De la simplicité, mais surtout beaucoup de joie, d’amour et de couleurs pour le mariage de Célia et John , photographié par le talentueux Ricardo Vieira!  Une journée guinguette pour laquelle leurs amis auront chacun à leur manière contribué, et au final un mariage tout simplement solaire!

Quelques mots de la jolie mariée…”John et moi, nous nous sommes connus il y a presque quinze ans mais on s’est réellement mis ensemble il y a bientôt huit ans. On a très vite emménagé ensemble, dès notre premier baiser c’était comme une évidence qu’on ferait notre vie ensemble, tout était si naturel, on savait qu’on aurait des enfants et qu’on se marierait. Oui parce que si, étant petite, je n’ai jamais rêvé à mon mariage, j’ai toujours voulu faire les choses à l’envers : avoir un enfant, puis me marier. Donc entre temps, nous avons eu une petite fille qui a aujourd’hui trois ans. Le mariage avec les grosses robes, les paillettes, la pression, le côté formel de la chose m’a toujours rebutée. Je voulais un petit mariage, entourée uniquement des gens que j’aime fort et que je fréquente régulièrement, un mariage simple, comme une journée entre amis, où on s’amuse, sans se prendre la tête !

Pour l’esprit de la journée, je voulais donc une fête bohème, champêtre, joyeuse, avec des musiciens tziganes qui nous feraient du jazz manouche et de la musique klezmer ! ”

    

“Bien évidemment il n’y a pas eu de demande en mariage, pas mon truc du tout, et puis on “savait” qu’on se marierait quand les sous seraient là ! Donc quand on a eu assez de sous pour faire une fête simple, on a cherché un lieu et fixer une date. Notre budget étant quand même serré, il a fallu faire preuve d’inventivité pour limiter les frais. Heureusement que “La mariée aux pieds nus” et autres blogs sur les mariages différents étaient là pour m’aider à trouver des idées de décoration ainsi que des prestataires !

Mon cousin, photographe, nous a photographiés puis mis la photo sous forme de polaroïd, imprimée chez Apple sur du papier rigide mat, pour faire le “save the date”. C’était rapide et efficace, annonçait la couleur et l’esprit de la fête aux invités, et surtout nous laissait le temps ensuite de faire tranquillement nos invitations nous- mêmes (très très long mais très satisfaisant !)

Ensuite on a trouvé un domaine qui était le bon compromis pour pouvoir faire une cérémonie laïque et l’apéro dehors et le dîner et la fête à l’intérieur d’une grange en pierre avec parquet. On était libre de faire ce qu’on voulait à l’intérieur (autant niveau déco que prestataires). “ 

    

“Mon mari étant chanteur, il s’est occupé de trouver un DJ parmi ses collègues et des amis à nous, chanteurs également, ont animé aussi la cérémonie laïque et la soirée ensuite.
Les fleurs ont été achetées directement à Rungis par les parents d’une de mes amies d’enfance qui sont fleuristes. La veille du mariage, avec mes copines, en plus de toute la déco de la grange et du parc, on a fait “atelier fleuriste” pour faire les petits bouquets des tables et les bouquets de la mariée et des demoiselles d’honneur.

Pour les petits cadeaux d’invités, on a fait nous-mêmes ce qu’on a appelé “nectar de pissenlit”, qui est en fait une sorte de miel qu’on a mis dans des pots de bébés récupérés recouverts de tissus liberty. On a aussi commandé de super badges que j’ai fait dessiner, mais sans noms ni date, juste avec un dessin, car je voulais que les invités puissent les reporter ensuite librement sans qu’il y ait une référence à notre mariage. ”

 

“Pour limiter encore les frais, avec ma meilleure amie on a fait les petits cupcakes pour compléter le dessert du traiteur.
Toute la déco a été faite main. Je voulais retrouver l’esprit des fêtes de village à la montagne qu’il y a dans ma région d’origine (Tessin en Suisse), avec des grandes tablées, des bancs et des guirlandes lumineuses. J’ai donc loué ce matériel ainsi que des nappes. Et puis pour le reste, hormis les couverts que j’ai loués aussi, on a chîné toute la vaisselle. Je voulais que tout soit dépareillé, verres, assiettes, assiettes à dessert. Les vases étaient des boîtes de conserve ou des bocaux en verre récupérés décorés de fabric tape ou lace tape, les serviettes en papier dépareillées à fleurs, des rondins de bois ou petites bûches pour donner un côté forêt, posés sur un chemin de table en toile de jute. Et surtout des bougies, des bougies et encore des bougies dans des pots de yaourt en guise de photophores. ça collait bien avec l’esprit de la grange. Après avoir couru tout un tas de magasins et surfé partout sur le net, impossible de trouver ces fameuses guirlandes lumineuses (qui ne sont disponibles qu’à la période de Noël). Heureusement qu’une amie, travaillant dans une mairie, a réussi à me les procurer ! C’était pour moi très important pour donner le style guinguette avec des fanions en tissus. ”

    

“Un des postes importants pour moi était le photographe, je voulais un style particulier et Ricardo, toujours le sourire aux lèvres, a été parfait tout au long de la journée !
En ce qui concerne la robe, tout ce qui me plaisait, dans un style manouche, bohème, était hors de prix. J’ai donc fait appel à une super couturière pour me faire une robe simple dans l’esprit des robes des années 70, pour changer un peu de mes robes de tous les jours marquées années 50. Je voulais une coiffure avec des tresses et un chignon bas “faussement négligé”, mais c’était trop cher à mon goût. J’ai donc gardé mes cheveux bouclés lâchés naturellement. En revanche je me suis fait maquillée par une maquilleuse professionnelle à domicile car je tenais à ce que ce soit impeccable et que ça tienne jusqu’au lendemain. Et pour John, si le costume a été acheté à l’avance chez H&M, les chaussures et les accessoires ont été achetés deux jours avant ! ”

Ricardo Vieira

Au final, même si tout n’a pas pu être exactement comme je l’aurais souhaité (car trop compliqué à organiser, trop cher ou bien du fait de contraintes liées au lieu), l’esprit que je souhaitais était bien là, ce fut une fête simple, décontractée, joyeuse où tout le monde s’est amusé, et c’est ça je pense l’essentiel au final !

Lieu : Moulin de Dampierre à Saint-Yon (91) / Robe par La Belle Bobine, Head Band : Les dissonnances, chaussures : Mellow Yellow Costume : H&M, chaussures : Minelli / Musiciens tziganes/ jazz manouche : Gypsy Cooker par l’association Le BUS / Photographe : Ricardo Vieira

Ricardo Vieira est l’un des fabuleux talents que vous retrouverez le 26 janvier prochain à La Cartonnerie pour la quatrième édition de {love etc} 


Si vous êtes un couple de futurs, jeunes mariés ou mariés tout court, Pacsés ou tout simplement amoureux, que vous vous retrouvez dans l’esprit de La mariée aux pieds nus, et que vous souhaitez nous faire parvenir des photos de votre D-Day, d’une séance d’engagement, ou d’un save the date original…Ne soyez pas timide et envoyez nous un mail à lmapn.publications{@}gmail{.}com.

commentaires

bonjour, très joli mariage, simple mais rendu superbe… j’organise aussi mon mariage dans l’Essonne avec un budget serré, le moulin de Dampierre m’intéresse, qui avez-vous pris comme traiteur ? je vous remercie par avance pour l’info… et félicitations aux jeunes mariés!

le traiteur était Tévet Reception. Mais je recommande plutôt Chloé cuisine en vert pour un repas coloré, frais et original !

Superbe mariage, dans les tons où j’imagine le mien. Bravo au photographe, les photos sont sublimes, j’adore!

Bonjour,

les photos sont superbes tout comme les mariés.
Avez-vous été contents du groupe Gypsy Cooker? Car j’aimerais les solliciter pour mon mariage..

très joli mariage avec d’autant plus de mérites que vous aviez un budget serré :), effectivement ça vaut le coup de ne pas faire l’impasse sur le photographe, félicitations !

Pour Maria, les Gypsy Cooker ont été très bien, très pro, ils se sont bien adaptés aux imprévus et tout le monde a beaucoup aimé leur prestation ! Je les recommande !

Que ce mariage est beau ! Bravo. J’ai toujours été persuadée qu’un mariage “bricolé” et fait avec le coeur état superbe. Pas besoin d’avoir de gros sous pour faire de cette journée la plus belle. Plein de bonheur ! (La robe est sublime).

Magnifique!
J’aime beaucoup le sens des détails avec les gommettes de couleur sur les verres (oui j’ai bien lu le panneau en plissant les yeux au réveil sans mes lunettes “prenez un verre libre et servez-vous ” 😉 ) je trouve cela vraiment original et pratique.
Et ce motif floral dans les assiettes!!!!! j’adore!

[…] Je suis passé chez eux quelques temps avant leur jour J car j’étais de passage sur Paris et l’accueil fut d’un naturel sans pareil! Le jour J, on est venu me chercher à l’aéroport et ce fut une immersion totale et inoubliable dans une vie remplie d’amis, de musique et de photo. Autant dire que je me suis senti chez moi… Vous êtes en train d’écouter d’écouter la voix unique de Mister John en train de chanter Purple Rain, et pour tout vous dire, voir Tale of Voices chanter en vrai à 1 m de moi le soir de la noce, ce fut très émouvant!!! Des sourires, des larmes, de la complicité: que du bonheur ! Merci les loulous. N’hésitez pas à lire leur témoignage sur La Mariée aux Pieds Nus. […]

Merci Célia pour ta réponse. Je suis rassurée.
Les Gypsy Cooker était 3 ou 4 pour votre mariage?

J’adore ! C’est d’ailleurs grâce à cet article que j’ai choisi de faire ma robe par la belle bobine. Je me marie également dans l’essonne, qui est cette maquilleuse professionnelle à domicile (en recherche désespérement)?

[…] Je suis passé chez eux quelques temps avant leur jour J car j’étais de passage sur Paris et l’accueil fut d’un naturel sans pareil! Le jour J, on est venu me chercher à l’aéroport et ce fut une immersion totale et inoubliable dans une vie remplie d’amis, de musique et de photo. Autant dire que je me suis senti chez moi… Vous êtes en train d’écouter d’écouter la voix unique de Mister John en train de chanter Purple Rain, et pour tout vous dire, voir Tale of Voices chanter en vrai à 1 m de moi le soir de la noce, ce fut très émouvant!!! Des sourires, des larmes, de la complicité: que du bonheur ! Merci les loulous. N’hésitez pas à lire leur témoignage sur La Mariée aux Pieds Nus. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

PETITE NOTE :
-
Les commentaires ne doivent pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire raciste ou antisémite, diffamatoire ou injurieux ou qui serait contraire au bon déroulement des échanges.
Les reportages publiés sur LMAPN sont avant tout des morceaux d'histoires de vrais couples ayant accepté de partager ici leur ressenti et leurs souvenirs, merci de garder cet espace courtois et enthousiaste. -
Nessa