Caroline et Sébastien ont imaginé un mariage industriel aux couleurs de l’automne au superbe domaine Les bonnes joies. Une journée toute en douceur photographiée par Pierre Atelier.

Caroline partage avec nous leur histoire… “Sébastien m’a demandé en mariage lors d’un fantastique séjour à NYC en novembre 2016, et plus précisément le lendemain de notre arrivée, après un tour en hélicoptère. Il m’avait écrit une très jolie lettre me demandant de l’épouser et me tendait une magnifique bague…
Je n’avais jamais rêvé mon mariage avant ce jour, nous avons donc tout imaginé et construit ensemble, c’est important je trouve, surtout que le futur marié s’est beaucoup impliqué dans les préparatifs.”

“L’organisation du mariage a été un réel plaisir ! Nous avons mis 10 mois à organiser ce mariage, nous avons fait de très belles rencontres, nous avons apprécié chaque moment des préparatifs ( même si nous avons eu quelques moments de panique la dernière semaine ).

Au début nous n’avions pas vraiment d’idée précise de ce que nous voulions pour notre Jour J, nous nous sommes donc beaucoup inspirés de blogs et avons laissé libre expression à nos goûts. Une chose était sûre : nous voulions un mariage d’automne, la date a donc été fixée au 08/10/16. Nous avons débuté ces préparatifs par le choix de la salle et nous avons eu un immense coup de cœur pour Les Bonnes Joies située dans notre département natif : les Yvelines. Le thème était tout trouvé, ce serait un mariage industriel.

En terme de décoration, et c’est la notre fierté, nous tenions à faire le maximum de choses par nous même, mission accomplie puisque nous avons tout réalisé avec du matériel de récupération et des DIY ( cagettes en bois, bougies homemade pour les cadeaux invités et les tables, supports des menus, plan de table, arche pour la cérémonie laïque, décoration florale… ).”

“N’étant ni baptisée ni croyante je n’ai jamais imaginé me marier à l’église, nous avons donc choisi d’organiser une cérémonie laïque dont nous avons confié les commandes à une amie proche. Ce fut un moment très intense et rempli d’émotions dont nous nous souviendrons toujours !”

un moment en particulier

“J’ai tout adoré dans ce mariage, des préparatifs au brunch du lendemain, mais le moment de dire « oui » à la mairie a été particulièrement marquant pour moi, je me suis rendu compte à cet instant de la chance que j’avais d’être si bien entourée !

les adresses

Photographe : Pierre Atelier | Vidéo : Anne Cohuet | Lieu : Les bonnes joies | Traiteur : Délices éphémères | Robe : Modèle Winston de Maison Floret | Coiffure : Claire Baudry |  Maquillage : Raquel de So beauties | Chaussures : ballerines Eram  |  Costume du marié : L’apiéceur – Sur Mesure |  Chaussures du marié : Finsbury |  Cravate : Tie Rack | Box photos : VIPBOX | Fourniture des fleurs et bons conseils : Mademoiselle Fleurs – Villepreux | Papeterie : via le site faire part créatif |

Samedi 4 février 2017
8€ / personne en prévente – 10€ sur place
17, rue Commines – 75003 PARIS
Métro Filles du Calvaire

Vous vous souvenez de cette séance engagement solaire au Portugal ? Stéphanie et Romain se sont depuis dit oui, toujours accompagnées du talentueux Ricardo Vieira. Une journée dans une ancienne huilerie, un diner dans une écurie désaffectée, incroyablement transformée pour l’occasion par le duo Maeva et Cédric de Monsieur plus Madame. Bonheur et inspiration en barre aujourd’hui sur le blog !

“Commencer ce témoignage par « Je n’ai jamais eu envie de me marier » serait un peu dur et pourtant c’est vrai. C’est une convention dont je ne voulais pas forcément m’affranchir mais à laquelle je n’avais jamais vraiment pensée. La robe blanche, l’entrée à l’église au bras du papa, tout ça ne me faisait pas rêver. Quand Romain m’a posé LA question fatidique au cours d’une soirée où l’on fêtait nos dix ans d’amour, j’ai d’abord cru à une blague. Et puis quelques secondes m’ont suffit pour lui répondre un grand OUI ! Après tout, le mariage n’est pas seulement un échange de consentement froid devant monsieur le Maire mais peut être tout simplement une belle journée avec ses proches pour célébrer son amour. Désormais c’est avec une très grande émotion, que je n’aurai jamais pu imaginer, que je repense à ce 17 mai 2014 hors du temps et fabuleux.

Nous avons mis un an et demi à tout préparer et avons fait de belles rencontres. Il y a d’abord eu le long temps des désaccords : la date, le nombre d’invités… Mais nous sommes tombés rapidement d’accord sur le fait que nous ne ferions aucune concession sur nos envies, quit à surprendre ou dérouter nos invités.”

“Le plus difficile a été de trouver le lieu puisque nous ne voulions surtout pas d’un lieu spécialisé dans les réceptions. Après neuf mois de recherche en dilettante, nous avons trouvé LE lieu, le seul et unique que nous ayons visité. A peine avons nous franchi l’allée de cette ancienne huilerie que nous savions, l’un comme l’autre, sans se parler, que nous allions célébrer notre mariage ici. L’adorable propriétaire de ce grand gîte à la frontière de la baie de Somme nous a d’abord proposé de monter une grande tente dans le sublime jardin. Et puis, nous avons visité l’écurie qu’il avait pour projet de réhabiliter en une jolie salle de réception. Et là, impossible d’imaginer cette tente après avoir vu ce béton brut, ces briques, ce lierre, cette charpente métallique et ce bois vieilli. Nous l’avons convaincu de nous louer ce lieu en l’état, les chevaux en moins. Peu importe l’absence de chauffage, d’office traiteur, de point d’eau et les deux prises de courant, c’était exactement ce que nous voulions ! Un lieu où nous pouvions loger une partie de nos invités, en pleine nature avec un charme fou et une histoire.”

“Il nous restait alors à trouver une personne assez folle pour nous accompagner, nous, notre fils de deux ans et demi, nos 70 heures de travail hebdomadaire et cette écurie, dans la préparation de ce grand jour. Cette personne, c’était Maëva et Cédric aka « Monsieur plus Madame » (Oui, ils ne font qu’un ces deux-là). Beaucoup de points en commun nous unissent et quand on leur a parlé, en revenant de notre voyage à NYC, de Brooklyn, de warehouse, de brut, de simple, de kraft, j’ai vu leurs yeux me dire « OUIIIIIIIIIIIIII ». On a travaillé des mois et des mois sur la papeterie, le site internet, la décoration avec un brief pas facile au départ : pas de thème couleur, pas de fanion, surtout pas de lampion, pas d’arche… On leur a laissé suffisamment de place pour qu’ils expriment leur créativité et ce pourquoi on les avait choisi : cet œil nouveau dans l’univers du mariage. Lorsque nous avons découvert la salle du dîner après le cocktail, j’ai été littéralement SCIEE ! C’était vraiment nous et ce que nous avions imaginé ensemble. Et là, on oublie la location du chauffage, des frigos, des tables, des chaises, de la vaisselle… Toute cette logistique qu’un lieu atypique demande et on dit MERCI MERCI MERCI!!!! ”

“Notre deuxième belle rencontre a été Ricardo, notre photographe. Quelques coups de fil et une séance d’engagement à Lisbonne ont suffi à nous convaincre que c’était lui et personne d’autre qui immortaliserait cette belle journée. La date a quasiment était fixée en fonction de ses disponibilités tellement nous voulions que ce soit lui ! Nos photos sont à son image : spontanées, naturelles et décalées. Tout le monde nous parle encore de son photobooth déjanté !”

“Chloé alias « Chloé cuisine en vert » s’est chargée de régaler nos invités pour le cocktail et les desserts. Que dire ? Beau, bon, coloré, pétillant ! J’ai rencontré Chloé au Andy Festival et nous avons été tout de suite sur la même longueur d’ondes. Je me souviendrai encore longtemps de sa citronnade maison et de ses mini hot dog !!! Pour le dîner, comme il était hors de question d’avoir un menu à rallonge et que nous n’avions ni cuisine, ni office traiteur sur place, nous avons loué un food truck. Une expérience ludique pour nos invités et quel délice !

Aussi, étant barista tous les deux, nous n’imaginions pas proposer un café de mauvaise qualité à nos invités. L’idée d’un coffee bar c’est imposé. Nous avons ramené tout le matériel nécessaire et avons abreuvé nos invités en espresso, latte et autre cappuccino tout au long de la soirée ainsi que lendemain pour le brunch dont nous nous sommes entièrement occupé. Quel plaisir de retrouver ses invités le lendemain, pieds nus dans l’herbe, vue sur l’étang, petite sieste sous un arbre pour se protéger d’un soleil inespéré en Normandie avant de laisser place à une éternelle nostalgie.”

“Enfin, on ne remerciera jamais assez notre DJ, « Monsieur Sept » qui a enflammé le dancefloor. Sa session rap a littéralement remplacé le chauffage qui nous a lâché à une heure du matin ! Ce qui semblerait être un drame avant le jour J reste en fait anecdotique.”

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-moment

“C’est tellement difficile de citer un moment en particulier pour cette journée qui n’est au final qu’une succession de moments intenses et mémorables ! En tant que maman, ce serait les mots de mon petit garçon de deux ans et demi qui m’a lancé un magnifique « Maman est une princesse » à mon arrivée à la mairie. En tant que femme, les vœux de mon mari qui ont achevé mon maquillage que fiston avait déjà bien entamé. En tant que fille, les yeux de ma mère en me voyant dans cette superbe robe. Car un mariage c’est avant tout l’amour de ses proches. Peu importe le lieu, le traiteur, les confettis, les programmes, les fleurs… Tous ces petits détails participent à la magie de cette journée mais restent très secondaires.”

“Notre plus beau souvenir commun reste la cérémonie laïque. Un instant magique ! Tous nos proches réunis. Tous ces mots d’amour. Nos vœux sous cet arbre en toute simplicité. Mes demoiselles d’honneur en short, nœud pap et chemise en jean comme clin d’œil à mon super EVJF. Un de nos témoins en maîtresse de cérémonie. Nous avons fait notre entrée sur « Son of a preacher man » de Dusty Springfield et dès que nous entendons les premières notes de cette chanson, tout nous revient ! Je ne remercierai jamais assez ma sœur et mes amies de m’avoir si bien accompagnée pour ce grand jour. Elles ont tout vécu avec moi ! Je ne remercierai aussi jamais assez mon mari d’avoir eu cette idée folle de me demander en mariage car, oui, je peux le dire sans rougir, au hit parade des jours les plus beaux de ma vie, il y a la naissance de mon fils, notre rencontre et désormais ce 17 mai 2014 ensoleillé.”

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-conseil

“N’écoutez aucun conseil ! Rien n’est trop fou et tout peut être réalisable ! Profitez de cette aventure qu’est la préparation d’un mariage. J’aime repenser à ce soir où nous cherchions une musique pour ouvrir le bal et avons dansé un slow en pyjama à 23H qui s’est fini en fou rire général tellement on se trouvait ridicules.

Ah si un conseil les filles! Par pitié, arrêtez tout de suite de vouloir vous laisser pousser les cheveux et de vous mettre au régime. Restez vous même !”

lamarieeauxpiedsnus-blog-mariage-idees-inspiration-mariage-adresses

Lieu : « La Huilerie » à Incheville / Papeterie, site internet et décoration : Monsieur plus Madame / Photographe : Ricardo Vieira / Traiteur : Chloé cuisine en vert et Le Réfectoire / Robe : Rime Arodaky / Chaussures : Gianvito Rossi / Maquillage : la mariée / Coiffure : Maxou&vous à Rouen / Costume et accessoires : Saint Laurent / Alliances : Boucheron / Coffee bar : Citizen Coffee à Rouen / DJ : Monsieur Sept