc on verra bien…j’adore les fêtes de famille mais quand c’est l’année de ton mariage, c’est EPUISANT !

Epuisant, c’est le mot Eulalie! Mais qu’est ce que ces moments sont beaux!

LAISSER UN COMMENTAIRE

PETITE NOTE :
-
Les commentaires ne doivent pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire raciste ou antisémite, diffamatoire ou injurieux ou qui serait contraire au bon déroulement des échanges.
Les reportages publiés sur LMAPN sont avant tout des morceaux d'histoires de vrais couples ayant accepté de partager ici leur ressenti et leurs souvenirs, merci de garder cet espace courtois et enthousiaste. -
Nessa