La demande est faite, la décision prise, commencez par dresser une rapide listes d’invités, les essentiels, ceux qui seront là, avec qui vous avez envie de partager cette journée, cette liste n’est pas exhaustive, elle risque d’être modifier même dans les derniers jours avant le mariage. Ensuite, question qui fâche, le budget, inutile de commencer à chercher salle et traiteur, si l’on a pas idée de ce que l’on est prêts à y mettre. Ceci étant dit, il n’y a plus qu’à se lancer.

J – 12 / 18 mois

Château, moulin, appartement, gîtes, les possibilités sont multiples, et parfois il faut s’y prendre vraiment en avance pour choisir le lieu de réception de son mariage. Si vous avez choisi de faire une cérémonie religieuse, vérifiez si les disponibilités du lieu de culte sont compatibles avec les disponibilités de la salle que vous avez choisie.

Si vous choisissez un mariage en été, c’est souvent le choix de la salle qui déterminera la date de votre union, les possibilités sont plus étendues pour un mariage hors saison.

J – 12 mois

Si la salle ne l’inclut pas, commencez à chercher votre traiteur… En fonction de vos envies et de votre budget, choisissez un prestataire en qui vous aurez confiance, et qui saura répondre à toutes vos questions. Vous trouverez dans cet article, toutes mes astuces pour bien choisir votre traiteur.

Commencez ( si ce n’est pas encore fait ! ), à rêver de votre robe. Une robe de créateur nécessite plus temps à réaliser qu’une robe trouvée dans les grandes enseignes. Les nouvelles collections de robes de mariée sont en général dévoilées à la fin de l’été, et souvent disponibles en boutique ou showroom à la rentrée. Inutile de réserver trop tôt votre robe, mais prenez garde à ne pas trop trainer non plus pour choisir votre robe de mariée.

Les bons photographes sont très prisés, il ne faut donc pas tarder. Son travail, sa disponibilité, le feeling, ses tarifs vont déterminer si il sera celui qui immortalisera votre journée. Parce que les images seront une des seules choses qui perdureront après cette journée, choisissez avec soin votre photographe de mariage.

Dans le cas d’une cérémonie religieuse, prenez contact avec l’autorité religieuse qui vous unira, et commencez la préparation au mariage.

Prenez contact avec la mairie pour savoir quand vous pourrez auprès de leurs services administratifs, réserver votre date de mariage. Tout dépend des communes, certaines ouvrent leur planning un an jour pour jour avant le mariage, d’autres uniquement 3 mois avant.

Même si il est encore temps de changer d’avis, commencez à trouver une ligne directrice pour l’ambiance de votre mariage. Elle sera souvent déterminée par le lieu de réception, moderne et graphique dans un loft ou écolo-bohême dans un moulin par exemple.

J – 6 mois

Les choses s’accélèrent, il est temps de choisir vos témoins ( témoins et pas âme charitable-option esclave chargée de vous suivre dans vos délires de future mariée ! ).

Vous pouvez également réfléchir à votre voyage de noces ( et peut être partir vers l’une des dix plus belles destinations de lune de miel ) et pourquoi pas même votre liste de mariage, établir des devis… et rêver.

Si vous avez choisi de faire une cérémonie laique, commencez à en établir doucement le déroulé, accompagné de votre officiant.

La robe doit être choisie, on commence à s’intéresser à la tenue de monsieur et il est temps de s’intéresser à la papeterie, les faire part donneront le ton de votre journée. Si vous manquez d’idées pour rédiger les textes de vos faire-part, j’ai écrit pour vous tout un article sur le sujet.

Renseigner vous pour trouver le fleuriste parfait, même si vous avez encore un peu de temps pour affiner vos envies, si vous avez une adresse particulière en tête autant la réserver dès à présent, surtout si c’est un professionnel très demandé !

J – 5 mois

On s’occupe du DJ, si ce n’est pas déjà fait, et de la même façon que pour le photographe, le contact doit bien passer.

En fonction du menu que vous aurez choisi avec votre traiteur, vous pouvez maintenant choisir les vins et champagnes qui accompagneront cocktail et dîner.

Réservez votre coiffeur et votre maquilleur. Que vous soyez une mariée aux cheveux courts ou que vous rêviez de tresses bohèmes pour votre mariage, vous trouverez plein d’idées de coiffures de mariée sur Pinterest.

N’hésitez pas à réserver un joli endroit pour passer sa première nuit de couple marié si votre lieu de réception ne propose pas de logement sur place.

Si vous avez choisi de faire un contrat de mariage, c’est le moment de s’en occuper.

J – 3 mois

Les faire-part sont envoyés, on réserve les hôtels, on met en place un site internet dédié au mariage avec toutes les petites infos utiles qui simplifieront la vie des invités. On s’occupe de la déco. On finalise le menu avec son traiteur. On dépose son dossier complet à la mairie. On choisit ses alliances si ce n’est pas déjà fait. On réserve la babysitter si marmaille il y a.

Verrouillez avec le traiteur le choix du mobilier et de la vaisselle pour votre mariage, en fonction de l’ambiance que vous aurez définie.

J – 2 mois

On remercie au fur et à mesure les personnes qui ont fait un don sur la liste de mariage. On choisit son fleuriste, ils savent être de bon conseils, écoutez-les. On pense aux cadeaux d’invités. C’est généralement là qu’on lieux les essayages retouches de la robe de mariée, on choisit donc également ses accessoires, chaussures et lingerie. Premier essai coiffure et maquillage.

Tranquillement, vous pouvez finaliser le déroulé de la cérémonie religieuse, les musiques, ainsi que vos voeux de mariage, notamment si vous avez choisi de faire une cérémonie laique.

Mettez au point les choix musicaux de votre soirée, comme la musique de votre entrée de mariés !

A quelques semaines de votre mariage, vos ami(e)s auront surement prévu de vous organiser un EVJF ou un EVJG.  N’hésitez pas à leur faire part de vos envies.

J – 1 mois

On s’occupe maintenant des détails… Comme porter ses chaussures de temps en temps pour s’y faire, terminer les achats déco, les derniers ateliers bricolages à la maison en prévision du jour J. C’est le moment de faire les derniers essayages pour la robe et le costume de Monsieur.

Derniers rendez- vous pour l’organisation de la cérémonie, rencontre de l’organiste ou de la chorale, de la personne qui s’occupe de fleurir l’église etc…

On relance les invités qui n’ont pas répondu.

J – 10 jours

Finalisez la liste des invités, qui a sûrement été modifiée depuis sa première version et finalisez le plan de table de votre mariage.

Validez l’ensemble des infos techniques avec tous les prestataires ; le déroulement de la journée, salle, traiteur, photographe, coiffeur, fleuriste,… Appelez l’officiant pour revoir le déroulement de la cérémonie.

Votre robe de mariée et votre costume sont à présent à la maison.

J – 1

La veille du mariage, mettez en place la déco de la salle, ou déposez la chez le traiteur qui s’en chargera. L’idée ici, vous détendre. N’hésitez pas à réserver un massage par exemple. Un petit dîner en tête à tête sans parler prépas, déco, invités sera véritablement nécessaire aussi pour évacuer le stress.

le jour J

Dès lors que vous aurez commencé vos préparatifs, laissez vous porter, et surtout profitez !

Parce que planifier un mariage peut très vite devenir un parcours du combattant, j’ai rassemblé pour vous dix conseils essentiels pour vous aider à organiser un mariage sans stress !

définissez votre budget

C’est le point essentiel lorsqu’on organise son mariage. Avez vous un bas de laine à consacrer à cette journée ? Ou des économies que vous ferez un peu tous les mois jusqu’au jour J ? L’aide de vos proches peut être ? Quelle que soit la façon dont vous financerez votre mariage, évaluez tous les postes de dépenses, et le budget que vous pourrez y consacrer, et définissez vos priorités… photo, traiteur, robe, il n’y a que vous pour décider.

organisez votre planning

Il ou elle vient de vous poser la question, l’émotion est quelque peu retombée, ça y’est il est temps de vous lancer dans l’organisation de votre journée. Et si on peut l’espace d’un instant se dire, que c’est bon on a le temps, le mariage n’est que dans 12 mois, sachez que les prestataires les plus prisés sont souvent réservés très longtemps à l’avance. Comptez environ 12 à 18 mois pour une salle, ou 10 à 12 mois pour un photographe, ou une wedding planner selon la date. Evidemment c’est surtout le cas pour les week ends entre mai et septembre. Si vous choisissez un samedi hors saison, ou un jour de semaine, vos prestataires seront probablement plus disponibles.

prenez votre temps

Oui je vous dis tout et son contraire. Il faut certes s’y prendre en avance pour de nombreux postes, mais il faut aussi prendre le temps de la réflexion, comme pour robe par exemple. Inutile de vous décider en juin de cette année pour un mariage qui n’aura lieu que l’été prochain, ou deux ans plus tard. La nouvelle collection arrivant en septembre, il y aura peut être une robe qui vous plaira encore plus ! Par contre, comptez bien 6 à 8 mois pour réaliser votre robe sur mesure, et les agendas des talentueuses créatrices se remplissent vite, très vite !

choisissez avec soin vos prestataires

Fleuriste, créateur de faire part, cinéaste ou DJ, vous devez impérativement les choisir pour leur travail, et leur faire confiance. Ne demandez pas à un photographe des photos au traitement vintage, ou fineart si ce n’est pas son style, ou à un fleuriste des compositions graphiques si son univers de prédilection c’est plutôt les compositions champêtres. Si vos prestataires ne sont pas à l’aise avec le travail que vous leur demandez, il ne pourront pas vous donner ce que vous attendez, et tout le monde sera déçu. Autant éviter.

Faites marcher le réseau ! Demandez à votre entourage leurs bonnes ( et leurs mauvaises ! ) adresses ! Même si c’est avant tout une question de feeling, les avis de ceux qui vous connaissent seront surement pertinents. Et demandez bien sur leurs bonnes adresses aux prestataires que vous avez d’ores et déjà choisi. Ils sauront vous conseiller des professionnels en adéquation avec vos attentes, et qu’ils auront déjà eu l’occasion de voir travailler! Je ne le dirai jamais assez, une bonne équipe de prestataires, c’est quasi l’assurance d’un mariage sans couacs ni drame côté organisation.

faites en fonction de vos envies

Du choix des couleurs, au lieu de votre réception en passant par le menu ou le style de votre robe, ne vous laissez pas imposer quelque chose qui ne vous ressemble pas. Que ce soit par vos proches ou par une certaines idées des conventions, et imaginez un mariage qui vous ressemble. Si c’était à refaire, j’organiserai surement un joli brunch en toute simplicité pour notre mariage, plutôt qu’un diner, certes très beau, mais peut être un poil trop sophistiqué pour nous.

faites des compromis

Oui jolie fiancée, cette journée est votre journée, mais c’est aussi un peu le moment de votre maman, votre papa, et surtout aussi celle de votre moitié. Alors si il n’est pas fan de l’idée de porter un noeud papillon ou des espadrilles colorées, et même si c’est vraiment trop mignon, écoutez le. Et si votre maman trépigne vraiment à l’idée de vous broder un petit coussin d’alliances, dites lui oui, si il n’y a que ça pour lui faire plaisir.

communiquez avec vos prestataires

Etablissez votre planning de la journée et parlez en avec vos prestataires, afin de vous assurez que tout est réaliste et réalisable. Comptez par exemple au moins deux heures pour la mise en beauté, coiffure et habillage de la mariée, ou au moins un quart d’heure supplémentaire au timing initial pour les déplacements type mairie-cérémonie-cocktail lorsque tout ne se passe pas au même endroit. Il y a toujours une voiture qui ne suit pas, une bretelle d’autoroute manquée ou une clef oubliée.

attention au DiY

Ne surestimez pas vos envies de DiY ! Vous avez beau être manuel (le), enthousiaste et pleine de bonnes idées, n’allez pas non plus vous forcez à fabriquer 170 savons bio si vraiment vous n’en avez pas envie ( et puis on peut les trouver tout faits sur Etsy*! ).

L’essentiel

Rappelez vous de l’essentiel. Certes il y a le choix du vin, la robe, les alliances, et le sacro sainte étape du plan de table, mais avez vous pris un peu de temps, à deux pour évoquer vos envies de vie à deux, votre vision du mariage ?

Lâchez prise

Parce que non, malgré toute votre bonne volonté, les plannings, tableaux excel et autres bons conseils, il y aura forcément un détail imprévu, un discours qui fourche, ou un ciel un peu nuageux… Mais souvenez vous que quoiqu’il arrive, vous y aurez mis tout votre coeur, et que l’essentiel est bien là, ça y’est vous êtes mariés!

les liens à suivre

Pour encore plus d’astuces pour organiser votre mariage, comme pour savoir comment décorer vos tables, choisir votre lieu de réception, ou votre robe de mariée, ou encore préparer votre séance engagement, rendez vous dans la rubrique Conseils de La mariée aux pieds nus.

Et vous, des conseils à partager avec les futures mariées ? Des choses auxquelles vous auriez aimé être préparés ? Des “si j’avais su…” ? N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires de cet article.

Il y a quelques jours, à l’occasion d’une balade parisienne, j’ai eu la chance de découvrir la très belle collection 2017 de robes de mariée d’Elise Hameau ( vous pouvez d’ailleurs voir une petite vidéo tournée dans son atelier sur la page Facebook de La mariée aux pieds nus ).

Inspirée par les années 70, la créatrice parisienne dévoile une collection féminine et impertinente, révélant au travers les lignes fluides, les tailles marquées, et les décolletés de dos audacieux, une mariée affirmée, libre, pleine de caractère…

Plumetis, dentelle de Calais associée à des galons, organza, crêpes de soie, cette nouvelle collection mêle habillement les matières délicates, façonnées avec soin en France, et souvent pour elle, par de beaux ateliers. Elise, qui aime les belles matières, proposera également très bientôt de très belles pièces en mailles que l’on peut apercevoir sur les photos, pour compléter sa collection.

Ce que j’aime dans cette collection ? En fait je crois que j’aime chacune de ces robes ! Les manches délicates et volantées de la robe Grace et celles romantiques du top Beth, le décolleté d’Alba, et sa robe aux plis creux, Ana, qui s’imagine sans aucune dentelle, le jeu masculin-féminin d’Harper et June, le sublime dos de la robe Ida, ou encore l’effet peau nu de la robe Lou, et ses jolis boutons de nacre, sans parler

Découvrez l’ensemble des images de cette nouvelle collection de robes de mariée dans la galerie photo de l’article, et retrouvez les robes d’Elise Hameau dans son showroom parisien et au Printemps Haussman, mais aussi dans les boutiques Olympe à Montpellier, Lyon et Bordeaux, et chez Sweet Love etc à Bruxelles.

les adresses

Photographies et Film réalisés par : Romina Shama | Images film : Tashi Jayaratnam | Assistant photo : Vincent Vandries | Coiffure : Leila A | Maquillage : Corinne Fouet | Modèle : Louise Follain |

C’est souvent le poste de dépense le plus important du mariage, alors autant ne pas se tromper ! Comment choisir le traiteur de son mariage et trouver la perle rare, voici mes astuces pour vous aider.

quand le contacter ?

Le plus tôt possible, environ 10 à 8 mois avant votre mariage, car comme pour les autres professionnels, les meilleurs sont souvent pris d’assaut, et excepté les plus grosses structures, peu peuvent se charger de plusieurs réceptions le même jour.

Où trouver un traiteur ?

Le bouche à oreille est souvent le moyen le plus simple d’avoir des retours objectifs sur un professionnel. Une amie récemment mariée, votre famille, mais aussi votre lieu de réception, votre photographe, ou votre créatrice de robe pourra peut être vous renseigner.

L’avantage de travailler avec un traiteur recommandé par votre lieu de réception ? Il connaitra déjà les lieux et parera ainsi d’éventuelles difficultés techniques ( électricité, accessibilité, cuisine… ).

Certains lieux imposent de travailler avec un traiteur en particulier, ou de choisir parmi une liste de professionnels imposés. Plusieurs raisons à cela. Par exigence de qualité, ils sont ainsi certains de proposer le meilleur à leurs mariés, et de travailler avec des professionnels de confiance, qui connaitront et respecteront l’endroit. Ce sera pour vous gage d’une certaine tranquillité d’esprit. Veillez par contre à ce que cette liste imposée ne soit pas simplement le jeu de commissions financières entre les professionnels, et pour lesquelles le traiteur reverserait au lieu une somme d’argent à votre dépend pour pouvoir travailler en priorité sur le lieu en question.

Vous trouverez également de nombreuses adresses sur internet, dans les annuaires ou sur les blogs évidemment, puisque chaque couple qui partage leur histoire partage aussi les adresses qu’ils recommandent. Vous pourrez retrouver par exemple sur La mariée aux pieds nus, l’ensemble des mariages publiés sur le blog sur cette page.

De quoi avez-vous envie ?

Un diner assis ? Un long cocktail ? Cuisine du monde ou traditionnel ? Service à l’assiette ou plat partagé ? Méchoui ou dîner formel ? Cuisine bio, gastronomique, simple, bistro … ? Souhaitez-vous faire la part belle aux produits de saison ? Ces questions vous aideront à faire le tri dans votre sélection de professionnels. Comme pour les autres artisans du monde du mariage, les traiteurs ont souvent une spécialité, alors autant en profiter.

quel est votre budget ?

Le traiteur est je le disais, souvent le poste de dépense le plus important d’un mariage, impossible ainsi de ne pas mentionner cette donnée. Alors faites vos comptes.

Quel est votre budget global ? Quel budget pouvez-vous allouer au traiteur ? Combien avez-vous d’invités ? Quel type de prestation souhaitez-vous côté cocktail et diner ? Divisez le budget global par le nombre de convives, et cela vous donnera une petite idée du prix de revient par personne, à mettre ensuite en parallèle avec vos envies, pour voir si les deux correspondent.

combien coûte un traiteur ?

Tout dépend du menu proposé, des options ajoutées, du personnel mis à disposition, du nombre d’invités, de la notoriété du professionnel, du style de dîner choisi, de la possibilité ou non de louer de la vaisselle et du mobilier, des animations particulières ( bar à huîtres, char à glaces, stand à hot dogs… ), des boissons… De manière générale, comptez entre 55€ et 190€ et plus par personne.

Les informations à lui donner
La date de votre mariage
Le lieu de votre mariage et les endroits où se dérouleront les différents moments notamment le cocktail et le dîner
Les conditions particulières et techniques de l’endroit ( office traiteur, matériel à disposition, vérification des normes électriques … )
Le planning global de la journée
Le nombre d’invités
Votre budget
Le style de votre journée
Vos envies
Les informations particulières ( allergies, régime , goûts, … )
Les questions à lui poser
A quelle heure ses équipes arrivent-elles sur place ?
Réalise-t-il la mise en place de la carcasse ( installation des tables et des chaises ) ?
Se charge-t-il de a mise en place de votre décoration ?
Propose-il la location de vaisselle et de nappage ? de mobilier ? pour quel budget ?
Le service est-il inclus dans le devis ?
Le nombre de personnel correspondra-t-il aux impératifs de votre réception ( nombre de convives, topologie du lieu… )
Jusqu’à combien de temps avant la réception pouvez-vous modifier le nombre d’invités ?
Gère-il les menus particuliers ( casher, hallal, végétariens, sans-gluten … ) ?
Propose-t-il les vins et alcools ? Avez vous la possibilité de choisir ou d’apporter vos propres alcools ? Exerce-t-il un droit de bouchon ?
Quelles formules propose-t-il pour les menus enfants ? Pour les prestataires ?
les dégustations

Après avoir contacté trois ou quatre traiteurs maxi, et comparé les devis, sélectionnez les deux professionnels qui correspondent le mieux à vos envies et à votre budget, et commencez les dégustations.
Celles-ci sont en général payantes, pour deux ou quatre personnes, mais ce prix sera probablement déductible de votre facture finale si vous choisissez de travailler avec eux.
C’est le moment de poser toutes les questions auxquelles vous n’auriez pas pensé, de voir ce qui est ajustable, de vérifier les quantités, de valider la vaisselle…

le devis final

Lorsque les dégustations sont faites, et que votre choix est arrêté, valider chaque point du devis final de votre traiteur. Du menu aux options, en passant par la mise en place, la vaisselle, les nappages, la décoration, le service, les horaires de début et de fin de prestation, les boissons, bar de nuit, mais aussi les modalités de règlement… Tout doit être passé en revue afin d’éviter toute mauvaise surprise ou oublis.

le feeling avant tout

Lors de la dégustation, le goût, le service et la qualité des produits sont évidemment importants. Mais comme pour tous les autres professionnels avec qui vous travaillerez, le feeling est essentiel, et vous devez absolument vous sentir écoutés, accompagnés et en confiance avec votre traiteur.

Les informations à lui transmettre avant le jour J
Le nombre définitif de convives
Le plan de table définitif ( un plan dans l’espace des tables disposées dans la salle, mais aussi par table, avec le nombre de personnes qui y seront installées )
La liste des personnes ayant un régime particulier et leur positionnement sur les tables
Le déroulé de votre soirée notamment les éventuelles animations qui rythmeront votre diner
Le nombre de menus enfants à prévoir
Le nombre de menus prestataires à prévoir
Toutes recommandations utiles ( décoration, … )
les liens à suivre

Pour encore plus d’astuces pour organiser votre mariage, comme pour savoir comment décorer vos tables, choisir votre lieu de réception, réussir votre plan de table ou encore comment choisir les vins de votre diner, rendez vous dans la rubrique Conseils de La mariée aux pieds nus.

Et vous ? Avez vous trouvé la perle rare ? N’hésitez pas à partager vos bonnes adresses traiteur dans les commentaires de cet article !