Une journée pleine de détails et de jolies attentions pour Chloé et Rémy, qui se sont unis l’été dernier dans le Vaucluse. Une cérémonie laique, beaucoup de choses “home made”, quelques touches de rose et un dîner sous les arbres, …un mariage simple et délicat en somme.

Quelques mots de la pétillante Chloé à propos de leur journée…”Peut-être qu’avant de vous parler de notre mariage, je vais vous parler de la demande en mariage. Mais avant, il faut savoir que longtemps avant, j’avais vu des timbres que j’aimais tellement que j’avais dit à Rémy que le jour où on se marierait, je voudrais que ce soit ces timbres qui se trouvent sur les enveloppes des faire-part (mais depuis, je n’avais jamais revu ces timbres). Nous étions donc en week-end dans une chambre d’hôte qui faisait aussi brocante, quand le matin, encore dans le lit, les cheveux tout en bataille, Rémy m’apporte une boîte de la chambre d’hôte. Et dans cette boîte, dix carnets des timbres que j’aimais tant, et dans sa main, l’écrin contenant LA bague. Le reste est un peu confus car j’étais limite hystérique quand j’ai vu les timbres et que j’ai compris. Nous sommes donc reparti de ce week-end fiancés et avec la fameuse boîte.

C’était en février 2010. J’ai toujours voulu me marier au printemps car c’est pour moi la plus belle saison. Donc on a choisi d’attendre l’année suivante (le 11 juin 2011 exactement), ce qui nous a laissé le temps de faire le tour de tous les jolis blogs mariage de la toile, de penser chaque détail et de préparer notre mariage Do It Yourself.”

    

“Je voulais que le mariage ait lieu en extérieur et à midi pour pouvoir voir tous les gens qui étaient là et profiter d’eux au maximum. Nous avons donc très vite décidé que la cérémonie civile serait en matinée, et que bien que nous souhaitions avoir une cérémonie solennelle, elle ne se ferait pas à l’église, mais dans notre jardin et que ce serait ma sœur et l’amie d’enfance de Rémy qui nous marieraient. Nous avons, grâce au site des Laïciennes, pu créer une cérémonie qui nous ressemblait avec nos textes, nos chansons et la participation de nos six témoins.

Je voulais également limiter au maximum le nombre de têtes inconnues autour de moi ce jour-là, car il était vraiment important pour moi d’être entourée que de gens que j’aime. Et puis je voulais que ce jour se fasse en presque toute simplicité comme une grande fête à la maison en un peu plus jolie. Nous avons donc exploité l’aide et les talents de chacun. Ainsi, je me suis coiffée toute seule, c’est une de mes témoins qui m’a maquillée, son mari et sa berline noire qui m’a conduit toute la journée, nos amis Nadia et Sylvain d’Aux Petits Bonheurs qui ont pris toutes les photographies et le vin d’honneur venait de chez Picard. Par contre, il était très important pour nous de profiter au maximum de nos invités, nous leur avons donc offert deux repas, un repas assis en extérieur en début d’après-midi et un apéritif dinatoire le soir.”

     

“Nous n’avions pas un thème défini, mais nous voulions rester dans un esprit brocante que nous chérissons et nous avons opté pour une palette couleur (rose pâle, fuchsia, parme et jaune orangé) que nous avons déclinée dans nos invitations, la décoration, les cadeaux aux invités, nos tenues… Pour ma tenue, je portais une robe Pronovias que je trouvais tellement époustouflante que je voulais que le reste soit simple. J’ai donc opté pour l’accompagner pour un chignon boule tout simple rehaussé de quelques perles, des chaussures Minelli très très hautes et très très confortables (je les ai gardées de 10h à 22h sans avoir mal aux pieds, mais après, j’ai dansé pieds nus) que j’avais choisi car elles avaient une fleur sur le dessus des orteils qui rappelait celle de la robe, et un petit cardigan Zara tout simple de la même couleur que les chaussures. La petite touche de fantaisie supplémentaire venait du headband et de sa voilette commandés à Velvetowl sur Etsy.

Mon bouquet était constitué que de pivoines rose pâle raccord avec les chaussures et entouré d’un ruban ivoire auquel j’avais accroché pour le symbole la broche que portait ma maman à son mariage.

Rémy, quant à lui, portait un costume Dolce and Gabbana, un petit nœud papillon noir et des chaussures Paul Smith dont il a repeint les lacets en rose pour harmoniser nos accessoires. Il était également raccord avec ses témoins à qui il avait envoyé des cravates et des chaussettes fuchsia.”

  

“Pour la décoration, nous avons pioché dans nos objets anciens et ceux de mes parents, comme ça c’était vraiment comme chez nous ! Pour la cérémonie dans le jardin, nous avons installé le banc public offert par le témoin de Rémy et recouvert d’un drap ancien brodé à nos initiales (trouvé sur un marché de brocanteurs), les deux lits de bébé de mon frère et moi en guise de bancs pour nos témoins (avec des matelas achetés à Emmaüs recouverts de housses cousues dans un joli tissu), des guirlandes de fleurs en papier de soie et plein de moulins à vent fait de papier pour scrapbooking. Nos alliances se trouvaient dans la boîte avec laquelle Rémy m’a demandé ma main, sur un coussin brodé par ma maman. Nous avions fait des petits cornets avec le reste de tapisserie de la chambre que nous avions remplis de lavande et qui avaient étaient distribués aux invités pour la fin de la cérémonie.”

       

“Le repas se faisant en extérieur aux milieu des vignes, il n’y avait pas grand chose à faire en décoration. Nos boîtes anciennes et les cafetières émaillées de mes parents ont servies de vases. J’ai demandé à ma fleuriste de faire des bouquets de trois couleurs dominantes, des bouquets rose pâle, des bouquets fuchsia et des bouquets jaunes.  Pour la table des mariés, j’avais fait faire les bouquets dans notre vaisselle ancienne. Un rond de papier de soie de la même couleur sous les vases et une guirlande de ronds de papier et de livres anciens couraient sur les tables avec des ronds de serviettes assortis et c’est tout. Notre présentoir en bois pour les cadeaux aux invités (des kits à marshmallow grillés dans des boîtes d’allumettes et des petits sachets de bonbons et dragées), notre tableau de cuisine entouré de dentelle collée au double-face pour inscrire le menu, et deux petites bobines comme mariés en haut de notre urne en forme de wedding cake.”

 {crédits photos}

“Entre les deux repas, nous avons organisé un concours de jeux de kermesses qui nous a permis de nous réchauffer, puis nous avons continué sur le cocktail et la soirée dansante. Le lendemain, nous avons pique-niqué dans le jardin, c’était tout simple et très agréable. Nous nous sommes quand même fait plaisirs en commandant une pièce montée de meringues pour le dessert. Les blogs de mariage ont été une vraie source d’inspiration pour moi, et comme nous avons eu beaucoup de temps pour préparer ce week-end, nous avons tout préparé nous-mêmes (sauf les repas) avec chaque détail bien pensé.

Nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir profiter des talents et de l’aide de nos proches. Je me suis vraiment sentie toujours entourée de gens qui comptaient pour moi.

Toute la préparation nous a demandé beaucoup d’organisation en amont, mais le jour J, nous avons vraiment pu profité sans aucun stress de ce formidable moment et de tous nos invités, et tous les petits imprévus ont rendu ce moment encore plus mémorable.”

Si vous êtes un couple de futurs, jeunes mariés ou mariés tout court, Pacsés ou tout simplement amoureux, que vous vous retrouvez dans l’esprit de La mariée aux pieds nus, et que vous souhaitez nous faire parvenir des photos de votre D-Day, d’une séance d’engagement, ou d’un save the date original…Ne soyez pas timide et envoyez nous un mail à lamarieeauxpiedsnus{@}gmail{.}com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

PETITE NOTE :
-
Les commentaires ne doivent pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Nous nous réservons le droit d'effacer tout commentaire raciste ou antisémite, diffamatoire ou injurieux ou qui serait contraire au bon déroulement des échanges.
Les reportages publiés sur LMAPN sont avant tout des morceaux d'histoires de vrais couples ayant accepté de partager ici leur ressenti et leurs souvenirs, merci de garder cet espace courtois et enthousiaste. -
Nessa