Fanny et Raphael se sont dit oui il y a quelques mois… Et malgré leurs nombreux invités ( 200 ! ) ils ont réussi à imaginer un mariage simple et champêtre au coeur d’une belle demeure bourbonnaise ; Les Vieux Melays. Une belle journée d’été photographiée par Sight by Sight que le couple nous raconte…

“Raphaël et moi sommes rencontrés il y a 7 ans par l’intermédiaire d’amies qui recherchaient 2 volontaires pour jouer un faux couple dans le cadre de leur création d’entreprise. Nous avons accepté le défi … et voilà où nous en sommes aujourd’hui !”

“Ces dernières années ensemble ont été jalonnées de voyages, de relations longue distance, de vie à l’étranger, de trajets entre Lyon et Paris et de collocations à trois. Et puis après notre premier emménagement tous les deux, Raphaël me demandait en mariage au milieu des cartons. Il avait recouvert le sol et les murs de l’appartement de bougies et de lumignons !”

“Le choix du lieu du mariage nous a pris un peu de temps. Nous voulions un lieu rempli de charme, à la campagne, entre Lyon et Paris et qui sortent un peu des sentiers battus. Et puis nous avons découverts Les Vieux Melays, en plein cœur du Bourbonnais. La région d’origine de mon Papa. Coup de cœur assuré pour le lieu et les propriétaires. Le traiteur qui nous accompagnait, a proposé un cocktail plein de saveurs alliant produits de la région et atelier de produits frais.  Le dîner était un repas à la broche « revisité ». Nous souhaitions un mariage simple, chaleureux, et que nous voulions personnalisé au maximum. Avec le double défi d’avoir une ambiance authentique et simple tout en recevant 200 personnes !”

“Nous voulions réaliser des choses nous-mêmes en nous inspirant de notre histoire, nos voyages, nos goûts et en étant fidèles à ce que nous sommes : une partie de la papeterie sur papier recyclable, des chemins de table en Wax en souvenirs de nos années en Afrique, la chine des bougeoirs sur les brocantes parisiennes, la culture des plantes aromatiques dans le jardin familial, mon bouquet réalisé avec des branches d’oliviers, la préparation de Houmous / Biltong proposés pendant le cocktail, les boutonnières des témoins, le cadeau invité « Graine à planter pour attirer les abeilles », des alliances en or étique “Fairmined”…”

“Nous avons été accompagnés tout au long des préparatifs du mariage par nos témoins, nos familles et nos amis. La présence d’une vingtaine d’entre eux deux jours avant le mariage nous ont donné l’impression d’un mariage de plusieurs jours !”

“La journée s’est déroulée à merveille : une sortie d’église et un cocktail sous un soleil sans nuages, des amis et familles radieux qui nous ont préparé des surprises incroyables, des petits bonheurs simples donnés par chacun, des grands moments d’effusion après les danses ou les discours. Nous aurions aimé être à la fois les mariés et les invités pour en profiter encore plus : cette journée est passée tellement vite !”

“Et puis la chance, aux détours d’une photo Facebook, de tomber sur le travail de Jonathan de l’agence photo Sight by Sight… Une merveille de photographe : une attention et une gentillesse à toute épreuve, un brin d’humour, beaucoup de flexibilité et des photos sublimes !”

les adresses

Photographe : Sight by Sight | Robe : Rime ARODAKY  | Voile : Tousoie à Lyon | Costume : Anthony GARCON | Traiteur : Aux fins palais (Moulins) | Wax : Boutiques de La Courneuve | Fleuriste : les mariés | Couronnes de fleurs : Ateliers les Herbes Hautes | Chaussures de la mariée : Anniel Chaussures | Faire part :  Atelier les Ptits Papiers | Papeterie de la journée : les mariés  |  Lieu de réception : Les Vieux Melays | Alliance : April by MG |

Emilie et Jonas se sont dit oui il y a quelques mois maintenant, et avaient imaginé un mariage simple et champêtre dans un endroit insolite au coeur de l’Alsace, la Bergerie Lémalou’bin, une journée immortalisée par Robby et Marina, alias Capyture.

“Nous voulions un mariage simple, authentique, entouré des personnes les plus importantes pour nous! Lorsque nous avons visité la bergerie, le coup de cœur à été immédiat! Difficile de faire plus authentique, nature et original !”

“Pour la déco nous nous sommes inspiré du lieu, champêtre et nature ! Du bois, de la paille, des fleurs ! Nous avons passé beaucoup de temps, ensemble à préparer et imaginer notre journée ! Nous avons loué un chalet où nous avons passé le week-end avec nos témoins et ou nous nous sommes préparé. Puis, arrive un moment très important: la cérémonie! “

“Nous avons réussi, tous les deux, mais aussi grâce à nos témoins et notre formidable officiant à créer NOTRE cérémonie : Émotions fortes et frissons garantis ! Malgré le froid et l’humidité nous avons pu profiter du cocktail à l’extérieur, au milieu de la montagne ! Et puis, pour le repas nous avons partagé un méchoui, préparé par la bergerie ! Pour l’ambiance de la soirée, nous ne voulions pas d’animations ou de jeux mais nous avions un orchestre et deux chanteurs qui ont animé le temps du repas avant de changer de répertoire pour enflammer la piste de danse ! “

“Petit point vraiment important pour nous! La première danse ! Nous avons en secret, chaque semaine, pris des cours de danse! Salsa & Bachata, … Et nous avons d’ailleurs continuer les cours même après le mariage puisque nous apprécions vraiment ce temps ensemble !”

les adresses

Photographes : Capyture |  Traiteur :  Dany Husser |  Fleuriste  & Décoration: Aubépine By Dénys | Lieu Cérémonie & Soirée : La Bergerie Lémalou’bin | Hébergement : Les Datchas Lodges | Musique : OK Fred |

April et Geoffrey ont choisis de se marier en toute intimité au milieu des volcans d’Auvergne. 14 personnes seulement réunies autour d’eux pour partager cet incroyable moment, cette cérémonie laïque accroché à la montagne, sous un ciel bleu d’été et le photographe Baptiste Hauville aka You Made My Day pour immortaliser cette journée.

April nous raconte leur histoire…” Geoffrey et moi sommes photographes et avons créé The Aisling Collective et nous nous sommes rencontrés il y a 3 ans. Nous travaillions dans une ferme en Irlande, un an plus tard, il m’a demandé de l’accompagner en randonnée à travers l’Irlande et l’Ecosse, c’est là que notre histoire a commencé.”

“Nous voulions nous marier en France, et à la montagne, comme un clin d’oeil à notre histoire, et Geoffrey a grandi au milieu des volcans d’Auvergne. Nous aimons les choses simples, j’ai donc cherché un lieu dans lequel nous pourrions tous loger, avec une belle atmosphère sans trop de préparations. Par chance, nous avons trouvé deux burons l’un à côté de l’autre. Parfait ! Le buron de la Fumade avait exactement le bon nombre de lits pour notre famille, pour nous et pour Baptiste, notre photographe. Il n’y avait pas d’électricité, mais de l’eau chaude quand même ! Nous avions les montagnes, un lieu simple, and nous pouvions passer tout notre mariage à l’extérieur. On était accro !”

“Plutôt que d’opter pour un thème particulier, l’ambiance de la journée était le plus important pour nous. Nous voulions que le mariage nous ressemble vraiment, en toute simplicité et orienté autour de nos familles. Nous voulions inclure le plus de nature possible. Le lieu nous a beaucoup aidé puisque nous étions tous dans une petite maison en pierres sans chambre séparée. Nous n’avons même pas eu besoin de demander à nos invités de « se déconnecter », puisqu’il n’y avait ni électricité ni réseau !

En amoureux de la photographie que nous sommes, nous avons réalisé des serviettes avec le principe du cyanotype, qui est un processus photographique qui combine ma passion pour la photographie et pour la nature. Nous avons aussi fait nous-même nos invitations. Geoffrey s’est occupé des dessins et de peindre la carte à l’aquarelle. Je me suis occupé du texte, à la main : en anglais pour ma famille, et en français pour celle de Geoffrey.

Pratiquement tout a été fait à la main : les serviettes, les cartes avec les noms de chacun, les bougeoirs en bois de bouleau. Nous avons acheté de l’eucalyptus, et le reste des fleurs a été cueilli autour du buron. Nous avons aussi fabriqué nous-mêmes un Jenga géant, une pergola en bambou qui m’a servi pendant mes préparatifs à diffuser la lumière et à être à l’ombre.”

un moment en particulier

“L’un de mes moments préférés, c’était juste après la cérémonie, quand nos familles ont jeté de la lavande et que tout le monde se prenait dans les bras. Nous avons réalisé à ce moment là l’intensité de ce qu’il venait de se passer.”

un conseil à partager

“Un conseil pour les futurs mariés ? Restez simple et en accord avec vous-même. Vous trouverez toujours plus de choses à prévoir, plus de choses à faire, mais au final, moins vous avez de détail à gérer, plus vous aurez du temps pour profiter.”

“Baptiste, de You Made My Day Photography, a été indescriptible. Il n’a pas arrêté une seconde, il a été très drôle et c’était facile de l’avoir avec nous. Quand le 4×4, qui redescendait toutes nos affaires dans la vallée et qui transportait mes jeunes neveux, est tombé en panne, il les a même accompagné pour redescendre de la montagne. Tout est dit, sans même parler de son talent. Nous avons été bluffé par ses images. Etant photographes nous-mêmes, nous sommes plutôt pointilleux sur le sujet et on peut dire honnêtement que nous n’avons rien à redire. Nous sommes repartis de notre mariage, non seulement avec de belles photos, mais aussi avec un ami.”

les adresses

Photographe : Baptiste Hauville – You Made My Day Lieu de la cérémonie: Le buron de Niercombe et Le Buron de la Fumade |  Robe: Willowby by Watters | Costume marié & noeud papillon: IZAC | Alliances : Robert Foote Jeweler, Minneapolis, Minnesota | Boîte en bois pour les bagues: Etsy – WoodThingsStore* |  Livres pour écrire nos voeux: CutDesign* | 

Coup de coeur pour ce mariage en toute simplicité célébré au Château de Fajac près de Toulouse photographié par le talentueux Willy Brousse ( que vous pourrez aussi retrouver demain samedi à LOVE/ETC ). Une cérémonie laique, une après midi à jouer avec leurs invités, de la musique, un food truck, Christelle et Jean Rémi ont simplement eu envie de se faire plaisir…

Jean Rémi partage avec nous leur histoire … “Christelle et moi nous sommes rencontrés à Paris, dans le studio de dessin animé où nous travaillions tous deux à ce moment-là. D’abord collègues très respectueux du travail l’un de l’autre, une relation d’amitié s’est développée, et un beau jour s’est transformée en amour, qui a grandi petit à petit et a mené à une demande en mariage toute simple deux ans plus tard. Pour nous, hors de question de passer plus d’un an à préparer le jour J… “C’est trop long !”

Rapidement, nous avons compris que notre mariage serait non-conventionnel : nous voulions qu’il nous ressemble. Nos amis et familles nous ont fait de nombreuses suggestions… mais au final nous n’en avons suivi que très peu, préférant explorer nos pistes. Je crois que notre première pensée a vite été “Surtout, pas de plan de table!”

“Nous avons voulu limiter le nombre d’invités pour éviter le côté “impersonnel” d’une très grosse fête, mais barrer les noms sur la liste devenait un crève-cœur… aussi nous nous sommes décidés à faire 2 cérémonies sur 2 journées différentes : la civile, à la mairie, avec notre famille très proche et tous nos amis parisiens, et une autre cérémonie laïque, avec notre famille et nos amis proches, selon nos codes et qui nous ressemble.

La cérémonie civile a été suivie d’un pique-nique géant au Parc de Sceaux le midi, et d’une soirée dans un bar, privatisé pour l’occasion (“La Grange”, près de Bourse, à Paris).”

“La cérémonie laïque aurait lieu la semaine suivante, du côté de Toulouse (la région d’origine de Christelle). Nous avons fait des recherches de maisons d’hôtes un peu reculés de la campagne toulousaine. Nous ne voulions surtout pas d’un lieu “tout fait” pour les mariages, qui selon nos critères manquaient de charme. Nous avons eu beaucoup de chance, car le premier domaine que nous avons visité fut le bon : Le domaine de Fajac la Selve, dont sommes tombés amoureux. Ce lieu respirait une magie qui correspondait à tout ce qu’on aimait. C’était une évidence, et tout collait : la possibilité d’héberger les invités, le parc, la piscine, des propriétaires aussi géniales que déjantées… et surtout, point clé, la colline où faire la cérémonie laïque !”

on aime

La cérémonie laique en plein air, avec toutes ces chaises contemporaines au milieu du jardin grignoté par le soleil…

“La cérémonie laïque a débuté le matin, sur la colline, avec une entrée sur une musique magnifique de Korra qui nous donne des frissons. Nos amis, familles et témoins ont pu prendre la parole, chacun à leur façon. Il y a eu des rires, avec les taillages de costumes, les casseroles joyeusement sorties des placards; des larmes et des grands moments d’émotions. Nous avons clôt en prononçant nos vœux, que nous avons écrits avec nos propres mots. Mais pas d’officiant à proprement parler : nous avons décidé de nous marier seuls, l’un vis à vis de l’autre.”

“Une fois la cérémonie terminée, nous sommes allés au château où nous attendait le déjeuner. Point de repas assis et numéroté : nous avons préféré le modèle du buffet dînatoire, avec des ateliers de découpes et plancha. Chacun a ainsi pu s’installer où il le désirait : profitant de la fraîcheur du château, ou de l’ombre des arbres, ou de l’abord de la piscine.”

“L’après-midi était aussi simple et cool qu’on le souhaitait, comme pour une belle journée de vacances : il y avait le choix entre des jeux géants en bois, le photo-booth (installé par Willy), la piscine du château, les nappes à pique-nique pour lézarder au soleil. La tante de Christelle, qui commence tout juste une activité de traiteur, a préparé de grands plateaux de pâtisseries françaises et marocaines. Deux des frères de Jean-Rémi ont joué de la musique la moitié de l’après-midi, et ont attiré les chanteurs du dimanche! On a même réussi à se faire un petit interlude jeu vidéo avec nos amis gamers ! “

“Nous avons terminé par une séance de photos de couples avec Willy, notre génial photographe. Le soir est tombé, le food truck et la pièce montée de macarons sont arrivés. Nous avons remplacé la traditionnelle soirée dansante par un cinéma en plein air (le film : Porco Rosso!) et la journée s’est finalement achevée, après qu’on soit allés admirer les étoiles depuis la colline.

C’était vraiment une journée magique, la plus belle de notre vie… pour le moment! Même si nous avons explosé le budget initial, on ne regrette rien.”

“Question déco et papèterie, Christelle étant dessinatrice et crafteuse dans l’âme, elle a tout préparé elle-même, des faire-parts aux fanions. Merci aux amies qui sont venues aider à coudre, découper, coller, tester pendant l’été!

Notre thème, nous le voulions discret : nous sommes des amoureux des films d’animation japonais et plus particulièrement ceux du studio Ghibli. Nous avons voulu rendre hommage à leur univers : sur le faire-part se cachait un petit avion rouge; dans les arbres alentour  étaient cachées tout plein de petites noiraudes, cousues exprès pour l’occasion, et même une peluche de Totoro ; et évidemment, le film qui a clôt la journée, Porco Rosso.”

“Le choix du photographe était aussi très important. Nous avons écumé les blogs de mariage, à la recherche d’un oeil spontané, d’une belle lumière, d’images joliment cadrées, et surtout qui racontent une histoire. Après une toute petite sélection de trois-quatre photographes, le choix de Willy s’est très vite imposé, surtout après l’entretien Skype où le contact est très bien passé. Le jour J, il était aussi à l’aise qu’un invité parmi nous, sa présence était naturelle et nous sommes heureux qu’il ait été là, pas seulement pour les photos; en plus, regardez-les : elles sont superbes!”

“On a vraiment eu beaucoup de chance avec nos prestataires, qui ont été top de A à Z. On les a choisis selon notre feeling, et on s’est beaucoup appuyés sur les témoins de Christelle et sa mère, qui habitent dans la région. Tout s’est super bien déroulé, sans aucun accroc.”

un conseil à partager ?

“Faites ce qui vous ressemble, avant tout”. C’est le point important où il ne faut pas faire de compromis : c’est votre jour, à vous d’en faire quelque chose de beau, personne d’autre ne pourra le faire à votre place. Et le jour J, lâchez la pression : on a fait tout ce qu’on a pu, maintenant il faut en pro-fi-ter, et déléguer les petits soucis d’organisation aux témoins.”

les adresses

 

Robe : Delphine Manivet, achetée chez Ma Robe à Toulouse | Chaussures : Rupert Sanderson, chez Rebelote à Toulouse + Ellips | Headband : Maison Guillemette | Mise en beauté : Christelle (la mariée), grâce aux bons conseils de Nelly chez Make my Beauty | Coiffure : Solenne, demoiselle d’honneur | Costume : l’Apiéceur | Chaussures du marié : Geox | Lieu & Déco (Toulouse) : Lieu : Le Domaine de Fajac la Selve, à Pech Luna | Fleurs : Rouge Pivoine, à Ramonville St Agne | Traiteurs : Traiteur (midi) : Goûts et Saveurs à Toulouse | Food Truck (soir) : Les Mecs au Camion | Pâtisseries : Janane | Pièce Montée : Chocolaterie Lopez | Champagne : Champagne Cuiret Père et Fils (1 Rue des Gouttes d’Or, 51190 Oger, France / 03 26 57 53 05) | Organisation & Papeterie : Wedding Planner : nous-mêmes, épaulés par une séance de coaching chez Ma Vie de Bohême | Faire-part et papèterie : Happy-Kuri (Christelle)| Blog de Mariage : Christelle & Jean-Rémi (les mariés) | Photographe (et installation du Photo-Booth) : l’incroyable Willy Brousse | Jeux en bois : Animation-BCD | Musiciens : Philippe et Alban, les frères du marié | Fleuriste : Le Fleuriste du coin | Lieu : Bar La Grange

Samedi 4 février 2017
8€ / personne en prévente – 10€ sur place
17, rue Commines – 75003 PARIS
Métro Filles du Calvaire